Uhuru Kenyatta, premier chef d’État africain reçu à la Maison-Blanche

Pas d'image

Tout un symbole. Joe Biden reçoit ce jeudi à Washington son homologue kenyan, Uhuru Kenyatta, premier chef d’État africain à être invité à la Maison-Blanche par le président démocrate. Rien de surprenant à ce choix, les deux hommes se connaissent personnellement depuis des années. L’ancien vice-président de Barack Obama s’était rendu au Kenya en 2010.
Le président kenyan achève une visite officielle de quatre jours aux États-Unis. Son pays reste un allié stratégique pour les Américains, et ce, dans les domaines aussi variés que les affaires militaires, l’économie ou les finances. Le Kenya reste la plus grande économie d’Afrique de l’Est, mais il est entouré de pays très instables, dont la Somalie, le Soudan, l’Éthiopie. La stabilité au Kenya est donc essentielle au succès de la région.
Pour cette première rencontre, les sujets de discussion ne manquent pas entre les deux hommes. Les deux dirigeants aborderont « la solide relation bilatérale » entre les deux pays, ainsi que « le besoin de transparence et de responsabilité dans les systèmes financiers nationaux et internationaux », a fait savoir la Maison-Blanche avant la rencontre.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé