Linfo en continu

    • mardi 18 janvier
    • Cameroun : 8,5 milliards de F CFA collectés à l’Est en 2021

      ecomatin.net - 17h43

      Le Centre régional des impôts de l’Est (Crie) a réalisé des recouvrements flatteurs des impôts et taxes au cours de l’exercice fiscal 2021. Sur un objectif annuel de 8.114.00.000 de FCFA assigné par la Direction générale des impôts (Dgi), la somme de 8.503.790.000 FCFA a été effectivement collectée. Soit un taux de réalisation de 105%, ceci malgré les menaces liées au Covid-19 qui ont amené le gouvernement à exonérer l’imposition de certaines activités telles que le transport et les hôtels.

      « L’activité forestière a été d’un grand apport ainsi que le commerce général, sans oublier la vente des timbres qui été à la hausse et l’enregistrement des marchés publics », affirme Oumarou Wadjonré, chef du Crie qui a présenté ce bilan d’activité.

      Pour l’exercice 2022, l’objectif assigné au Crie est de 12 milliards de FCFA. Ce qui impose un moyen de recouvrement mensuel d’un milliard de FCFA. « Par rapport à 2021, il y a une augmentation de 4 milliards dans nos objectifs. Donc les défis à relever sont grands », indique le chef de Centre. Pour atteindre ce nouveau challenge, Oumarou Wadjonré peaufine déjà sa stratégie.

    • Cameroun : la CDC affiche une perte colossale de 18 milliards de F en 2020

      ecomatin.net - 17h32

      La situation de la Cameroon Developement corporation (CDC) est loin d’être reluisante. L’entreprise agro-industrielle spécialisée dans la culture de la banane, l’hévéa et du palmier à huile, dans les régions du Sud-Ouest et du Littoral est toujours empêtrée dans de nombreuses difficultés économiques découlant de la situation sécuritaire qui ébranle les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 5 ans.

      Selon le dernier rapport du ministère des Finances, plus précisément de la  Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic publié en 2021, la CDC a enregistré des pertes de plus de 18 milliards de F (18,3 milliards) en 2020.

      Soit une hausse de 1,8%  en glissement annuel par rapport à 2019 ou elles se chiffraient à 17,9 milliards de F. Pourtant, la même année, ce mastodonte de l’agro-industrie sous-régionale a  réalisé un chiffre d’affaires de 8,5 milliards de F. Un résultat net, largement supérieur aux 4,5 milliards de F enregistrés en 2019, qui est la résultante, selon le rapport susmentionné, de la reprise des exportations de bananes, de la production de caoutchouc et d’huile palme.

    • Cameroun : envolée des prix de la viande de bœuf malgré sa disponibilité

      ecomatin.net - 17h27

      La viande de bœuf, l’une des denrées les consommées au Cameroun et principale source de protéine sur les tables à Yaoundé, n’est plus l’aliment le plus facilement repérable dans le panier de la ménagère depuis plusieurs mois. Et pour cause ? Elle est également victime de l’inflation généralisée observée sur le marché, et le prix est presque hors de portée sur les étals pour les ménages à faible revenu.

      Le kilogramme de viande avec os se vend actuellement à 3000F dans plusieurs marchés de Yaoundé, contre 2500F le kilogramme de viande avec os. Des prix largement au-dessus des prix homologués par le ministère du Commerce, à savoir 2300F pour le kilogramme de viande avec os, et 2800F pour le kilogramme de viande sans os. Une envolée des prix qui contraste pourtant avec la disponibilité de la viande de bœuf. A titre d’illustration, le marché de bétail d’Etoudi à Yaoundé, réputé parmi les plus importants dans ce secteur, ne souffre aucunement de pénurie de bœufs.

    • Au Cameroun, les recettes fiscales ont augmenté de 119% en 10 ans

      ecomatin.net - 12h19

      Au cours des 10 dernières années, la Direction générale des Impôts (DGI), dans un contexte économique défavorable marqué par la persistance des attaques terroristes de la secte Boko Haram, la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et la chute des cours du pétrole dès 2014, a redoublé d’efforts en vue de doter l’Etat de ressources à même de lui permettre de faire face à ses multiples engagements.

       C’est ainsi que sur la période 2010-2019, l’administration fiscale s’est positionnée comme premier poste de mobilisation des ressources financières, tant au profit de l’État, des Collectivités territoriales décentralisées, que de certaines entités publiques en réussissant un doublement des recettes fiscales totales collectées.

      Celles-ci sont passées de 1006,8 milliards en 2010 à 2 261,8 milliards de Fcfa en 2019. De 1 937 milliards de Fcfa en 2010 et se situent à 3 517,7 milliards de Fcfa en 2019, les recettes budgétaires propres de l’État (hors dons et emprunts) ont connu une augmentation de 1 580,7 milliards de Fcfa en 10 années, soit un taux de +81,6% en valeur relative. Dans le même temps, l’apport de la DGI aux recettes propres de l’Etat est passé de 939,7 milliards de Fcfa en 2010 à 2 060,7 milliards de Fcfa en 2019, soit un bond de 1 121 milliards de Fcfa pour un taux de collecte de 119,3%.

      La part de la DGI aux ressources propres de l’État autrefois de 48,5% en 2010, s’est hissée à 58,6% en 2019 non sans franchir la barre des 60,7% en 2017. Grâce à ces performances, les recettes affectées aux collectivités territoriales décentralisées et aux entités publiques ont triplé sur la période. Elles sont ainsi passées de 67,1 milliards de Fcfa en 2010 à 201,1 milliards en 2019. Toutes choses à mettre au crédit des hausses significatives des recettes affectées aux CTD.

    • lundi 17 janvier
    • Coupe du monde 2022 : le tirage au sort des barrages de la zone Afrique fixé le 22 janvier

      Lequipe.fr - 15h18

      Ce lundi, la Confédération africaine (CAF) a annoncé que le tirage au sort des barrages de la zone Afrique pour le Mondial au Qatar se tiendrait à Douala le 22 janvier.

      La Confédération africaine (CAF) a confirmé ce lundi que le tirage au sort des barrages pour le Mondial 2022 de la zone Afrique aurait lieu le samedi 22 janvier (16 heures), à Douala au Cameroun, en marge de la Coupe d’Afrique des nations. Dix sélections sont encore en lice pour obtenir l’un des cinq tickets attribués au continent pour la Coupe du monde au Qatar (21 novembre – 18 décembre).

      Sont concernés le Sénégal, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, et le Nigeria, qui composent le premier chapeau, ainsi que l’Égypte, le Cameroun, le Ghana, le Mali et la République démocratique du Congo, leurs adversaires potentiels. Les barrages doivent se disputer en mars, sous le format aller-retour.

    • mercredi 12 janvier
    • Cameroun : Alain Blaise Batongue rejoint Orange Cameroun

      Journal du Cameroun - 11h21

      L’ex-secrétaire exécutif du Gicam va diriger la nouvelle direction des affaires institutionnelles et règlementaires.  Alain Blaise Batongue indique qu´il aura sous sa coordination, plusieurs entités. « En attendant une communication officielle, j ´ai le plaisir de vous annoncer que je vais être le directeur d´une nouvelle entité, la direction des affaires institutionnelles et réglementaires à Orange Cameroun. Sous ma coordination, le directeur d´Orange Digital center, le directeur de la Fondation Orange, le chef de département Orange, le chef de département relations institutionnelles, le chef de département de la réglementation, le chef de la cellule de communication. J´ai signé le contrat avant-hier 5 janvier 2022 », avait publié Alain Blaise Batongue sur son compte Twitter

    • mardi 11 janvier
    • Cameroun : un nouveau QG pour la gendarmerie nationale

      stopblablacam.com - 13h20

      Le nouveau bâtiment de trois niveaux a été érigé au sein du camp du Secrétariat d’Etat à la défense, chargé de la gendarmerie (SED) à Yaoundé. La nouvelle infrastructure est bâtie du sur une superficie de plus de 3000 m2 et comporte 60 bureaux, des salles de réunion et une salle de conférence.

      Au cours de la cérémonie d’inauguration de ce nouveau QG, présidée du reste par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, le SED Landry Galax Etoga a indiqué que le nouveau bâtiment fait partie d’un vaste programme de modernisation des infrastructures de la Gendarmerie nationale.

      La gendarmerie nationale est une force de sécurité publique qui répond du ministère de la Défense. Certains experts l’évaluent à plus de 10 000 hommes.

    • lundi 10 janvier
    • Cameroun : 9.4 milliards de F pour 2022 de budget pour l’Université de Yaoundé II-Soa

      Journal du Cameroun - 14h59

      Deux principaux points étaient à l’ordre du jour du Conseil d’administration de l’Université de Yaoundé II-Soa. Travaux placés le 07 janvier dernier sous la présidence du Pr. Maurice Tchuente, président dudit conseil, en présence du recteur, le Pr. Adolphe Minkoa She. La rencontre a débuté par la présentation et l’adoption du projet de performance des administrations 2022.
      Elle s’est ensuite poursuivie avec l’examen et l’adoption du budget de l’exercice 2022. Lequel a été fixé à 9.4 milliards de F. « Le budget de cette année permettra à l’Université de Yaoundé II d’affirmer sa migration vers une reprise en compte réaliste et optimale de ses ressources tout en remplissant sereinement les missions qui sont les siennes », a expliqué le Pr. Tchuente, terme des travaux.
      Comparativement au budget de l’année dernière qui s’élevait à plus de 10.8 milliards de F, celui de cette année connaît une baisse d’une valeur relative de 14,20%. Ladite baisse se justifie par la prise en compte du niveau réel des recettes de l’institution lors des deux derniers exercices budgétaires, mais aussi par une consommation conséquence des réserves d’investissement. En baisse de plus d’un milliard de F, les recettes budgétaires s’élèvent cette année à 6.7 milliards de F et 2.6 milliards pour ce qui est des recettes budgétaires d’investissements.

       

    • Can 2021 : des journalistes algériens agressés à Douala

      Dzfoot.com - 11h31

      La Can 2021 a déjà débuté ce dimanche 09 janvier 2022. Si sur le terrain tout se passe bien, ce n’est pas encore le cas en dehors des terrains à Douala. En effet, trois journalistes algériens, couvrant la coupe d’Afrique des nations ont été agressés au couteau dimanche 09 janvier 2022 soir dans la ville de Douala, camp de base de la sélection algérienne pour la CAN au Cameroun.

    • Mondial 2022 : les chapeaux connus officiellement !

      Journal du Cameroun - 11h27

      Comme nous vous l’annoncions il y a quelques  jours, suite à une déclaration de Patrice Motsepe, le président de la CAF, que le tirage au sort des barrages à la Coupe du Monde 2022 aurait lieu le 22 janvier, la CAF a également officialisé ses deux chapeaux.

      En effet, la décision a été prise le 7 janvier après le dernier comité exécutif de la CAF à l’hôtel Krystal Palace de Douala, même si l’on savait déjà que le choix s’était arrêté sur le classement FIFA du mois de novembre.

      Ainsi, donc voici les deux chapeaux du barrage :

      A : Sénégal, Maroc, Tunisie, Algérie, Nigéria

      B : Egypte, Cameroun, Ghana, Mali, RD Congo

      Le Cameroun  affrontera donc en match aller-retour l’une des équipes du groupe A au mois de mars prochain afin de tenter de se qualifier à la Coupe du Monde « Qatar 2022 ». Les Lions indomptables se déplaceront au match retour.

       

    • vendredi 07 janvier
    • Can Cameroun 2021 : Patrice Motsepe et Madame sont déjà à Douala

      Journal du Cameroun - 17h02

      Comme annoncé lors de sa dernière visite au Cameroun au mois de décembre 2021, le président de la Confédération africaine de football M. Patrice Motsepe a atterri à l’aéroport international de Douala ce 07 janvier 2022. Il est accompagné de sa femme. Patrice Motsepe est arrivé par l’aéroport international de Douala où il a été accueilli par le gouverneur de la région du Littoral Ivaha Dibua, président du comité local d’organisation de la CAN2021 qui s’ouvre ce dimanche, 9 janvier. L’arrivée en terre camerounaise du patron du football africain annonce la montée de fièvre du plus grand événement sportif du continent africain.

    • Sanlam Cameroun : Vincent Ongolo Ndzomo est le nouveau directeur

      ecomatin.net - 16h54

      Vincent Ongolo Ndzomo occupe depuis le 1er janvier 2022, le poste de Directeur général de Sanlam Cameroun. Il occupait depuis 2016, les fonctions de Directeur du développement au sein de la filiale camerounaise du groupe d’assurance Allianz. L’assureur aura ainsi passé plus de 5 ans au sein de cette compagnie d’assurance, avant de rejoindre en 2020, Sanlam vie Cameroun, en qualité de Directeur Corporate, collectifs et banque-assurance.

      En remplacement de Théophile Gérard Moulong, admis à faire valoir ses droits à la retraite, Vincent Ongolo Ndzomo est  spécialiste en assurances et en gestion des risques. Il est titulaire d’un Doctorat de l’Université de Toulouse-le-Mirail et d’un Master en management international de l’assurance de l’Ecole supérieure d’assurances (ESA) de Paris.

      Le promu a démarré sa carrière au sein de l’entreprise française Suez Environnement, puis à Axa assurances, ensuite dans les cabinets Euroland Consulting et Solucom. À temps partiel, le nouveau Directeur général de Sanlam Cameroun est également enseignant en management du risque et en assurances au pôle universitaire Léonard de Vinci de la Défense (Paris).

      Les défis de Vincent Ongono Ndzomo ont clairement été définis dans un environnement sectoriel hautement concurrentiel. Il s’agit pour lui de redynamiser les produits existants, créer de nouveaux produits au sein de la compagnie, et booster son chiffre d’affaires évalué en 2021 à 4 milliards de FCFA. Âgé de 46 ans, le nouveau Directeur général de Sanlam Cameroun devra également innover dans la digitalisation des services, explorer des canaux de distribution innovants, et accélérer le processus de modernisation des prestations de la compagnie.

    • Cameroun : Eneo dit avoir amélioré de 18% son offre de distribution de l’énergie

      ecomatin.net - 15h49

      Le concessionnaire du service public en charge de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun, l’entreprise Energy of Cameroon (Eneo), se dit prête à 48 heures du coup d’envoi de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football. C’est du moins ce qui transpire de sa note d’information rendue publique le 5 janvier dernier, et relative au renforcement de ses investissements et son astreinte dans la production et la distribution électrique en prélude à cette grand’messe du football.

      Eneo a consenti à des investissements sur le plan financier chiffrés à un peu plus de 5,2 milliards de FCFA pour les travaux préparatoires à cette coupe d’Afrique. Sur le plan technique, elle a, à titre d’illustration, procédé à l’aménagement de plus de 140 km de nouvelles lignes aménagés, des postes de distribution et divers équipements installés. « Des investissements d’Eneo qui, combinés avec ceux portés par les autres acteurs du secteur, devraient permettre d’améliorer la continuité de service pendant ce grand rendez-vous », soutient l’entreprise dirigée par Eric Mansuy.

    • Opération Épervier : un ex-administrateur du Fond routier enfermé en prison

      Journal du Cameroun - 10h10

      Atanga Bikoe Jean Claude, ex-administrateur du Fond routier au ministère des Travaux publics a passé sa première nuit à la prison centrale de Yaoundé Kondengui hier mercredi 05 Janvier 2022, en compagnie de deux ses collaborateurs de cet établissement public administratif de type  particulier.

      Les trois responsables ont été inculpés par le parquet général du Tribunal Criminel Spécial de Yaoundé pour complicité de détournement des biens publics, de faux et usage de faux en écriture public dans le cadre de la gestion du patrimoine financier du Fond routier.

    • Cameroun : l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen fermé le dimanche 9 janvier 2022

      Journal du Cameroun - 09h58

      A travers un communiqué  de la Cameroon Civil Aviation Authority, l’on apprend qu’en raison des contraintes opérationnelles, l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen sera fermé au trafic international le dimanche 9 janvier 2022 de 8h Tu jusqu’à 21h TU.

      Par conséquent, la Cameroon Civil Aviation Authority demande aux compagnies aériennes dont les vols étaient initialement prévus sur ledit aéroport à les dérouter vers l’aéroport international de Douala.

    • L’aéroport international de Yaoundé Nsimalen fermé au trafic dimanche de 8h à 21h

      Journalducameroun.com - 09h49

    • jeudi 06 janvier
    • Cameroun- MINTP : le Haut-Commissaire d’Afrique du Sud reçu en audience

      afrikinfo.net - 19h03

      Le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a reçu, hier, 05 janvier 2022, dans son cabinet le Haut-Commissaire d’Afrique du Sud au Cameroun, S.E KGOMOTSO Ruth Magau.

      Tout porte à croire que S.E KGOMOTSO, Haut-Commissaire d’Afrique du Sud est venu réitérer au ministre camerounais des travaux publics, la volonté de son pays à investir au Cameroun. Notamment dans le secteur des travaux publics. Plus particulièrement, dans la construction des infrastructures routières, portuaires et même ferroviaires. Le temps de l’échange a pris moins d’une heure.

      Un instant qui aura permis de parcourir les sujets phares qui intéressent les deux parties. Ce qui a permis d’ouvrir des brèches à l’expertise Sud-africaine en matière de génie civil. Au regard de la satisfaction des échanges des deux camps, il faut oser croire qu’un avenir plus radieux se dessine à l’horizon pour la collaboration entre le MINTP et l’Afrique du Sud.

      La diplomate Sud-africaine en à profiter pour présenter à Emmanuel Nganou Djoumessi ses vœux de bonne année 2022. Il est important de souligner que courant cette année qui vient de débuter, c’est le premier diplomate qui franchit officiellement le cabinet du MINTP.

    • Cameroun : la commune de Bertoua vote un budget de 1,426 milliards de FCFA en 2022

      ecomatin.net - 18h58

      Les 25 conseillers municipaux de la commune de Bertoua 1er dans la région de l’Est viennent d’adopter à l’unanimité  leur budget prévisionnel pour l’exercice 2022. Arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 1,426 milliards de FCFA, l’enveloppe connait une hausse de 82,425 millions de FCFA par rapport à celle de l’année 2021 qui s’élevait à 1,343 milliards. Pour l’exécutif municipal qui a présenté le budget, « cette augmentation est justifiée par les principaux résultats rassurant de l’exécution du budget 2021 qui, au deuxième mois présentait déjà un résultat d’environ 665.374.134 FCFA de recettes propres.
      Bien plus, par l’ensemble des mesures prises dans l’optique de l’exécution de ce budget qui est placé sous le signe de la consolidation du patrimoine communal, créateur de richesses. La réalisation des projets Bip orientés dans ce sens notamment la finalisation dans les quatre prochains mois de la construction d’une salle polyvalente, la finalisation prochaine du projet d’aménagement  de la réserve foncière communale en vue  de la construction d’une cité municipale, la création d’un lotissement communal et la construction des boutiques modernes ».

    • Cameroun : 11 304 carats de diamants tracés entre 2016 et 2021

      ecomatin.net - 18h55

      L’admission du Cameroun au processus de Kimberly en août 2012 lui a permis d’élargir le tissu économique des zones d’exploitation et de commercialisation des diamants bruts. Ceci  à travers la création d’emploi et le développement des activités connexes à l’exploitation minière.

      Par ailleurs, le Cameroun participe désormais au réseau mondial de prévention du financement des conflits armés par les revenus issus de l’exploitation des diamants bruts, améliore sa position dans le doing business, accroit son assiette fiscale avec l’intégration des recettes issues de l’exportation des diamants bruts et augmente la contribution de la mine solide au PIB.

       A titre d’illustration, entre 2016 et 2021, 11 304,42 carats de diamants ont été tracés dans les circuits formels de commercialisation. 5 923,46 carats ont été exportés et 120,922 millions de FCFA ont été collectés eu titre des impôts et taxes liées à l’exportation desdits diamants. Ce constat a été fait par Daniel Mackaire Eloung Nna, secrétaire national permanant du processus de Kimberly.

      C’était à l’occasion de la cérémonie de lancement des activités de recensement, de sensibilisation, de formation et de formalisation des acteurs de l’artisanat minier le 16 décembre 2021 à Ketté dans la département de la Kadey. Le processus de Kimberly est un cadre de certification internationale des diamants brut afin d’assurer l’exploitation et la commercialisation surveillées.

    • Cameroun : plus de 23 milliards de budget pour la région de l’Ouest

      ecomatin.net - 18h52

      En 2021, l’enveloppe budgétaire de la région de l’Ouest en crédit de paiement qui s’élevait en début d’exercice à 17,717 milliards de FCFA, soit 5,163 milliards pour le fonctionnement, et 12,554 milliards pour le Budget d’investissements publics (Bip) est passé en fin d’exercice à 25 milliards, soit une augmentation de 8 milliards, représentant une dotation de fonctionnement pour le second semestre et les délégations ponctuelles. Cette région affiche au 31 décembre 2021, un taux global de réalisation physique de 84%.

      A la fin de cet exercice budgétaire, les commissions départementales et régionales de passation des marchés présentent un taux de 100%. Si les communes de Kouoptamo, de Fongo-Tongo, Foumbot, Nkong-Zem affichent enfin d’exercice un taux de réalisation physique de 100%,  Njimom, enregistre 48%, Foumban 44% et Bafang, moins de 3%. L’ensemble des autres communes, de cette région affiche un taux de 80%. Les communes qui tirent la région vers le bas ont été interpellées au cours de la cérémonie de lancement de l’exécution du budget 2022 dans la région de l’Ouest le mercredi 5 janvier dernier sur la nécessité d’être plus conséquent dans l’exécution des projets qui sont mis à la disposition des populations.

    • Can Cameroun 2021 : les religieux organisent une prière pour le bon déroulement de la compétition

      journalducameroun.com - 16h58

      Ce jeudi 06 janvier 2022, il est prévu à la Basilique Marie Reine des Apôtres de Mvolyé une Grande Prière interreligieuse pour la paix au Cameroun et le bon déroulement. C’est une initiative de l’archidiocèse de Yaoundé et l‘Association camerounaise pour le Dialogue interreligieux (ACADIR).

    • mercredi 05 janvier
    • Cameroun : plus de taxe à l’exportation pour le miel et le poivre dès 2022

      Journal du Cameroun - 17h43

      La Loi de finances 2022 que vient de promulguer le président de la République, Paul Biya, supprime la taxe à l’exportation pour le miel et le poivre. « Par dérogation […] le poivre et le miel sont exonérés du droit de sortie à l’exportation, qu’ils soient manufacturés ou non », lit-on à l’article 9 du texte.

      Ce qui sort ces deux produits de la liste de ceux soumis à un droit de sortie au taux de 5% : gomme arabique, riz, huile de palme, piment, noix de cola, mil, sorgho, le légume appelé “Eru’’, etc, nous apprend Investir au Cameroun. Ces deux produits sont spéciaux pour le Cameroun, notamment le poivre de Penja et le miel d’Oku.

      En effet, ils sont labellisés par l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI). Grâce à cette labellisation, l’OAPI a enregistré les deux produits dans sa base de données des indications géographiques.

      Ces indications, selon l’organisation, servent à « identifier un produit comme étant originaire d’un territoire, ou d’une région, ou localité de ce territoire, dans les cas où une qualité, réputation ou autre caractéristique déterminée du produit peut être attribuée essentiellement à cette origine géographique ».

      Avec cette suppression de taxe à l’exportation, l’un des effets économiques qui pourraient en découler est la dynamisation des filières poivre et miel, car les producteurs auront moins de charges fiscales à payer.

    • Can Cameroun 2021 : Ngadeu Ngadjui et Kunde Malong sortent de la quarantaine

      Journal du Cameroun - 17h40

      Le défenseur de La Gantoise et le milieu de terrain de l’Olympiakos sont sortis de quarantaine. Michaël Ngadeu et Kunde Malong se sont entraînés pour la première fois avec le groupe d’Antonio Conceiçao. En quarantaine après avoir été contrôlés positifs au coronavirus, le défenseur de La Gantoise, Michaël Ngadeu et le milieu de terrain de l’Olympiakos Pierre Kunde Malong sont sortis de quarantaine. Les deux Lions désormais négatifs à la covid-19 se sont entraînés avec le groupe mardi soir au stade annexe du complexe sportif d’Olembé.

      C’est une bonne nouvelle pour Conceiçao et le public sportif camerounais qui vont devoir compter sur toutes leurs potentialités à quatre jours du coup d’envoi de la 33è édition de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun. Avec ces retours, l’infirmerie des Lions se vident progressivement. Le retour du gardien de but Jean Effala Konguep est attendu dans les prochaines heures.

    • Gicam : Jonathan Nyemb désigné à la Commission nationale de la Concurrence

      ecomatin.net - 14h34

      Désigné par le président du Gicam, ce juriste d’affaire réputé, remplace René Libon au sein de la commission et y occupera le poste de Commissaire à la concurrence. Pour le Gicam, la présence à ce conseil revêt un enjeu stratégique, celui d’encadrer au mieux les pratiques anti-concurrentielles qui ne permettent pas l’émergence de champions nationaux. Le nouveau représentant du patronat Jacques Jonathan Nyemb devra surtout s’assurer du respect des règles de concurrence sur le marché camerounais.

      Une mission d’envergure qui intervient au moment où le Gicam intensifie son plaidoyer en faveur de la protection du tissu industriel local, très souvent minée par la concurrence déloyale. La principale organisation patronale du pays a d’ailleurs récemment annoncé sa volonté de créer en son sein un observatoire de la concurrence  (OCC-GICAM).

      L’objectif de cet organe en gestation est de « contribuer à la réduction des distorsions de concurrence pour améliorer la compétitivité des entreprises et l’attractivité de l’espace économique national ». De manière concrète, les entreprises seront donc invitées à adresser leurs préoccupations y relative à l’observatoire qui se chargera de mener les investigations nécessaires afin de construire des plaidoyers à l’attention des pouvoirs publics.

    • Cameroun : la DGI enjoint les entreprises prestataires d’appliquer la nouvelle taxe de 0,2%

      ecomatin.net - 11h34

      La Direction Générale des Impôts (DGI) est claire ; la taxe de 0,2% sur les transferts et retraits d’argent ne s’applique pas qu’aux opérations de Mobile Money. Elle a tenu à le rappeler aux autres prestataires de services de paiement que sont Express Union, BGFI Mobile Services, YUP, Campost Money, Xpress Cash et Yoomee Money, Wafacash… “J’ai l’honneur de vous faire connaître que la loi de finances pour l’exercice 2022 a institué une Taxe sur le Transferts d’Argent (TTA) applicable sur toutes les opérations de de transfert et de retrait d‘argent effectuées par les entreprises prestataires de services de paiement à l’instar de Express Union” peut-on lire sur la correspondance adressée à ce prestataire par Tocke Terence Adrien, Inspecteur Général des impôts.

      Si la loi votée au mois de novembre par la représentation nationale ne souffre d’aucune ambigüité, la précision de la DGI en valait la peine car au lendemain de l’entrée en vigueur de cette disposition, plusieurs opérateurs, ont multiplié auprès des usagers des campagnes de propagande laissant croire qu’ils en étaient exempts. “Notre campagne de gratuité vous offre 0 frais pour vos opérations de transfert pour la tranche de 1 à 25.000 FCFA via Express Union Mobile Money !!!” Peut-on lire par exemple sur une affiche Express Union

    • Cameroun : la Semry rehausse de 20% ses objectifs de production en 2022

      ecomatin.net - 11h22

      La Société d’Expansion et Modernisation de la Riziculture de Yagoua (Semry) nourrit d’importantes ambitions au cours de cette année 2022. Elle entend revoir à la hausse ses ambitions, en commençant par ses objectifs de production, qu’elle projette à 100 000 tonnes de riz en 2022.

      C’est du moins ce qui ressort de la dernière session de son conseil d’administration tenue le 30 décembre dernier à Maroua, sous la présidence du Gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakary. En clair, elle revoit à la hausse de 20% ses objectifs de production, puisque lors de l’exercice 2021, sa production était de 80 000 tonnes.

      Un objectif que l’entreprise n’avait plus atteint depuis la campagne 1980, apprend-on dans le quotidien Cameroon Tribune de ce mardi 5 janvier 2022. Elle a souffert depuis lors du non-respect du calendrier agricole, et de l’insuffisance des engins de labours, qui ont contribué à faire chuter drastiquement sa production. La Semry veut considérablement booster la production nationale de riz et contribuer à réduire considérablement les importations, tel que préconisé par le gouvernement dans sa politique d’import-substitution.

      Aussi, au cours de ce conseil d’administration, « les administrateurs ont émis le vœu que les riziculteurs s’acquittent à temps de leurs redevances, afin que le calendrier cultural soit respecté. Ce d’autant plus que la production en dépend », rapporte le journal de Marie-Claire Nnana.

    • Cameroun : le Conseil régional de l’Ouest se dote d’un budget de 4,5 milliards en 2022

      ecomatin.net - 11h17

      Les conseillers régionaux de l’Ouest ont pris deux jours pour examiner et adopter le budget de l’exercice 2022. C’était à l’issue de la 4ème session ordinaire de cet organe délibérant dédiée à cet effet. L’enveloppe qui a reçu le quitus des conseillers régionaux est de 4,561 milliards de FCFA. Cette enveloppe comme celle de l’exercice précédent est une dotation générale de la décentralisation octroyée par l’Etat à travers le ministère de la décentralisation et du développement local. Le vote de ce budget s’est effectué malgré l’abstention des délégués du département du Noun, militants de l’Union démocratique du Cameroun, l’unique parti de l’opposition dans ce Conseil face à la majorité Rdpc.

      Ce budget est en hausse de 1,9 milliard de FCFA par rapport à l’année dernière. Il faut noter que l’enveloppe de l’exercice écoulé était de 2,7 milliards de FCFA.  Equilibré en recettes et en dépenses à la somme de 4,561 milliards de FCFA, le budget du Conseil régional de l’Ouest en 2022 affiche une prévision budgétaire dédiée au fonctionnement de  1,824 milliards de FCFA, soit un pourcentage de 39,99%. De cette somme, les dépenses du personnel s’élèvent 97.474.000F, soit un pourcentage de 05,34%. L’enveloppe allouée à l’investissement et à l’équipement quant a elle est de 2.737.430.497F (60,01%).

    • mardi 04 janvier
    • Une Camerounaise retrouvée morte à son domicile en Belgique

      Journal du Cameroun - 10h52

      Le communiqué est signé de l’Ambassade du Cameroun en Belgique, l’on apprend que « l´Ambassade du Cameroun à Bruxelles a été saisie par la zone de police de Bruxelles ouest de ce que la nommée Eyono Viang Marthe Armelle née le 19/10/1981 à Ayos au Cameroun a été retrouvée morte dans son domicile Avenue Brigade Piron 131 à 1080 Molenbeek -St-Jean le 01/01/2021 », peut-on y lire.

      En effet, « Etant enregistrée comme refugiée en Belgique et n´ayant pas de famille connue en Belgique ; nous venons vers vous pour toute information utile la concernant car son inhumation est imminente », a conclu Bissou Epse Ngue Christine Sch, Conseiller culturel d’Ambassade du Cameroun. Pour l’heure, une enquête a été ouverte par la police pour déterminer les circonstances de cette disparition.

       

       

    • Faits divers : deux morts dans l’effondrement d’un mur à Douala

      Journal du Cameroun - 10h46

      Le drame est survenu le 29 décembre 2021 au moment où ces derniers effectuaient les travaux d’échafaudage dans un chantier appartenant à leur enseignant au quartier PK17, dans le 3e arrondissement de Douala.
      Deux adolescents ont trouvé la mort en effectuant des travaux sur un chantier au lieu-dit Meyong City au quartier PK 17 à Douala. Un mur s’est effondré sur des jeunes, dix au total et l’un d’eux a rendu l’âme sur place.
      Son nom: Michel Fowa. Un autre blessé conduit à l’hôpital est décédé quelques heures plus tard. Tous ces élèves fréquentaient le lycée technique de nylon Ndogpassi, dans le 3e arrondissement de Douala.
      Ils avaient été contactés pour effectuer des travaux dans une bâtisse appartenant à un enseignant dudit établissement. Sur les dix élèves présents au moment de l’effondrement du mur, deux sont morts, trois sont dans le coma et les autres en soins intensifs. Les familles de ces adolescents sont inconsolables et demandent des comptes à l’enseignant

    • Cameroun : la Sonamines adopte un budget de 9,611 milliards pour 2022

      ecomatin.net - 09h51

      Pour l’exercice 2022, la Société nationale des mines (Sonamines), a arrêté un budget équilibré en ressources et en emplois à la somme de 9,611 milliards de Fcfa, contre 4,991 milliards l’année d’avant, soit une hausse de 4,62 milliards de Fcfa (92,56%). Ledit budget, arrêté lors de la 5e session du Conseil d’administration de la Sonamines tenu le 28 décembre 2021, servira notamment à la «la poursuite de la mise en œuvre des activités de canalisation de l’or, d’exploration, d’aménagement des sites d’exploitation, de recensement des sites miniers orphelins en vue de leur réhabilitation et de poursuivre la collecte de l’impôt synthétique ainsi que la maturation des projets », renseigne le communiqué rendu public à l’issue de cette rencontre.

      Le Conseil d’administration que préside Blaise Moussa s’est aussi penché sur l’ensemble des actions déjà menées par la Société nationale des mines (Sonamines), depuis sa création le 14 décembre 2020, par décret Présidentiel. L’on peut citer « l’opérationnalisation de la Sonamines, le suivi et le contrôle de la production de l’or dont les chiffres sont à la hausse, et la collecte de l’impôt synthétique dans les différents sites miniers ainsi que la maturation de certains projets, rajoute le communiqué.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité

SondageSorry, there are no polls available at the moment.