Linfo en continu

    • jeudi 17 septembre
    • Cameroun : le maire d’Edéa 1er va en guerre contre les boulangers clandestins

      journalducameroun - 19h31

      Le maire d’Edéa 1er en guerre contre les boulangeries artisanales clandestines. Bernard Massinga a posé des scellés, fermant 10 boulangeries de ce secteur sur les 11 que compte sa circonscription communale. L’opération qui s’est déroulée hier se situe dans le cadre de l’hygiène et la salubrité publique. Les boulangeries scellées sont accusées de défaut de certificat médical, insalubrité caractérisée, et non-respect des règles élémentaires d’hygiène.

    • Cameroun : 260 gendarmes vont en renfort en République centrafricaine

      journalducameroun - 19h26

      Un contingent de la gendarmerie nationale, composé de 280 éléments, a quitté Yaoundé ce jeudi 17 septembre 2020, à destination de Bangui en République centrafricaine. Ces gendarmes seront déployés dans le pays voisin dans le cadre de la mission multidimensionnelle des Nations unies pour la paix et la stabilisation en RCA. Ils vont y rejoindre deux autres contingents de militaires et policiers camerounais qui ont pris la route depuis mardi dernier.

    • Zone Cemac : l’industrialisation du bois en débat

      journalducameroun - 19h21

      Organisée par la Cemac, la réunion des ministres africains en charge des forêts, de l’industrie et de l’environnement se tient demain vendredi 18 septembre 2020. Le ministre camerounais des forets et de la faune, Jules Doret Ndongo, va participer à cette réunion par vision conférence. Cette concertation porte sur la validation d’un cadre institutionnel et réglementaire de mise en œuvre de la stratégie d’industrialisation du Bois dans le bassin du Congo.

    • Cameroun : les avocats de Lydienne Taba demandent la réouverture de l’enquête

      journalducameroun - 19h17

      Le collectif des avocats conduit par Me Dominique Fousse a déposé la demande hier auprès du commissaire du gouvernement du tribunal militaire d’Ebolowa dans le Sud. Les avocats de la famille de la jeune fille mortellement atteinte par une balle lors d’une dispute avec son amant le Sous-Préfet de Loukoundje le 25 juillet dernier souhaitent ainsi que la procédure soit reprise afin de prendre en compte les intérêts de la famille qui n’a pas par exemple assisté à la reconstitution des faits. Pour les avocats de la famille, c’est le gage d’une procédure transparente qui prenne en compte les intérêts de l’accusation. En rappel, le collectif d’avocats a introduit le 2 août dernier une plainte pour « violences sur femme enceinte et assassinat » contre Franck Derlin Ebanga Eyono. Le sous-préfet mis en cause qui est gardé à la légion de gendarmerie d’Ebolowa a été appelé à d’autres fonctions lors des récentes nominations dans la préfectorale

    • Un nouveau chef pour les populations de Yagoua et Velé

      - 16h22

      Sa majesté Amadou Daïrou (Bobbo) est depuis ce jeudi 17 septembre 2020 le nouveau roi de Yagoua-Vélé, dans la région de l’Extrême-nord.

      Le nouveau « Moulla »  remplace sa Majesté Litassou Makani Madalah, décédé le mardi 23 juin 2020 des suites de maladie à Yaoundé.

    • mercredi 16 septembre
    • Cameroun : décès suspect d’un détenu à la prison de Mbanga

      Equinoxe Tv - 19h19

      L’affaire est passée sans grand bruit et pourtant Titus Bessong un détenu de la prison secondaire de Mbanga dans le département du Moungo est décédé dans la nuit du 4 au 5 septembre dernier. Quelques jours plutôt, le garçon de 22 ans avait profité d’une séance de corvée collective dans l’arrondissement de Mombo dans le même département pour s’évader. Pris en chasse par les gardiens de prison, il sera ramené au sein du pénitencier où il aurait subi de graves tortures corporelles. Il en succombera. Sa dépouille est déposée à la morgue de l’hôpital de district de Mbanga. Les autorités de la ville pour leur part évoquent un cas d’étouffement du défunt

    • Cameroun : Le préfet du département de la Mezam interdit toutes réunions et manifestations publiques

      journalducameroun - 19h17

      Son prétexte à lui pour interdire les manifestations projetées par le MRC et Cie. Le préfet du département de la Mezam, dans la Région du Nord-Ouest, vient de signer un arrêté interdisant toutes réunions et manifestations publiques non autorisées jusqu’à nouvel ordre. Il explique que cette mesure vise à protéger les populations de Bamenda et d’autres localités de la Mezam, contre le coronavirus. « Ici, j’ai constaté que les gens se réunissent n’importe comment, avec un gros risque de propagation du virus » explique l’autorité. Mais, Simon Emile Mooh trahit le véritable but de sa décision en déclarant « Je mets en garde tous ceux qui envisageraient des manifestations de nature à porter atteinte à l’ordre public ».

    • Fait divers : elle découpe son enfant et veut le cuisiner

      journalducameroun - 19h14

      Un fait macabre de cannibalisme défraie la chronique au Cameroun. Les populations de Pitoa dans le département de la Bénoué, région du Nord se sont brutalement réveillées ce matin. Réveil brutal en raison d’un fait plutôt surréaliste. Une femme de la trentaine a découpé son enfant, puis a versé les parties du corps dans la marmite et s’apprêtait à cuisiner sa progéniture. Apeuré par la scène, le deuxième enfant âgé de 4 ans a pris la fuite avant d’alerter les voisins. Les forces de sécurité notamment les éléments de la brigade de gendarmerie de Pitoa sont sur place. La femme a été appréhendée. L’enquête ouverte devrait permettre de savoir quel est l’état d’esprit de la mise en cause. ;

    • mardi 15 septembre
    • Cameroun : la 15e session de la Commission nationale de l’enseignement privé en conclave

      journalducameroun - 17h36

      A suivre à partir de ce mardi 15 septembre à l’hôtel de ville de Yaoundé, la 15e session de la Commission nationale de l’Enseignement privé de base. Les travaux qui vont durer 48 heures, sont placés sous la présidence de Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de Base. La Commission nationale de l’Enseignement privé est un organe consultatif qui a pour mission « Faire le bilan administratif, financier et pédagogique des différentes organisations des établissements scolaires privés à la fin et/ou au cours de chaque année scolaire ; Proposer au ministre chargé de l’Education de Base des mesures nécessaires à la bonne marche des établissements scolaires ou de formation privés ; Examiner les problèmes liés aux frais de scolarité, de pension et de cantine ; Etudier tous les autres problèmes soumis à son appréciation par le Ministre chargé de l’Education de Base ».

    • Le Cameroun perd l’élection à la tête de l’ASECNA

      journalducameroun - 17h32

      L’élection du nouveau Directeur général de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) s’est tenue hier soir à Dakar au Sénégal. Scrutin au cours d’une Assemblée générale extraordinaire à laquelle prenaient part les Etats membres de l’agence. Candidat du Cameroun au poste de DG de l’institution panafricaine, l’expert aéronautique Engelbert Zoa Etundi n’a obtenu que trois voix face au DG sortant le nigérien Mohamed Moussa. L’élu obtient 10 voix sur 18 et dirigera l’ASECNA pour les cinq prochaines années

    • Cameroun-Nigeria : Projet du pont sur la Cross river

      journalducameroun - 17h29

      Ibrahim Abbas Salafeddine, le Haut-Commissaire du Cameroun en République fédérale du Nigeria, a été reçu en audience à Abuja par Geoffrey Onyeama, le ministre des Affaires étrangères du Nigeria, hier lundi 14 septembre. Selon la cellule de communication du ministère camerounais des Relations extérieures, les échanges entre Ibrahim Abbas Salafeddine et son hôte, ont principalement porté sur la question du pont sur le Cross River. Cette infrastructure qui permettra à l’avenir de doper les échanges commerciaux et de rallier plus rapidement et à moindre coût les localités frontalières d’Ekok au Cameroun ou Mfum au Nigéria. Il y a deux mois, les gouvernements des deux pays ont lancé un appel d’offres pour la construction du pont sur la Cross river.

    • Le Cameroun continue de veiller à la paix et à la sécurité en RCA

      journalducameroun - 16h50

      Le ministre en charge de la Défense, Joseph Beti Assomo, a procédé ce mardi, à la remise des étendards au 7e contingent camerounais de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation de la Centrafrique (MINUSCA). La cérémonie a lieu à Moutcheboum, dans la région de l’Est. Le président de la République, Paul Biya, chef des armées, a ordonné la mise en route d’environ 700 éléments des forces de défense et près de 300 policiers. Ils seront déployés dans le pays voisin, en proie à une guerre civile depuis plusieurs années, avec un fort impact sur les localités frontalières dans la région de l’Est Cameroun.

    • Cameroun : un hommage rendu à Françoise Foning, de regretté mémoire

      journalducameroun - 16h40

      Le Groupement des femmes d’affaires du Cameroun (GFAC) que Françoise Foning a fondé en 1985, inaugure son immeuble siège, sorti de terre au quartier Ngoa-Ekele à Yaoundé. Présidente d’honneur et invitée spéciale à cette cérémonie, Chantal Pulchérie Vigouroux épse Paul Biya première dame du pays, a délégué le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, Achille Bassilekin III, pour la représenter. A cette occasion un vibrant hommage a été rendu à l’illustre disparu.

    • lundi 14 septembre
    • Cameroun : vers la «décentralisation » des Concours organisés par le ministère en charge de la Fonction publique

      journalducameroun - 18h31

      Selon le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative les épreuves orales seront bientôt organisées par visioconférence dans les Régions. « Il est bon que désormais, les épreuves orales se fassent simultanément dans les dix Régions. Les jurys seront basés à Yaoundé, mais les candidats, au lieu de venir à Yaoundé, vont s’arrêter au niveau des chefs-lieux de leur Région, vont subir les épreuves orales devant un écran » a expliqué au micro de la Crtv-Radio, le ministre Joseph Le.

    • Cameroun : deux gouverneurs interdisent les réunions et manifestations publiques.

      journalducameroun - 18h24

      Le gouverneur de la région du Centre Naseri Paul Bea et celui de la région du Littoral Samuel Dieudonné Ivaba Diboua ont pris des arrêtés respectifs proscrivant « toute réunion et manifestation publique non déclarée jusqu’à nouvel avis ». Les deux autorités administratives enjoignent les forces de maintien de l’ordre d’assurer l’application de ces mesures. Deux textes pris après l’annonce de manifestations publiques projetées sur le territoire national par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

    • Cameroun : l’opposition en concertation à Douala

      journalducameroun - 18h20

      Le week-end dernier le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun , Pr Maurice Kamto, a rencontré à Douala l’organisation Stand For Cameroon conduite par Édith Kah Walla et l’avocate Me Alice Nkom Les discussions ont porté sur les voies et moyens de résoudre les multiples crises que traverse le Cameroun. « La première étape est le départ du régime Biya par la voie non violente, procéder à une transition politique pour réconcilier la nation et reconstruire les fondements » du pays a détaillé Franck Essi membre de Stand For Cameroon. Une concertation à une semaine de manifestations projetées le 22 septembre par le MRC après la convocation des collèges électoraux

    • Fait divers : Longue Longue victime d’un accident de la circulation

      237people.com - 18h15

      L’artiste chanteur a été percuté hier matin par un camion non loin de l’immeuble des Sapeurs-pompiers au quartier Ngodi à Douala. Son véhicule a été sérieusement endommagé à l’avant. Le chanteur est actuellement interné dans un hôpital privé dans la capitale économique. « Je suis présentement à l’hôpital le temps de prendre quelques soins » a réagi le Libérateur joint au téléphone par Gazeti-237. Il rassure être hors de danger

    • Cameroun : quatre soldats du BIR sont morts noyés

      journalducameroun - 18h05

      Selon le journal « L’œil du Sahel », les militaires décédés étaient à bord d’un véhicule quand une pluie diluvienne s’est mise à tomber. Ils seraient morts emportés par les eaux de la rivière Moskota, dans la région de l’Extrême-Nord. Le ministère en charge de la Défense n’a pas encore communiqué à ce sujet

    • vendredi 11 septembre
    • Cameroun : un autre détenu anglophone meurt enchaîné

      journalducameroun - 17h58

      Les images de la dépouille du détenu Ivo Sama enchaîné sur son lit d’hospitalisation font le tour des réseaux sociaux. Il a rendu l’âme avant hier à l’hôpital Laquintinie de Douala. Arrêté à Bamenda dans le Nord-Ouest il y a quelques mois en compagnie d’autres jeunes il a été gardé à la prison centrale de Douala où son état de santé s’est fortement dégradé. Il ya près de 2 mois, c’est le nommé Thomas Nganyu, un autre détenu anglophone qui mourrait enchaîné sur son lit à l’hôpital central de Yaoundé après avoir été incarcéré à la prison centrale de Yaoundé

    • Cameroun : un plan de reconstruction envisagé pour la région de l’Extrême Nord.

      journalducameroun - 17h42

      D’après une correspondance du Secrétaire général de la présidence de la République adressée au secrétaire général des services du Premier ministre, un programme spécial de reconstruction de l’Extrême nord a été validé par le chef de l’État. Le Premier ministère est invité « à prendre les dispositions urgentes et nécessaires à la mise en place » de ce projet. Cette instruction intervient alors qu’un plan similaire a été élaboré pour le Nord-Ouest et le Sud-Ouest dévastées par 4 ans de tensions socio politiques. Si pour les régions anglophones, l’enveloppe du plan est de 89 milliards de FCFA, la dotation pour ce qui est de l’Extrême Nord n’est pas encore connue.

    • Cameroun : transformation de plusieurs établissements secondaires publics

      journalducameroun - 17h38

      Le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute a signé ce vendredi 11 septembre, cinq décrets, portant création et transformation des établissements secondaires publics. Le premier texte porte transformation de lycées d’enseignement secondaire général en lycées bilingues d’enseignement secondaire général. Le deuxième transforme des collèges d’enseignement secondaire général en collèges d’enseignement secondaire bilingues. Les localités concernées sont Mvomeka’a, Bandja, Bankim, Jombe-Penja, Bafoussam 2, Bafoussam 1er, Niete, Tonga, Belabo, Edea 1er, Melong, Nkambe, Batcham, Menoua, Foumban, Foumbot, Bangouren, Ngaoundere II, Bandjock, Bertoua 1, Maroua III, Kousserie, Toukoula, Yagoua, Gaoura II, Guider, Bamenda III, Limbe, Kumba, Ngaoundere, Lekie Batchega, Mbankomo, Bang, Maroua II, Manjo, Garoua III, etc.

    • mercredi 09 septembre
    • Cameroun : des opérateurs véreux de transformation de bois sanctionnés

      journalducameroun - 18h30

      14 unités de transformation de bois et une dizaine de sociétés forestières des départements de la Sanaga maritime et du Wouri (région du Littoral) viennent d’être suspendus à titre provisoire de leurs activités par le ministre des Forêts et de la faune (Minfof) Jules Doret Ndongo. Ces mesures sont contenues dans deux décisions du Minfof signées le 4 septembre dernier, qui précisent les raisons de cet arrêt temporaire, notamment le caractère illégal des activités de blanchiment et d’empotage illicite du bois d’origine frauduleuse qui ont été constatées dans les entreprises incriminées.

    • Cameroun : un policier complice des séparatistes

      journalducameroun - 18h09

      Un policier livreur de munitions aux séparatistes arrêté à Tiko dans le Sud-Ouest. Le gardien de la paix 1er grade Richard Moka Mokosso  a été interpellé hier par le 2è bataillon spécial  de gendarmerie.  Ce policier était venu de Buea où il est en service au Groupement mobile d’intervention (GMI) et devait entrer en possession de l’argent dû par le nommé Ebenezer Njoe Tengoh. Un présumé séparatiste opérant d’après  à Mutengene et à qui le gardien de la paix avait livré 38 munitions. Le séparatiste ayant été arrêté, le policier arrivé en civil à Tiko appellera son client avant de se faire arrêter à son tour. Le gardien de la paix en question a été mis à la disposition de l’antenne de la Sécurité militaire du Sud-Ouest à Buea où une enquête est ouverte.

    • Cameroun : Deux dépouilles extraites des eaux dans la région de l’Extrême Nord

      journalducameroun - 18h02

      Suite aux inondations dans la région de l’Extrême Nord, on n’arrête pas de compter  les morts. C’est ainsi que deux dépouilles ont été extraites des eaux. D’abord à Kousseri dans le département du Logone et Chari, les nageurs sauveteurs du centre de secours fluvial ont extrait le corps d’un jeune âgé de 25 ans. Et ce après 2 h de recherche. La victime s’était noyée d’après des sources sur place. A Maroua les sapeurs-pompiers ont également extrait du Mayo Dada Mamma au quartier Doursoungo la dépouille d’un jeune de 24 ans environ. Les circonstances de son décès restent floues. Le corps de ce dernier a été mis à la disponibilité du chef du quartier

    • Cameroun : manifestation devant la mairie de ville de Douala

      EQUINOXE Tv. - 17h54

      Des commerçants mécontents ont investi ce mercredi l’esplanade de la mairie de ville de Douala. Près d’une centaine, ils s’insurgent contre des « représailles » contre le président du marché Madagascar dans le 3è arrondissement. Ce leader récemment élu sous la supervision de la mairie de ville a vu sa boutique scellée hier par des agents de la police municipale. En toile de fond, la bataille pour le contrôle des ressources issues des activités de gardiennage, d’hygiène, de salubrité, et des toilettes au sein du marché. Selon les manifestants, la Mairie souhaiterait avoir la main mise sur ces ressources en plaçant un affidé à la tête du marché.

    • mardi 08 septembre
    • Cameroun : 18 kg de drogue saisis à l’aéroport international de Douala

      journalducameroun - 17h10

      Selon la cellule de communication de la Délégation générale à la sécurité nationale (DGSN) révélé hier, cette saisie a été faite le 28 août dernier.  La méthamphétamine du nom de ce produit toxique était dissimulée dans des valises d’un usager, pasteur de nationalité nigériane âgé de 43 ans et en partance pour la Grèce. Il est gardé à la division régionale de la police judiciaire du Littoral à Bonanjo dans le cadre d’une enquête en cours. Son complice dans ce trafic serait un Camerounais. Le colis est évalué à la somme de 700 millions de F CFA.

    • Cameroun : tension toujours très vive à Bamenda

      journalducameroun - 17h03

      Pas un pas sans les forces de défense et de sécurité dans la ville de Bamenda, Le chef-lieu de la région du Nord-Ouest est comme assiégé. Impossible de se déplacer sans être dans le collimateur des hommes en tenue qui veillent au grain. Le gouverneur a interdit la circulation des motos depuis lundi 7 septembre 2020 dernier jusqu’à nouvel ordre. De leur côté, les séparatistes ont interdit la circulation des voitures jusqu’à nouvel ordre. Conséquences, les habitants éprouvent des difficultés à se déplacer. A l’origine de ce regain de tension à Bamenda, l’assassinat de l’inspecteur de police Joseph Bikoi Nlend par les sécessionnistes le 1er septembre dernier.

    • Cameroun/Covid-19 : 812 personnels de santé touchés

      journalducameroun - 16h54

      Le chiffre est contenu dans un rapport de situation publié le 31 août 2020 par le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies en Afrique centrale. Au total, ce sont 20 professionnels de santé qui sont décédés au Cameroun d’après l’organisme onusien. Les régions les plus touchées pour les soignants sont : le Littoral avec 215 cas, l’Ouest avec 134 cas et le Nord-Ouest avec 119 cas. Au 1er septembre le Cameroun compte 19 409 malades de Covid 19

    • lundi 07 septembre
    • Cameroun : les sept ministres en mission à l’Extrême Nord sont de retour sur Yaoundé

      journalducameroun - 16h26

      Les sept membres du gouvernement envoyés à Maroua par le chef de l’Etat Paul Biya pour remettre des dons aux sinistrés des pluies torrentielles tombées dans la région  de l’Extrême Nord et évaluer les dégâts ont regagné Yaoundé, ce lundi 7 septembre 2020, par un vol spécial d’Ethiopian Airline.  Pour cette mission de cinq jours, la délégation interministérielle, conduite par le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, comprenait aussi la ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtes, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey, du ministre de l’agriculture et du développement rural, Gabriel Mbairobe et du ministre de la décentralisation et du développement local, Georges Elanga Obam.

    • Nécrologie : Emmanuel Bopda Fodouop, PDG d’Afrique Construction est décédé

      journalducameroun - 15h38

      Pour ceux qui en doutaient encore, c’est désormais officiel : Emmanuel Bopda Fodouop, PDG du groupe Afrique Construction est mort. Son épouse, Thérèse Ntoukam, épse Bopda, qui rend public cette triste nouvelle, indique que le prospère quincailler a rendu l’âme le 28 aout 2020 des suites de maladie à l’hôpital Muna  à Douala-Bonanjo. Bandjoun se vide ainsi de ses richissimes hommes d’Affaires. Le chef-lieu du département du Koung-khi, dans la région de l’Ouest, a perdu son troisième homme d’Affaire en l’espace de six mois. Apres l’industriel Victor Fotso mort en France au mois de mars 2020 des suites de maladie, suivi du capitaine d’industrie Jean II Fotso décédé au mois de juin à Yaoundé des suites de maladie, c’est au tour d’Emmanuel Bopda Fodouop de s’en aller à la fin du mois d’août des suites de maladie à Douala

Page 1 sur 9212345...102030...Dernière page »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité

SondageSorry, there are no polls available at the moment.