Tokyo 2021: la Guinée revient sur sa décision de ne pas participer

Pas d'image

La Guinée, qui doit envoyer une petite délégation de cinq athlètes aux Jeux olympiques de Tokyo, a annoncé ce jeudi 22 juillet qu’elle allait finalement participer au tournoi, après avoir annoncé la veille y renoncer à cause du Covid-19.
« Le gouvernement, après l’obtention de garanties des autorités sanitaires, donne son accord pour la participation de nos sportifs à la 32e Olympiade de Tokyo », a annoncé le ministre guinéen des Sports Sanoussy Bantama Sow dans un communiqué. Mercredi, il avait au contraire annoncé l’annulation de sa participation aux Jeux, « en raison de la recrudescence de variants de la Covid-19 » et de son souci « de préserver la santé des athlètes guinéens ».
Ce jeudi, le ministre a écarté tout problème financier lié à la non-participation de la Guinée. Selon une source de l’AFP, proche du gouvernement, « le dossier avait été surfacturé », ce qui était une raison de l’annulation. « Nous n’osons pas surfacturer. Ce sont seulement 19 personnes qui vont faire partie de (la) délégation qui sera conduite par moi-même », a insisté le ministre Sow.
La Guinée va concourir aux JO dans quatre disciplines : la lutte libre, le judo, la natation et l’athlétisme. En 11 participations aux JO, la Guinée n’a pour le moment ramené aucune médaille. Mais dans cette compétition plus que dans toute autre, l’essentiel est de participer.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé