Linfo en continu

    • vendredi 30 juillet
    • Cameroun : le Japon accorde un don de 725 millions à la Crtv pour renouveler ses infrastructures

      ecomatin.net - 10h33

      Un vent de neuf souffle au sein de la Cameroon radio and television (Crtv). En cause l’octroi par le Japon d’un don d’un montant de 145 millions de yen soit environ 725 millions de Fcfa. La signature de l’échange de note relatif à cette dotation a eu lieu le 27 juillet 2021, entre le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et l’Ambassadeur du Japon au Cameroun, son Excellence Tsutomu Osawa. Ceci pour le financement du « Projet pour l’amélioration de l’équipement de production des programmes TV de la Cameroon Radio and Télévision ».
      Cette dotation en faveur du média public camerounais lui permettra de se doter d’une vingtaine d’équipements performants à l’effet d’améliorer la qualité des contenus audiovisuels, de diversifier les programmes et de gagner en temps dans le traitement et le rendu des informations. Chose que confirme son Excellence Tsutomu Osawa : « (…) Le gouvernement du Japon a décidé de financer ce projet pour soutenir la Crtv dans ses efforts pour améliorer ses équipements audiovisuels. Nous souhaitons que le soutien du Japon soit très bénéfique pour l’amélioration du système audiovisuel du Cameroun ».
      Pour le Minepat, ce don s’inscrit dans « la perspective de renforcer les infrastructures de la Crtv qui fait déjà un travail impressionnant et très apprécié, pour davantage poursuivre ce travail avec en perspective l’organisation de la Can TotalEnergies 2021. Les ressources financières qui seront mise à disposition vont permettre de renforcer l’action de la Crtv qui est au cœur de la nation mais qui veut aussi être au cœur de la sous-région, du continent et du monde », a-il-confié.

    • Cameroun : Le FMI approuve un nouvel accord de prêt triennal de 375 milliards de FCFA

      ecomatin.net - 10h28

      Le nouveau décaissement de l’institution de Bretton Woods a été approuvé le 29 juillet 2021. Et permettra au pays d’amorcer son processus de relance économique post-Covid.
      Le conseil d’administration du Fonds monétaire International(FMI) a approuvé, le 29 juillet 2021, un accord de prêt d’un montant de 689,5 millions de dollars, soit 375 milliards de FCFA en faveur du Cameroun. Ce prêt qui s’inscrit dans le cadre de la facilité élargie de crédit du FMI s’étalera sur une période de 3 ans à travers la facilité élargie de crédit (FEC) et le mécanisme élargi de crédit(MEDC). Selon les autorités camerounaises, un premier décaissement d’environ 96 milliards devrait être effectué dans les prochains jours.
      « Dans ce contexte, le financement au titre des accords de la FEC et du MEDC soutiendrait les efforts des autorités pour parvenir à une reprise post-pandémie rapide, renforcer la viabilité extérieure et budgétaire à moyen terme et mettre en œuvre leur programme de réformes structurelles vers une croissance soutenue, plus inclusive et diversifiée » a déclaré Mitsuhiro Furusawa, Directeur Général adjoint et Président par intérim du FMI.

    • Le Cameroun va importer 500 000 tonnes de produits pétroliers au 4e trimestre 2021

      ecomatin.net - 09h51

      Les traders retenus dans le cadre de l’avis à consultation internationale que vient de lancer le Minee devront fournir le pays en gazoline 195 000 tonnes métriques (TM), gasoil 230 000TM, Jet A1 60 000TM et en fuel oïl 1500 15 000TM. Dans le cadre du nouveau mécanisme d’approvisionnement du Cameroun en produits pétroliers, mis en place à la suite à l’incendie qui a ravagé une partie des installations de la Société nationale de raffinage (Sonara) en 2019, l’Etat du Cameroun va importer 500 000 tonnes métrique de produits pétroliers pour le compte du 4e trimestre 2021. Le ministre de l’Eau et de l’Energie Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis de consultation internationale relatif à la sélection des traders qui devront approvisionner le pays en produits pétroliers durant les mois d’octobre, novembre et décembre 2021. «Dans le cadre de l’approvisionnement pérenne du Cameroun en produits pétroliers, le ministre de l’Eau et de l’Energie lance une consultation internationale ouverte pour la sélection des fournisseurs en vue de la livraison des produits pétroliers aux importateur locaux…», écrit le ministre Gaston Eloundou Essomba.

    • Cameroun : la subvention de l’Etat sur le prix du carburant à la pompe va augmenter de 20 milliards entre 2022 et 2024

      InvestirauCameroun - 09h46

      Selon le Document de programmation économique et budgétaire à moyen terme élaboré par le gouvernement camerounais, la subvention de l’Etat au prix du carburant à la pompe devrait augmenter de 20 milliards de FCFA sur la période 2022-2024.
      « L’accroissement de la subvention au titre du soutien du prix du carburant à la pompe, avec la remontée progressive du cours du baril après son effondrement du fait de la pandémie de la Covid-19. Ladite subvention devrait passer de 100 milliards en 2021 à 120 milliards entre 2022 et 2024. Ce qui représentera une importante charge pour le budget de l’Etat », apprend-on dudit document.
      Cette subvention à la consommation du carburant a été mise en place depuis 2008. Selon le gouvernement, cela est fait pour soutenir les ménages les plus pauvres et éviter l’augmentation des prix à la pompe dans le pays. Par ce mécanisme, le gouvernement paye, par exemple, une partie du litre du super qui coûte actuellement 650 FCFA au lieu de près de 1 000 FCFA.
      Mais cette politique est critiquée par les institutions de Bretton Woods. Le Fonds monétaire international (FMI) pointe notamment son inefficacité en matière de lutte contre la pauvreté et son coût budgétaire élevé. La Banque mondiale, elle, dans une édition de ses cahiers économiques sur le Cameroun, avait simplement conclu que la subvention aux produits pétroliers est contre-productive, dans ce sens qu’elle ne profite qu’aux riches.

    • jeudi 29 juillet
    • Cameroun : le dossier Cameroun sur la table du FMI

      Cameroon tribune - 17h05

      Ce 29 juillet, le Cameroun saura s’il va renouveler l’aventure d’un programme économique et financier adossé sur la facilité élargie de crédit pour une durée de trois ans. Le dossier du Cameroun sera en effet en étude au cours d’une réunion au Fonds monétaire international (FMI). D’après des responsables au ministère des Finances, l’issue devrait être positive, car le Cameroun a respecté toutes les conditionnalités prescrites par l’institution financière. Il s’agissait de l’élaboration d’une loi de finances rectificative en 2021 qui va permettre d’établir un équilibre budgétaire et économique qui arrange toutes les parties, la publication du rapport d’exécution des fonds Covid-19 mais aussi une publication sur le site d’Agence de régulation des marchés publics de tous les marchés passés par les administrations.

    • Faits divers : des faussaires spécialisés dans la falsification de documents arrêtés à Yaoundé

      Journal du Cameroun - 15h26

      C’est suite à la circulation de plus en plus importante de documents falsifiés que la Brigade de gendarmerie de Nlongkak a mené une opération coup de poings le 26 juillet 2021, aux environs de 13 heures, derrière la Sous- Préfecture de Yaoundé 1. Selon les informations recueillies à bonnes sources, cette opération a permis d´interpeller un individu en possession de centaines de faux documents et faux timbres.

      Au terme de l´exploitation de ce dernier, les pandores se sont rendus au laboratoire de production au quartier Essos, où un second suspect a été surpris en flagrant délit d’impression de faux timbres.
      A l’issu de la perquisition, une imprimante, des cachets nominatifs de plusieurs autorités administratives, judiciaires, militaires et policières ainsi que des faux timbres fiscaux et actes de naissance ont été saisis par les éléments de la gendarmerie.

      L’on a également appris que les recherches d’autres laboratoires de production de faux documents et l´enquête ouverte à la Brigade de Gendarmerie de Nlongkak à cet effet se poursuivent.

    • Le crédit-bailleur Alios Finance Cameroun lance un emprunt obligataire de 10 milliards de FCFA à la Bvmac

      InvestirauCameroun - 14h35

      Le crédit-bailleur Alios Finance Cameroun vient de lancer un emprunt obligataire à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac) qui regroupe le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad. D’un montant de 10 milliards de FCFA, cette opération est dénommée « ALIOS 02 5,40% BRUT 2021 – 2025 ».
      Selon la note d’informations publiée par l’émetteur qui a pour arrangeur Attijari Securities Central Africa (ASCA), la période de souscriptions s’étale du 26 juillet au 6 août 2021 avec possibilité de repousser la clôture des souscriptions. Les taux bruts annuels sont de 5,40% sur la période allant de 2021 à 2025.
      Cette opération de levée de fonds s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de développement à l’horizon 2025. « Alios Finance Cameroun ambitionne de renforcer la compétitivité de son offre de financement avec une stabilisation de la prise de risque et de la qualité de son portefeuille pour consolider son leadership sectoriel. Cette stratégie nécessite de mobiliser des leviers de refinancement divers, innovants et adaptés », indique la note.

    • Cameroun : 152 millions de Francs CFA pour financer 48 producteurs agro-pastoraux de l’Adamaoua

      Camerouninfo.net - 14h32

      Les bénéficiaires devront accroître leurs performances pour continuer de mériter cet appui issu du « Contrat désendettement de troisième génération ». Des producteurs agro-pastoraux de la région de l’Adamaoua aux anges. 48 organisations qui les regroupent viennent de recevoir un important pactole. Dans son journal de 17 heures de ce 27 Juillet, le Poste National de la CRTV annonce qu’ils ont reçu au cours d’une cérémonie la somme de 152 millions 930 220 Francs CFA.
      Le gros chèque remis aux organisations de producteurs de l’Adamaoua est un appui du Programme de consolidation et de pérennisation du conseil agro-pastoral (en abrégé PCP-ACEFA) qui est lui-même un financement du « Contrat désendettement de troisième génération ». Mamoudou, l’un des producteurs interrogé par la CRTV-Radio, va s’offrir un matériel de travail plus adapté. « Aujourd’hui, nous avons eu la subvention pour avoir ces outils de travail modernes pour pouvoir travailler toujours davantage et produire beaucoup », fait-il savoir.
      C’est d’ailleurs le but visé par cette donation. Les agriculteurs et éleveurs doivent utiliser ces fonds pour densifier leur production. Le gouvernement va s’assurer que les choses vont dans ce sens. C’est ce que confirme Mouminou Bouba, le coordonnateur national PCP-ACEFA. « Je leur ai aussi rappelé que cette subvention, c’est pour augmenter les revenus. Ce n’est pas pour aller faire autre chose. Donc il faut qu’ils réalisent rapidement leurs projets », dit-il dans le reportage de la CRTV.

    • mercredi 28 juillet
    • JO Tokyo : la judokate Ayuk Otay Arrey Sophina éliminée

      gazeti-237.com - 18h08

      Les défaites s’enchainent au sein de la Team Cameroon aux Jeux olympiques Tokyo 2021. Aux premières heures de ce mercredi 28 juillet 2021, la judokate Ayuk Otay Arrey Sophina a perdu son tout premier combat devant la sud-coréenne Kim Seongyeon dans la catégorie des moins de 70kg. Ayuk Otay rejoint Sarah Nana, Wilfried Seyi et Albert Ayissi dans la liste des athlètes camerounais déjà éliminés. La Team olympic Cameroon compte encore cinq athlètes dans différents tournoi.
      En attendant l’apparition sur le tatami des JO le 30 juillet 2021 de la judokate Vanessa Mballa Atangana, la Fédération camerounaise de judo prépare déjà les obsèques du jeune judoka international Christian Loïc Nyatchou Sabomo. Ce dernier a rendu l’âme le 19 juillet dernier après un accident lors d’un combat en pleine compétition de judo à Douala. «Les résultats d’examens médicaux ont révélé des fractures des 4eme et 5eme vertèbres cervicales » a expliqué la Fecajudo. La victime n’a pas survécu à ses blessures.

    • Des hommes d’affaires français chez le ministre Bidoung Kpwatt

      gazeti-237.com - 17h56

      Le ministre des Arts et de la Culture a aussi reçu en audience ce mercredi 28 juillet 2021 à Yaoundé dans la salle Polyptyque du Musée national, la délégation des PME et PMI français. «Cette rencontre survient au lendemain de l’adoption par le Gouvernement de la Stratégie Nationale du Développement 2020-2030. Dans celle-ci les arts et la culture font l’objet d’une mutation du secteur social à celui de l’industrie et services à forte valeurs économiques. Ce qui signifie que le sous-secteur devrait désormais être compétitif, créateur des revenus et d’emplois durables et participer à la création des richesses et impacter positivement sur le PIB au Cameroun. Je suis convaincu que nous pouvons œuvrer ensemble dans des échanges fructueux car, précisons-le, nous souhaitons que nos échanges soient importants dans l’optique de contribuer effectivement à l’atteinte de nos objectifs communs» a déclaré le ministre Bidoung Kpwatt lors de son discours de circonstance. Lire l’intégralité de ce discours en cliquant sur le lien suivant.

    • Des PME et PMI françaises en quête d’opportunité au Cameroun

      gazeti-237.com - 17h45

      À la demande du ministère des PME de l’Economie Sociale et de l’Artisanat, le DG du Feicom, Philippe Camille Akoa, a reçu une mission économique des PME et PMI de la Région Centre-Val de Loire en France. Elle était conduite par la Première Conseillère de l’Ambassade du Cameroun en France. Aussi, la rencontre visait à présenter les opportunités offertes par ces entreprises aux Collectivités Territoriales Décentralisées camerounaises notamment dans la promotion d’une agriculture de seconde génération et la construction d’équipements socio-collectifs innovants. Les hôtes français étaient aussi ce mercredi 28 juillet 2021 au Ministère des sports et de l’éducation physique où ils ont rencontré le chef de ce département ministériel, Narcisse Mouelle Kombi.

    • Faits divers : un accident de la circulation a fait quatre morts et 31 blessés

      gazeti-237.com - 17h42

      Les victimes sont les passagers d’un bus de transport inter urbain en provenance de Ngaoundéré pour la ville de Maroua. Selon certains témoins, l’excès de vitesse serait la cause de cet accident survenu ce mercredi 28 juillet 2021 au lieudit « Falaise de Ngaoundéré ».

    • mardi 27 juillet
    • Cameroun : le Minsanté accuse réception des vaccins Johnson and Johnson

      Journal du Cameroun - 16h39

      303050 doses de vaccins viennent d’être offertes aux équipes locales de santé par les Etats-Unis. Initié dans le cadre de la facilité Covax, le don a été rétrocédé au Cameroun au cours d’une cérémonie officielle hier à Yaoundé. En présence de la chargée d’affaire des Etats –Unis au Cameroun, du Haut-commissaire de Grande Bretagne, de l’Union européenne au Cameroun, du représentant résident de l’OMS et du coordonnateur résident du système des Nations Unis au Cameroun, l’évènement a rassemblée l’ensemble des partenaires techniques et financiers du ministère de la Santé publique.

    • JO Tokyo : le boxeur camerounais Wilfried Seyi éliminé dès l’entame

      Camerouninfo.net - 14h47

      Il a mené au score avant de se faire battre (2-3) par David Ntsama de la RDC en 32è de finale. La Team Cameroun présente à Tokyo pour les Jeux Olympiques vient de griller un important joker. Le boxeur Dieudonné Wilfried Seyi Ntsengue a été éliminé ce 26 juillet 2021 par le congolais David Tsama en 32è de finale chez les moins de 75 kg.
      Grande chance de podium pour notre pays, le camerounais avait pourtant bien entamé son match. Il a remporté les deux premiers rounds. Mais s’est complètement effondré par la suite, perdant les trois autres. Une défaite au goût amère pour le camp camerounais.
      «C’est un combat qui était à notre portée. Seyi a gagné les deux premiers rounds. Il fallait juste gérer le troisième round. Je lui ai demandé de gérer ce round, ce n’était plus le moment d’aller au choc», indique Alain Didier Ngatcha, l’entraîneur de l’équipe nationale de boxe.
      Le coach de Wilfried Seyi pointe le non-respect des consignes par son poulain. «A partir du moment où il a perdu le troisième round, ça a eu un impact sur les deux suivants» a analysé M. Ngatcha au micro de la CRTV Radio.

    • Cameroun: le procès du journaliste Amadou Vamoulké, incarcéré depuis 5 ans, une nouvelle fois reporté

      Rfi.fr - 11h33

      Cela fait cinq ans que le journaliste Amadou Vamoulké est aux mains de la justice camerounaise. L’ex-directeur de la radio-télévision publique camerounaise est accusé du détournement de plusieurs millions d’euros. Une nouvelle audience a eu lieu hier lundi sans qu’aucune condamnation n’ait été prononcée par la justice. A l’issue de cette audience, la 74ème, le procès a été a nouveau renvoyé, au 24 août cette fois. Cela doit s’arrêter, selon l’ancien directeur général de Radio France, Alain Massé.
      Alain Massé estime que l’intégrité du journaliste n’a jamais pu être mise en cause par l’accusation. L’ancien directeur général de Radio France est interrogé par Victor Mauriat du service Afrique de RFI. « Les procédures à l’encontre d’Amadou Vamoulké ne reposent sur aucune charge. A plusieurs reprises, l’accusation a fait valoir qu’elle avait besoin de renvoyer le procès pour fournir une liste de témoins, pour finalement admettre qu’elle renonçait à produire les témoins, il n’y en avait pas… Il faut préciser qu’Amadou Vamoulké est incarcéré effectivement ce lundi 26 juillet, depuis exactement cinq ans.
      L’ONU, mais aussi de nombreuses organisations internationales et le gouvernement, notamment le gouvernement français et américain, ont demandé au gouvernement camerounais sa libération. Il a 71 ans, il souffre… Actuellement, il risque une amputation de ses membres inférieurs, comme cela a été certifié par des professeurs de l’université de Yaoundé.

    • lundi 26 juillet
    • Le Délégué général du Québec en Afrique en visite au Cameroun

      Journal du Cameroun - 17h07

      Le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a reçu en audience à Yaoundé en fin de matinée ce lundi 26 juillet 2021, Iya Touré, Délégué général du Québec en Afrique de l’Ouest avec résidence à Dakar au Sénégal et avec compétence sur le Cameroun, Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Togo, Gabon et Gambie. Le Canadien d’origine guinéenne est en visite de travail à Yaoundé du 26 au 20 juillet 2021. Le Cameroun compte une forte communauté au Québec, qui est une province du Canada. L’hôte du premier ministre a expliqué comment le Québec souhaite à travers une diplomatie participative conquérir l’Afrique.

    • Cameroun : les clubs des championnats d’élite de football en grève

      gazeti-237.com - 16h18

      Ils observent depuis une semaine, le mot d’ordre de « stade mort » pour revendiquer le versement par le gouvernement de la dernière partie de subvention annuelle aux équipes professionnelles. En attendant la solution à ce problème, la Fecafoot solde les matches en retard. Hier dimanche après-midi, PWD de Bamenda et Avion académie de Douala se sont retrouvés au stade municipal de Bamendzi à Bafoussam pour un match en retard des quarts de finale de la Coupe du Cameroun 2021. En battant son adversaire sur le score de 2 buts à 0, PWD rejoint Union de Douala, Coton sport de Garoua et Astres FC de Douala dans le dernier carré des demi-finalistes. Officiellement, les matches de la Fecafoot se jouent à huis clos pour éviter la propagation du coronavirus.

    • Cameroun : plus que 10 Camerounais en compétition aux J.O de Tokyo

      Journal du Cameroun - 16h14

      Avec les éliminations ce jour du boxeur Dieudonné Wilfried Seyi, battu aux points par David Tshama de la RDC en 16e de finale de la catégorie des 75kg et de Sarah Nana Hanffou, aux préliminaires du tournoi féminin de tennis de table, ils ne sont plus que dix athlètes camerounais encore engagés dans les Jeux olympiques Tokyo 2021. Tôt ce lundi 26 juillet 2021, Sarah Hanffou a quitté le Japon pour aller reprendre ses activités d’Avocate au Barreau de Toulon en France. L’unique victoire camerounaise jusqu’à présent est à mettre à l’actif du pugiliste Albert Ayissi Mengue, vainqueur samedi de l’Eswatinien Dlamini Thabiso par arrêt de l’arbitre au 3e round. Il remonte sur le ring demain pour les 8eme de finale contre l’Irlandais Aidan Walsh.

    • Cameroun : 40,5 milliards à justifier au ministère de la Santé publique

      gazeti-237.com - 16h03

      C’est ce que révèle le rapport publié par le ministère des Finances au sujet de l’usage du fonds spécial de solidarité contre le coronavirus et ses répercussions sociales et économiques. D’après le rapport de Louis Paul Motaze, 161 milliards ont également été mobilisés sur 180 milliards soit un taux de réalisation de 89, 93%. Un rapport qui intervient alors que celui de la chambre des comptes avait révélé des dérives dans l’utilisation des ressources de ce fonds spécial mis en place pour faire face à la pandémie

    • dimanche 25 juillet
    • Faits divers : Six Camerounais meurent brûlés dans un incendie, à Bangui

      gazeti-237.com - 21h17

      Le drame a eu lieu en pleine nuit le samedi 24 juillet 2021 au domicile d’Albert Djiogue Zemfack au quartier Benzvi à Bangui, la capitale de la République centrafricaine.
      Le Chef de famille, son épouse et quatre de leurs cinq enfants ont péri dans ce terrible incendie dont la cause reste inconnue. L’un des enfants, le seul rescapé de cette tragédie, brulé au 3eme degré, est en traitement dans une formation hospitalière de la capitale centrafricaine. La police a ouvert une enquête dans le but d’élucider les circonstances de ce drame.
      Albert Djiogue Zemfack, ancien étudiant de l’Université de Douala et du Lycée polyvalent de Bonaberi, s’était installé à Bangui il y a moins d’une dizaine d’années. Il faisait le commerce de Téléphones mobiles et accessoires.

    • Coupe du Cameroun : on connaît l’affiche des demi-finales

      Journal du Cameroun - 20h49

      Avec la fin des quarts de finale ce dimanche 25 juillet on connait désormais le tableau des dernier carré de la Coupe du Cameroun de football, édition 2021. Le stade municipal de Bamendzi à Bafoussam ayant abrité le dernier match des quarts de finale de la Coupe du Cameroun de football 2021. Devant un faible public, PWD de Bamenda a éliminé Avion académie de Douala sur le score de deux buts à zéro.
      Le club mythique du Nord-Ouest retrouve dans la loge des demi-finalistes, Coton sport de Garoua, Union de Douala et Astres FC de Douala, les premiers qualifiés qui attendent depuis un mois la suite de cette prestigieuse épreuve. En demi-finales, PWD jouera contre Union et Coton sport sera face aux Astres FC. Les dates de ces dernières rencontres avant la finale, ne sont pas encore connues.

    • JO Tokyo 2020 –Boxe : bonne entame du Camerounais Albert Ayissi Mengue

      Journal du Cameroun - 20h40

      Albert Ayissi Mengue 69 kg, décroche la première victoire de la Cameroon boxing team aux J.O de Tokyo 2020, par arrêt de l’arbitre au 3e round. Sur les 12 athlètes de la Team Cameroon, le boxeur Albert Ayissi Mengue est le premier appelé pour défendre les couleurs du pays des Lions indomptables. Le meilleur pugiliste africain dans la catégorie des 69 kilogrammes a réussi son entrée en compétition en battant à l’étape des 16e de finale, l’Eswatinien Dlamini Thabiso par arrêt de l’arbitre lors du troisième round. Il est donc qualifié pour les 8e de finale. Où rencontrera l’irlandais Aidan Walsh, un sacré morceau.

    • Nécrologie : disparition de l’homme politique Joachim Tabi Owono

      Actu Cameroun - 09h34

      La classe politique camerounaise est en deuil. Joachim Tabi Owono, n’est plus. En effet, le président national de l’Action pour la Méritocratie et l’Egalité des Chances (AMEC) est mort ce samedi 24 juillet 2021. Il serait mort à l’hôpital de district de Mbalmayo, de suites de maladie.
      Joachim Tabi Owono a été un acteur majeur de la vie politique au Cameroun. Ingénieur agronome de formation, le défunt a travaillé pour la Société de Développement du Coton (Sodecoton), avant de fourbir ses armes au ministère de l’Agriculture et du développement rural. L’homme a surtout été candidat à deux reprises à l’élection présidentielle. Notamment en 1997 et 2011.
      Lors de la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun, il appelle ses partisans à voter pour Paul Biya, l’actuel chef d’Etat de notre pays. Dans la classe politique, il était considéré un acteur de la majorité présidentielle. Néanmoins, l’homme politique menait un combat pour l’égalité des chances parmi les Camerounais et une répartition équitable des ressources.

    • vendredi 23 juillet
    • Cameroun-Covid 19 : les États-Unis ont déjà contribué à hauteur de 12 milliards de F CFA

      InvestirauCameroun - 17h47

      Dans un communiqué publié le 22 juillet 2021, l’ambassade des États-Unis à Yaoundé annonce que depuis la survenance de la pandémie, les agences du gouvernement américain ont contribué à hauteur de près de 12 milliards de FCFA pour aider le Cameroun à combattre le Covid-19 et son impact.
      Parmi les actions fiancées par cet argent, figure le don de 303 050 doses du vaccin Johnson & Johnson en injection unique contre la Covid-19 que le gouvernement camerounais a réceptionné le 21 juillet. « Parce que le vaccin confère l’immunité en une seule dose, cette livraison permettra d’immuniser plus de 300 000 Camerounais », précise le communiqué.
      « La santé des Camerounais est l’une des principales priorités de l’aide étrangère des États-Unis au Cameroun. Les experts américains en santé publique ont travaillé main dans la main avec les responsables camerounais depuis le début de la pandémie pour protéger la santé publique et renforcer la réponse au Covid-19 », indique la chargée d’affaires par intérim de l’ambassade, Mary Daschbach.

    • Cameroun : l’affaire Malicka renvoyée au 26 août 2021

      le Jour - 17h37

      L’affaire Bayemi Malicka M. contre Mimb Hiol Martin Fleur et Eteki Wilfrid Otabela était inscrite au numéro 48 du rôle des citations directes des particuliers du Tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo, hier, jeudi 22 juillet 2021. Aucune des deux parties n’a comparu à cette première audience, très brève, à laquelle l’accusation et la défense n’ont pas pris part. Cette deuxième affaire a été renvoyée au 26 août prochain, pour paiement de la consignation, dont le montant est fixé à 40 000 Fcfa. Mimb Hiol Martin Fleur et Eteki Wilfrid Otabela sont poursuivis dans cette seconde affaire, pour publications obscènes et proxénétisme.
      Chefs d’accusations contenus dans la citation directe déposée le 24 juin dernier au tribunal de première instance de Douala-Bonanjo pat le collectif « Universal Lawyers and Human Rights Defence » (Ulhrd) encore baptisé « collectif Fousse », agissant pour les intérêts de Bayemi Malicka M. et contre les deux prévenus.
      Mercredi, 21 juillet, Mimb Hiol Martin Fleur et Eteki Wilfrid Otabela ont été extraits de la prison centrale de Douala, sise au quartier New-Bell, où ils ont finalement été placés sous mandat de détention provisoire quelques jours plus tôt. Elle a intervenu après leur garde à vue à la division régionale de la police judiciaire du Littoral (Drpj/L), suivie de leur déferrement au parquet du tribunal de première instance de Douala-Bonanjo. Dans cette autre affaire, où une procédure de flagrant délit a été initiée suite à la plainte déposée à la police judiciaire par Bayemi Malicka, le journaliste sportif et son « complice » présumé ont plaidé non coupables. La partie civile, qui n’est autre que Bayemi Malicka, n’a pas comparu pour motif de sa non notification. La cause a été renvoyée au 04 août prochain pour présentation des réquisitions du ministère public.

    • jeudi 22 juillet
    • Cameroun : on veut stabiliser les prix du riz, des huiles végétales et les boissons

      Cameroon tribune - 16h12

      Le ministre du Commerce (Mincommerce) Luc Magloire Mbarga Atangana a présidé hier à Yaoundé, des concertations avec les représentants des filières riz, oléagineux, ciment, fer à béton, tôles de couverture et industries brassicoles. D’après le Mincommerce, cette rencontre qui répond au besoin traditionnel, a pour but d’évaluer la situation de ces secteurs d’activité dans un contexte assez difficile, liée aux effets du Covid-19. Une situation qui a induit le renchérissement des prix des matières premières sur le plan national et international et créer des troubles dans le circuit de distribution des produits. Tous ces hommes d’affaires ont assuré travailler avec le gouvernement pour que les prix restent stables.

    • Cameroun : le Minesup et la Bicec signent un accord d’octroi de crédit aux fonctionnaires

      Cameroon tribune - 16h00

      Jacques Fame Ndongo, ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) et Outman Roqdi, directeur général de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec) ont signé le 16 juillet dernier un protocole d’accord fixant le cadre juridique d’octroi de crédits à des conditions préférentielles aux personnels enseignants et non enseignants du Minesup et des universités d’Etat. La cérémonie avait lieu dans les locaux de ce département ministériel en présence de tout le staff dirigeant de Bicec Cameroun et des responsables des universités camerounaises.

    • Cameroun : 183 repentis accueillis au Centre régional de désarmement de Mora

      Cameroon tribune - 15h48

      C’est ce que viens d’enregistrer le centre régional de désarment et démobilisation et de réintégration de l’Extrême Nord qui a son quartier général à Mora. Des arrivées qui peuvent être considérées comme l’acception de l’inépuisable main tendue du président de la République. Des résultats également à mettre à l’actif des responsables locaux du CNDDR, à travers son chef de centre, Oumar Bichair. Aujourd’hui le centre de Mora affiche 574 ex-combattants de Boko Haram accueillis depuis son ouverture.

    • Faits divers : six morts dans un accident de circulation à Bafoussam

      Cameroon tribune - 15h20

      Le drame qui s’est produit mardi découle d’une collision entre un camion t un gros porteur. D’un côté un bus de 70 places étendu dans la rigole. Un peu plus loin, un camion de 10 roues blanc non immatriculé, qui a fini sa course dans un domicile. Tel est le tableau après un accident survenu vers 23h, mardi dernier au carrefour « Mbé So Mbé » à Bafoussam. Un accident, qui d’après les sources officielles a couté six vies humaines sur place et blessé une vingtaine d’autres personnes, majoritairement internées à l’hôpital régional de Bafoussam. Les habitants du domicile endommagé par le camion étaient heureusement hors de leur domicile au moment du choc.

    • Licenciements à la Sosucam : les ex-employés entrent en grève

      InvestirauCameroun - 09h53

      Le licenciement annoncé de 250 employés pour « insuffisance professionnelle » par la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), filiale du Français Somdiaa, nourrit actuellement des tensions sur les sites de Mbandjock et Nkoteng, dans la région du Centre. Selon des informations de première main, à l’issue des négociations triparties prescrites par le ministre du Travail, Grégoire Owona, des employés ont barricadé certains bureaux et observent un mouvement de grève depuis le 15 juillet dernier provoquant ainsi l’intervention des forces de l’ordre.
      Un mouvement d’humeur signifié au ministre du Travail et de la Sécurité sociale le même jour. « Nous avons l’insigne honneur de vous saisir en urgence, afin de vous informer que depuis ce matin à 6h-30, Sosucam SA connaît un mouvement d’humeur de ses 250 travailleurs licenciés du fait de la ré-capacitation de l’entreprise », écrit le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (STC), Célestin Bama.

Page 1 sur 11812345...102030...Dernière page »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité

SondageSorry, there are no polls available at the moment.