Linfo en continu

    • lundi 21 juin
    • Fait divers : une tornade fait trois morts à Garoua

      Cameroon tribune - 15h33

      Les camarades d’armes et la famille nucléaire de l’adjudant Obama, en service à la 3e région militaire interarmées sont inconsolables depuis mardi 15 juin 2021. Cette nuit-là, le sous-officier a perdu la vie à bord de son véhicule, alors qu’il raccompagnait des visiteurs. Une dame qui se trouvait dans son véhicule a aussi perdu la vie suite à la chute d’un arbre sur la voiture. Les deux autres passagers eu la vie sauve grâce à la prompt réaction des sapeurs-pompiers appelés à la rescousse pour dégager les branches de l’arbre ayant a broyé la voiture selon les témoins. L’accident est survenu au lieu-dit « Présidentielles », vers 21h. Par ailleurs, au quartier Poumpouré, un conducteur de mototaxi a été secouru par les populations après qu’une branche d’arbre s’est abattue sur lui. Conduit dans un centre hospitalier de la place, il va malheureusement rendre l’âme.

    • Cameroun : Un mort à la suite d’un accident à la falaise de Dschang

      Cameroon tribune - 15h31

      C’est un bus retourné sur le côté que sont sortis samedi dernier, la majorité des passagers. Si la position du véhicule accidenté suscite l’inquiète, le pire a été évité. Au bilan comptable, on enregistre selon les sources de la préfecture de la Menoua, un mort et plusieurs blessés. C’est le bilan provisoire de l’accident qui s’est produit à la Falaise de Santchou. Le préfet de la Menoua et le maire de la commune de Dschang ont promptement conduit les premiers secours sur les lieux du drame.

      Lien
    • Cameroun : Evelyne Owona Essomba aux commandes de l’Union de la presse francophone

      Journal du Cameroun - 15h29

      Elle a été portée à la tête de cette association de journalistes vendredi dernier, à l’issue de l’Assemblée générale élective. 61 voix sur 62 électeurs, en faveur d’Evelyne Owona Essomba. C’était en présence du représentant du ministère de la Communication, Jean Lambert Nang désigné pour présider les assisses. Evelyne Owona Essomba succède ainsi à Aimé Robert Biyina qui aura passé neuf ans à la tête de l’UPF-Cameroun. Actuellement président d’honneur de cette association et vice-président de l’UPF au plan international, Aimé Robert Biyina dit partir le cœur léger. Car en plus des réalisations faites durant son mandat, il ne s’inquiète pas pour l’avenir de l’UPF- Cameroun.

    • Coupe de la CAF – Demies finales : Coton Sport s’incline à domicile face à la JSK Kabylie

      JournalduCameroun.com - 09h21

      Les Contonculteurs se sont inclinés dimanche soir au Stade Ahmadou Ahidjo (1-2) face à JSK Kabylie en demies finales de la Coupe de la CAF. L’équipe de Garoua s’est vue injustement refuser un but pourtant bien valide et malgré le recours à la VAR.

      Le match retour aura lieu dans une semaine en Algérie.

    • jeudi 17 juin
    • Cameroun-Covid-19 : la Banque mondiale accorde un crédit de 54 milliards de F CFA

      Journal du Cameroun - 17h27

      La Banque mondiale est de nouveau au chevet du Cameroun. Le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, et la directrice adjointe des opérations de la Banque mondiale au Cameroun, Keiko Kubota, ont signé ce 16 juin à Yaoundé, un accord de crédit de plus de 54 milliards de FCFA en faveur de « la consolidation budgétaire et la croissance inclusive au Cameroun ».
      « Il s’agit (…) à travers cet accord que nous venons de signer (…) d’injecter directement au Trésor public la somme de 54 182 milliards FCFA. Toute chose qui viendra améliorer la situation de notre trésorerie en cette période de contraintes fortes », a expliqué Alamine Ousmane Mey.
      D’après Keiko Kubota, cet accord de crédit vient « appuyer les efforts du gouvernement pendant la situation difficile de la pandémie (de Covid-19, NDLR) et pour améliorer les conditions de vie des de tout le monde, surtout les pauvres et les plus vulnérables ; et sur les réformes ambitieuses que le gouvernement est en train de mettre en place ».
      Le Minepat a rappelé au cours de cette cérémonie de signature que c’est la « troisième et dernière opération en matière d’appui budgétaire. Cette opération vient compléter deux précédentes opérations réussies également sur la base d’un calendrier, d’une panoplie de réformes qui ont été réalisées par le Cameroun ».

    • Coopération : le ministre des Relations extérieures du Cameroun, est attendu en Turquie

      gazeti-237.com - 17h19

      Lejeune Mbella Mbella va représenter le Cameroun au Forum de la diplomatie (FDA), prévu du 18 au 20 juin 2021 dans la ville d’Antalya. Plateforme de discussions et d’échanges entre professionnels de la diplomatie, leaders politiques et académiciens sur les grands défis internationaux contemporains, le FDA est placé sous le Haut Patronage de Recep Tayyip ERDOGAN, président de la République de Turquie. La thématique centrale retenue pour l’édition 2021 est « Diplomatie innovante : nouvelle ère, nouvelles approches ».

    • Un Camerounais vivant en Belgique se fait arnaquer 15 millions de FCFA au téléphone

      gazeti-237.com - 17h15

      La victime a déposé une plainte pour escroquerie il y a deux mois à la Légion de Gendarmerie du Centre, à Yaoundé. « L’enquête ouverte a révélé qu’il s’agissait d’un cas d’escroquerie via les réseaux de téléphonie mobile, orchestré par deux individus qui, s’étant passés pour des amis de longue date de la victime, lui ont fait miroiter une opportunité d’affaire relative à l’exploitation d’or à Batouri. Ce qui a déterminé l’infortuné à mettre à la disposition de ces hors-la-loi la rondelette somme de 15.000.000 FCFA via des réseaux mobiles de transfert d’argent. Les recherches engagées ont permis d’interpeller les deux principaux suspects les 07 et 08 juin 2021 à Yaoundé. L’exploitation des téléphones portables saisis lors de leur fouille à corps a permis d’établir qu’il s’agit de ceux sur lesquels ont été effectués les transferts d’argent sus évoqués. Au terme des investigations menées, les mis en cause ont reconnu les faits et se sont proposés de réparer le préjudice. Ils ont été placés en détention le 15 juin 2021. Des investigations se poursuivent en vue d’interpeller les personnes ayant facilité les abonnements des cartes SIM des suspects sous de fausses identités » a expliqué la Gendarmerie nationale, laquelle invite la population à une plus grande vigilance.

    • Cameroun : chute mortelle pour une écolière à Douala

      Cameroon tribune - 17h10

      Une enfant de 9 ans est tombée hier 16 juin, du troisième étage de l’immeuble abritant son établissement scolaire. Une école privée située au quartier Bedanda, dans l’arrondissement de Douala V. D’après des informations obtenues par Cameroon tribune, la gamine, en classe de cours moyen 1, aurait été poussée par une de ses camarades de classe, sans qu’on ne sache trop les circonstances ayant entouré ce fait. La petite est morte sur le coup, provoquant un vif émoi au sein de cet établissement. Sur un coin de la cour pavée de l’école, un pan de balustrade métallique-composante d’un balcon-qui n’a pas pu retenir l’enfant poussée, et qu’elle a entraîné la chute.

    • mardi 15 juin
    • Coupe de la Confédération : la demi-finale entre Coton Sport et Js Kabylie programmée au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé

      Journal du Cameroun - 16h07

      C’est la substance d’un communiqué publié par la Fecafoot. «La Fédération Camerounaise de Football informe le public sportif que le match de demi-finale aller de la coupe de la CAF Coton Sport vs Jeunesse Sportive de Kabylie se jouera le dimanche 20 juin 2021 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé (à partir de 17h, Ndlr). En effet, la Confédération Africaine de Football n’a pas accordé une suite favorable à la nouvelle demande de programmation de ce match au stade Roumde Adjia de Garoua formulée par la FECAFOOT, malgré l’engagement pris par le gouvernement et l’implication du ministère des Sports pour la mise à disposition du système Var dans ce stade tel que requis», peut-on lire dans ce manifeste.
      A en croire l’instance que dirige Seidou Mbombo Njoya, cette décision est subséquente au refus catégorique opposé par le club algérien, qui s’est énergiquement opposé à une reprogrammation du match à Garoua, après l’annonce de la première délocalisation.
      «Les changements de lieu se faisant d’accord partie entre les deux équipes en compétition, la CAF s’est trouvée dans l’obligation de respecter le refus de la Jeunesse Sportive de Kabylie d’aller disputer la rencontre à Garoua après les premiers changements intervenus», précise l’instance faitière du football camerounais.

    • Cameroun : le déficit de don de sang demeure à 75%

      stopblablacam.com - 14h34

      Selon les chiffres du Programme national de transfusion sanguine (PNTS), la courbe des donneurs est croissante. En 2017, 91 047 poches de sang ont été collectées contre 94 873 l’année suivante. En 2019, ce sont 103 359 poches collectées pour un chiffre similaire en 2020. Malgré cette évolution, l’on est encore bien loin de satisfaire les besoins de la demande nationale évaluée à près de 400 000 poches, par la même source. Ces statistiques ont été présentées le 14 juin, dans le cadre la Journée mondiale du donneur de sang, célébrée sous le thème « Donnez votre sang pour faire battre le cœur du monde ».
      Pour combler ce déficit se chiffre à 75% de la demande, le Cameroun met un point d’honneur sur la sensibilisation des potentiels donneurs, la mise sur pied d’une politique infrastructurelle visant à coordonner les dons. En novembre dernier, la Banque islamique de développement a engagé un montant de 9 milliards de FCFA pour un projet qui consiste à construire et équiper des Centre national de transfusion sanguine dans les régions.
      Alors que le projet se met en place, les autorités sanitaires espèrent convaincre les Camerounais à donner de leur sang. Un véritable défi surtout que dans le pays les dons volontaires ne représentent que 10%. Les dons sont le plus souvent effectués dans le cadre de la famille.

    • Cameroun : un commissariat attaqué par des séparatistes à Buea

      Journal du Cameroun - 14h25

      La crise anglophone ne cesse de jouer les prolongations. Des hommes armés ont attaqué le commissariat du 3e arrondissement à Muea, dans la ville de Buea, région du Sud-Ouest. D’après des sources sur place, l’attaque a fait deux blessés parmi les policiers ce 14 juin. L’attaque de ce commissariat fait partie d’une série d’autres attaques perpétrées ce jour Muea. Ce qui a conduit à des combats entre hommes armés soupçonnés d’être des séparatistes et les forces gouvernementales.
      Un taxi a été incendié à Muea et des échanges de coups de feu ont été entendus jusqu’à Ekona. Selon certaines indiscrétions sur places, c’est la milice des Fako Action Force qui a mené cette offensive.
      Depuis plusieurs semaines, les attaques contre l’armée se multiplient dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Dans le Nord-Ouest, les milices sécessionnistes passent de plus en plus à l’attaque à l’Engin explosif improvisé. De nombreuses patrouilles de l’armée ont ainsi été piégées par des mines artisanales posées sur les routes.
      Début juin, au moins quatre attaques de ce type sont enregistrées à Nkum, Kumbo et Kishong dans le département du Bui, région di Nord-Ouest. Pour mettre fin cela, l’armée a mené une opération de plusieurs jours dans ce département afin de traquer les auteurs de ces attaques.

    • lundi 14 juin
    • Cambriolage à la Direction générale des Impôts : quatre suspects arrêtés

      Journal du Cameroun - 17h32

      Selon les gendarmes, les mis en cause sont Jean Marie Belibi, Hamadou Bello, Alex Kana et Franck Mengue. Les quatre présumés bandits ont été présentés à la presse ce lundi 14 juin 2021. Ils ont été interpellés après ce coup de vol survenu dans la nuit du 7 au 08 juin dernier au siège de la Direction général des impôts à Yaoundé. Le cambriolage a duré 4 heures soit de 1h 30 à 5h 30. 380 mille FCFA et deux disques durs externes. C’est le butin de ce fameux cambriolage.

    • Fait divers : un redoutable bandit interpellé à Bertoua

      gazeti-237.com - 17h24

      Il roulait au volant d’une voiture volée à Yaoundé. Selon le Chef de la Division régionale de la Police judiciaire de l’Est, ses éléments ont mis la main sur Michel L. à bord d’une Toyota 4 x 4 dérobée au nommé Ayissi Ambroise à Yaoundé le 02 juin 2021. Le présumé voleur allait livrer son butin à un « client » à Garoua, dans la Région du Nord. La police présente Michel L. comme étant le chef d’un gang spécialisé dans le vol de véhicule et autres objets de valeur qui sont par la suite écoulés à Douala, Yaoundé, Ebolowa, Garoua, etc.

    • Cameroun : 1536 places à pourvoir dans la Fonction publique en 2021

      Journal du Cameroun - 16h35

      L’administration publique camerounaise recrute. Conformément aux hautes directives du Premier ministre, chef du gouvernement, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph Le, a signé en fin de semaine dernière une série de 28 arrêtés, portant ouverture de divers concours, pour le recrutement de nouveaux personnels dans différents corps de la fonction publique ; soit un effectif total de 1.536 nouveaux personnels à recruter pour l’exercice 2021 en cours.

      Ainsi donc, la saison des concours 2021 est ouverte ! Comparativement à l’année dernière où l’on avait enregistré 3.700 places, il s’en dégage comme une décroissance du nombre de places mises en compétition. Cette décroissance trouve ses éléments d’explication dans la conjoncture socio-économique particulièrement sévère, avivée par les effets néfastes de la pandémie du coronavirus, notamment dans les secteurs productifs de notre économie. Ce qui impose au Gouvernement, des efforts particuliers d’ajustement.

      A côté des mesures opportunes déjà préconisées par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Gouvernement, pour faire face au COVID-19, le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA) a entrepris d’importantes réformes visant la dématérialisation et la simplification de certaines procédures administratives.

    • samedi 12 juin
    • Can-handball, dames : le Cameroun l’emporte difficilement face à la RDC

      journalducameroun - 22h55

      Que ce fut difficile! 10 buts partout à la mi-temps et en infériorité numérique, ce sont des joueuses déterminées et assoiffées de Victoire qui se représenteront en seconde manche au Paposy. (18-20) à 5 minutes de la fin, Vanessa Djiepmou et ses coéquipières poussées par un public en liesse, vont réaliser une fin de match de ouf et s’imposer finalement (26-21). Une victoire qui les propulse à la première place du groupe A, devant la redoutable formation de la RDC. Sont qualifiées pour les quarts de finale dans la poule A: Le Cameroun, la RDC et le Nigéria.

    • vendredi 11 juin
    • Le Cameroun doit restaurer plus 12 millions d’hectares de terres dégradées

      journalducameroun - 17h59

      A travers un entretien accordé à Cameroon tribune dans le sillage de la célébration de la journée mondiale de l’environnement placée sur le thème « restaurer les écosystèmes », le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable, Pierre Hélé, révèle que le Cameroun doit restaurer plus de 12 millions d’hectares de terres.
      En effet, relève le membre du gouvernement, tous les écosystèmes des cinq zones agro-écologiques du Cameroun sont concernés par la dégradation des terres, soit 8 millions d’hectares dans la partie soudano-sahélienne, 67 000 hectares dans les mangroves de la zone côtière et 4 millions d’hectares pour la zone des hautes montagnes de l’Ouest et de la partie forestière.
      Pour restaurer ces écosystèmes, les pouvoirs publics ont initié des actions, comme l’« Opération Sahel vert », relancée en 2008 pour freiner l’avancée du désert. Elle a permis de reboiser 30 500 hectares. En plus de cet objectif, les arbres plantés permettent aussi de capter le gaz carbonique à l’origine du réchauffement climatique.

    • Cameroun : homme arrêté pour avoir injurié le président de la République, Paul Biya

      Gazeti-237.com - 17h55

      Le nommé Bonda résidant à Njombé dans le département du Moungo région du Littoral est détenu depuis hier à la compagnie de gendarmerie de Mbanga pour avoir proféré des injures au chef de l’État et au gouvernement. Employé de la multinationale française Plantations du Haut Penja (PHP), sieur Bonda avait réalisé une vidéo devenue virale dans laquelle il s’en prenait aux autorités camerounaises au sujet du scandale de détournement des fonds dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Ses compagnons qui avaient filmé son enregistrement ont également été arrêtés. Leur arrestation suscite une vive polémique au sein de l’opinion. D’autant qu’elle intervient après la gifle reçue par Emmanuel Macron de la part d’un jeune français condamné hier à seulement 4 mois de prison ferme

    • Cameroun : le Bureau stratégique des Nations Unies penche sur le cas de la RCA

      Gazeti-237.com - 17h51

      Le ministère camerounais de la défense fait savoir qu’une délégation du Bureau Stratégique des Nations Unies pour le Maintien de la Paix a effectué le 9 juin 2021, une visite de travail dans les Centres de Formation pré-déploiement de Motcheboum situé dans la région de l’Est et de Perfectionnement aux techniques de maintien de l’ordre d’Awae, région du Centre. Conduite par son Directeur, le Général Jai Menon, la délégation était constituée de deux autres experts des questions sécuritaires aux côtés desquels se trouvaient le Colonel Michael Ekwaingen, Sous-Chef d’Etudes Générales et relations internationales, représentant personnel du Général de Corps d’Armées, Chef d’Etat-Major des armées, et de plusieurs autres personnalités civiles et militaires camerounaises. Cette séquence de travail visait principalement à échanger avec les services compétents du ministère de la Défense, sur les remarques, les observations formulées et les perspectives à envisager suite à la revue effectuée en mars 2021 dans les positions camerounaises de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la Centrafrique (MINUSCA) à savoir Bossangoa et Bouar.

    • Cameroun : la fraude aux faux équipements et tests anti-Covid explose

      tv5monde.com - 10h23

      Depuis quelques semaines, les douaniers sont chargés de traquer les produits illicites de la lutte contre le Covid. Leur cible : les camions en provenance du sud-ouest du Cameroun. Le capitaine Stéphane Ndjiki et ses équipes ont déjà saisi des centaines de milliers de faux masques et tests Covid.

    • Can-handball féminin : le Cameroun écrase le Nigéria

      journalducameroun - 09h52

      Dans le compte de la deuxième journée de la Coupe d’Afrique des nations féminine de handball, qui se joue à Yaoundé, le Cameroun a dominé le Nigeria (31-19), ce jeudi 10 juin 2021. Deuxième victoire en autant de sortie pour le Cameroun. Prochain match du Cameroun dans cette compétition samedi contre la RDC.

    • jeudi 10 juin
    • Cameroun : Oumarou Ousmanou, nouveau président du conseil régional au Nord

      Gazeti-237.com - 17h54

      Oumarou Ousmanou a été élu ce jeudi lors d’une session du conseil à Garoua. A 50 ans, il était jusque-là Directeur des affaires générales au Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales. Administrateur civil Principal, il a par ailleurs une expérience en Gestion des ressources humaines, gestion de contentieux administratif. Il remplace Alim Boukar décédé le 30 mars dernier, soit trois mois après son élection.

    • Pr Médard Fogue est le nouveau maire Demdeng-Bandjoun

      Gazeti-237.com - 16h22

      Le successeur du Professeur Lazare Kaptué à la tête de la Mairie de Demdeng-Bandjoun est connu. Il s’agit du Professeur Médard Fogue. Cet ancien Directeur de l’Institut universitaire de Technologie Fotso Victor, retraité depuis juin 2020, a été élu ce jeudi 10 juin 2021 lors d’un conseil municipal présidé par le Préfet du département du Koung-Khi, Région de l’Ouest. Il prend les commandes de cette commune, en remplacement de Raphaël Tchienaghom, qui a provisoirement dirigé la municipalité au lendemain du décès de Lazare Kaptue le 12 avril dernier des suites de maladie.

    • Cameroun : 28 présumés bandits arrêtés par la gendarmerie dans la région de l’Adamaoua

      journalducameroun - 15h05

      Selon la gendarmerie nationale, une trentaine de personnes ont été arrêtées au cours de ce mois de juin, dans le cadre de l’opération Adamaoua-Nord (ADANO). Cette opération vise à lutter contre le grand banditisme rural, particulièrement les prises d’otages avec demandes de rançons, les coupeurs de route, le vol de bétail et diverses formes de trafics illicites. Parmi les personnes interpellées se trouvent quatre voleurs présumés de bétail et petits ruminants, deux trafiquants présumés de drogue et un trafiquant présumé d’armes.
      Soit au total 28 personnes appréhendées lors des descentes effectuées du 1er au 3 juin dernier par des éléments de la compagnie de gendarmerie de Garoua 3 dans l’arrondissement de Lagdo, ainsi qu’à Touroua, circonscription administrative frontalière du Nigeria. Deux armes de fabrication artisanale calibre 12 utilisées pour le braconnage et parfois les prises d’otages, six motocyclettes « d’origine douteuse », une importante quantité de cannabis, un stock de cigarettes contrefaites, 86 bêtes volées (40 bœufs et 46 moutons) ont été saisis au cours de cette opération, d’après la même source.

    • Cameroun : les agents de la mairie de Bafoussam lancent la traque contre les commerçants inciviques

      Le Jour - 14h41

      La ville de Bafoussam dans la région de l’Ouest a été le théâtre le mercredi 9 juin 2021, de scènes d’affrontements entre des commerçants et les agents de la Communauté urbaine de Bafoussam (CUB). Selon le journal Le Jour, les «gros bras» de la CUB ont débarqué en fin de matinée au lieu-dit «Total d’en bas» à bord d’un véhicule pick-up, et ont procédé à la saisie des marchandises des commerçants installés sur la chaussée.
      Et un des commerçants interrogé par ce quotidien est tombé dans le traquenard des agents de la CUB. «Je ne savais pas qu’il est interdit de vendre ici. Je ne vais plus jamais m’installer sur la chaussée. Je suis nouvelle. Comprenez-moi. Remettez-moi mes mangues», plaidait alors l’un d’eux, dépossédé de sa marchandise, et qui n’a pu la récupérer en raison de la fermeté de ces agents.
      «Ces commerçants nous prennent comme des simples blagueurs. Nous allons user de tous les moyens de répression réglementaire pour faire régner l’ordre dans les marchés, les quartiers et surtout sur les principaux axes routiers du périmètre urbain. Notre mission est de donner à la ville de Bafoussam le visage d’une belle cité», a confié l’un des agents dans les colonnes de Le Jour. La lutte contre le désordre urbain dans la ville de Bafoussam est l’un des combats que mène le maire de la ville, Roger Tafam, avec l’objectif de démanteler les dernières poches de résistance qui subsistent dans sa cité.

    • Cameroun : l’avocat d’Ayuk Tabe est libéré

      journalducameroun - 13h46

      Me Amungwa Tanyi est libéré est accusé de complicité avec les séparatistes. Il était détenu au Secrétariat d’Etat à la défense chargé de la gendarmerie. Il a été libéré ce 9 juin 2021 aux environs de 16h30. Cet avocat au barreau du Cameroun a passé neuf jours de détention au secrétariat d’Etat à la défense chargé de la gendarmerie nationale (Sed). « Le Barreau du Cameroun vient d’obtenir la libération sous garant de Me Amungwa Tanyi Nicodemus. Ont signé en qualité de garants madame le bâtonnier Claire Atangana Bikouna et Me Pierre Robert Fojou, représentant du bâtonnier Centre-Sud-Est et Daniel Ngos, secrétaire général adjoint de l’Ordre », précise un communiqué signé ce 9 juin par les responsables du Barreau. Bien qu’étant libéré, l’avocat peut être sollicité à tout moment pour besoin d’enquêtes dans le cadre de l’affaire ayant conduit à son interpellation. « Nous avons signé l’engagement de le représenter à toute réquisition », explique Me Pierre Robert Fojou, représentant du Barreau pour le Centre-Sud et L’Est.

    • mercredi 09 juin
    • Fait divers : des prisonniers arnaqueurs des hautes personnalités à Douala

      Gazeti-237.com - 16h52

      Depuis la prison centrale de Douala, certains détenus ont réussi à arnaquer des personnalités de la République. « Le nommé Samuel Bondjo et ses complices ont tenté en se faisant passer pour le Préfet du Wouri, d’escroquer au téléphone le ministre Jules Doret Ndongo, le ministre Célestine Ketcha, le ministre Victor Mengot, etc. Ils n’ont pas réussi. Mais, ils ont pu extorquer de l’argent au DG de Cimencam, au DG du Chantier naval, au chef secteur Douane et à plusieurs d’autres personnes » a expliqué le chef d’escadron Cyrille Babila, commandant compagnie de gendarmerie Douala 2 pendant la présentation des présumés escrocs à la presse.

    • Cameroun : la Sosucam licencie 250 employés

      journalducameroun - 10h13

      Silence ! A la Société sucrière du Cameroun (Sosucam) ont révoque. Depuis hier, 8 juin 2021, la Sosucam, filiale du groupe français Somdiaa, procède au licenciement de 250 employés permanents sur 1117 (soir près du quart du personnel), pour « insuffisance professionnelle ».
      « La nouvelle est tombée dans la soirée du 7 juin. Le top management a convoqué les délégués du personnel pour leur annoncer que 250 employés seront remerciés parce que peu productifs », renseigne une source au sein de l’entreprise. Une note de la direction des ressources invite à cet effet les concernés à se présenter le 9 juin pour « entretien » muni de la carte nationale d’identité et du badge d’identification. « L’objet de ladite convocation vous sera communiqué séance tenante », indique la direction des ressources humaines.
      En réaction, le « Collectif des délégués du personnel » de Sosucam a saisi le ministre du Travail et de la sécurité sociale pour « dénonciation ». « Depuis quelques rencontres statutaires mensuelles, l’employeur nous parle des conditions supposées relatives à la santé financière de l’entreprise ; dont le point d’orgue a été la décision de licenciement de 250 (deux cent cinquante) employés permanents, avec prise d’effet le 8 juin 2021. Décision qui nous a été signifiée subrepticement le 7 juin 2021 aux environs de 16h. Tout ceci en violation tant du Code de travail en ses articles 158 à 164 relativement à la conciliation et à l’arbitrage tel qu’il sied en pareil cas, mais aussi en violation de la lettre circulaire n° 03/MTPS/SG/DT du 02 novembre 1993, réglementant le licenciement pour motif économique », écrit le collectif.

    • mardi 08 juin
    • Fait divers : Une femme a trouvé la mort sur la voie ferrée, au lieudit Batchenga

      Gazeti-237.com - 18h22

      Elle a été percutée en nocturne par le train couchette 191 parti de Yaoundé à destination de Ngaoundéré. Les restes du corps de la victime, jusqu’ici non identifiée, sont déposés à la morgue de l’hôpital de district d’Obala. Le Commissaire de la police spéciale des chemins de fer de Yaoundé prie toute personne qui serait à la recherche d’un membre de sa famille de sexe féminin et âgée d’environ 40 ans, de passer au siège du commissariat de la police spéciale des chemins de fer de Yaoundé, pour orientation.

    • Faits divers : quatre morts à Bamendjou à cause d’une potion

      journalducameroun - 17h34

      Le fait macabre s’est produit à Balatsit 3, un quartier de Bamendjou dans la région de l’Ouest. La scène s’est déroulée aux environs de 20h dimanche dernier, selon certaines sources. Dans le souci de se protéger et de protéger les enfants, la grand-mère Makou Jacqueline, âgée de 58 ans, aurait inoculé une potion à ses petits-ses enfants, avant de la consommer elle-même. La potion aurait été faite selon des témoins à base d’une poudre noire qu’elle a mélangé avec de l’huile de palmiste. Une fois prête, la grand-mère a donné tour à tour ce produit à ses trois petits fils. C’est au moment où ces derniers commencent à consommer la banane malaxée qui leur a été servie après que les malaises vont commencer. Les trois enfants qui faisant respectivement la classe de maternelle, Sil et CM2 vont tomber tour à tour sur la route de l’hôpital de Bamendjou.

    • lundi 07 juin
    • Cameroun : déguerpissement des populations du domaine portuaire de Douala

      journalducameroun - 18h44

      En prélude à la construction d’une route de contournement en zone aval du port de Douala-Bonabéri, le Port autonome de Douala (PAD) a lancé l’opération de marquage des édifices et de recensement des populations installées dans le domaine public portuaire le 4 juin 2021. L’opération du gestionnaire public de cette plateforme portuaire intervient après le séjour du 8 au 12 février 2021 à Douala d’une mission interministérielle. Elle a été dépêchée à la demande du Premier ministre à l’effet d’examiner les contestations nées de la délimitation du domaine foncier du port qui s’étend sur 1000 hectares environ.
      La délégation interministérielle a constaté qu’en dépit du décret du 3 juillet 1975 portant classement au domaine public portuaire de Douala-Bonabéri, les limites et la superficie du port de Douala ont continué à faire l’objet de contestations, en particulier de la part des chefs traditionnels du canton Bell et des populations d’Essengue.

Page 1 sur 11412345...102030...Dernière page »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité

SondageSorry, there are no polls available at the moment.