Linfo en continu

    • mercredi 15 septembre
    • Cameroun : sept établissements clandestins fermés à Bertoua

      Cameroon tribune - 16h32

      La mesure prise récemment par le ministre des Enseignement secondaires a été exécutée mercredi dernier dans la ville de Bertoua par l’inspecteur général des services régionaux, Jacques Woulsou. Deux jours après le démarrage effectif des cours, le lundi 6 septembre dernier, sept établissements secondaires de la région de l’Est ferment leurs portes. Dans la ville de Bertoua, département du Loum et Djerem quatre écoles sont concernées. Soit plus de la moitié d’établissement. Le mercredi 8 septembre 2021, au nom du gouverneur de la région de l’Est, l’inspecteur général de services régionaux, Jacques Woulsou, a rendu exécutoire cette mesure prise par le ministère des Enseignements secondaires le 29 juillet 2021.

    • La Belgique intéressée par la gestion des barrages au Cameroun

      Cameroon tribune - 16h22

      L’ambassadeur Stéphane Doppagne a accompagné une entreprise hier, présenté au ministre en charge de l’Eau, un projet sous forme de don du gouvernement belge. Maintenance prédictive des équipements. Un terme nouveau pour le Cameroun, qui renvoie à l’anticipation des défaillances sur les appareils dans tous les domaines, pour réduire les pannes, les arrêts et les délais d’intervention. Mais surtout améliorer le rendement et la qualité des services offerts par les entreprises qui la pratiquent.
      C’est cette technologie que Yannick Gillis, administrateur de Pepps-Enginneering a présentée hier Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l’Eau et de l’énergie. C’était au cours d’une audience à laquelle Stéphane Doppagne, ambassadeur du royaume de Belgique, prenait part. Et cette technologie, l’entreprise belge, qui est soutenue par le gouvernement de son pays, souhaite l’expérimenter sur l’un des barrages du Cameroun.

    • Le Cameroun réaffirme son hospitalité envers les réfugiés centrafricains

      Cameroon tribune - 16h01

      En visitant les sites de Borgop et Ngam dans la région de l’Adamaoua, hier, le ministre de l’Administration territoriale a évalué les besoins des victimes du conflit centrafricain tout en leur rappelant l’obligation de respecter les lois et règlements du Cameroun. Ce sont 12221 personnes victimes des exactions des bandes armées dans leur pays qui ont trouvé refuge au Cameroun.
      Dans ce camp aménagé depuis mars 2014 par le gouvernement camerounais et par le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR) et qui s’étend sur 26 hectares, 95% sont d’obédience musulmane contre 5% de chrétiens. Les femmes représentent 55% alors que les jeunes de moins de 18 ans sont estimés à 60% de la population des réfugiés.

    • Faits divers : la police arrête des présumés trafiquants de drogue et de stupéfiants à Kribi

      CRTV - 15h41

      La police camerounaise vient de mettre la main sur un gang de trafiquants de drogue et de stupéfiants à Kribi. Au journal de 13 heures du poste national de la CRTV ce 14 septembre, l’on apprend que c’est le commissariat central de la ville balnéaire qui a débusqué ce groupe de présumés malfaiteurs. Quatre d’entre eux ont été capturés au quartier Ngoye, dans un chantier abandonné près du carrefour du lycée technique de Kribi. Les quatre premiers consommateurs-distributeurs de stupéfiants arrêtés sont: Ulrich Tekounang (17 ans), Lawrence Belinga Nanki alias « la décision » (19 ans), Gustave Nseke « Baptême » (20 ans) et Marc Andrea Chumanga Fankam. Le reporter de la CRTV précise qu’un présumé trafiquant nommé Livi Bedoum Ambassa alias « général Navy » a tenté de cacher son sac de produits illicites en voyant arriver la police. Il était rempli de 140 petits paquets de cannabis, un filon de cocaïne, deux pipes, un briquet et des allumettes. Cuisinés, les cinq vont dénoncer le nommé Rodrigue Yoro, qu’ils présenteront comme leur grand fournisseur.

    • Cameroun : 1,5 milliard pour désenclaver le siège du Feicom

      ecomatin.net - 09h35

      Au terme du projet il est attendu la construction d’une bretelle devant donner accès à l’immeuble siège du Feicom, de 2 fois 1 voie large de 276 ml ; de deux raccordements en forme de T aux différentes entrées de l’immeuble ; un giratoire de 19,75 ml de rayon intérieur ; et trois branches respectives de 113 ml et 70 ml à 2 fois 2 voies sur l’axe principal.
      Le mardi 14 septembre 2021 marque le début des travaux du projet de construction de certaines voies au quartier Minboman, dans l’arrondissement de Yaoundé 4e. Plus concrètement, il s’agit des travaux d’aménagement des voies d’accès à l’immeuble siège du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom). Travaux qui seront réalisés par l’entreprise Le Competing adjudicataire du marché, pour un montant de 61,926 millions de Fcfa.
      Pour se faire, le Feicom a accordé un financement de 1,508 milliard de Fcfa à la Communauté urbaine de Yaoundé. Ledit financement s’inscrit ainsi dans le cadre de l’aménagement des villes et de l’opérationnalisation de la Stratégie nationale de développement 2020-2030, qui prescrit la mise sur pied d’un programme de modernisation urbaine afin de créer des quartiers où il fait bon vivre.

    • mardi 14 septembre
    • Budget du Cameroun 2022 : les petites affaires des ministères qui seront désormais taxées

      ecomatin.net - 17h53

      Frais de l’association des parents d’élèves et enseignants, frais de délivrance des plaques d’immatriculation diplomatiques, le revenu des logements occupés par les fonctionnaires et les agents, etc. les administrations sectorielles ont une kyrielle d’activités qui sont autant de niches de recettes qui devraient renflouer les caisses de l’Etat.
      En 2022, les projections des ressources totales de l’Etat sont de 5 649,7 milliards de FCFA, en hausse de 68,4 milliards par rapport à 2021. Si le gouvernement anticipe une baisse des recettes pétrolières de 2 milliards, à 538 milliards, elle prévoit une hausse des recettes non pétrolières de 363,7 milliards, à 3293,9 milliards. Cette progression se justifierait essentiellement par l’augmentation des recettes fiscales (345,6 milliards) en rapport avec la dynamique de l’activité économique. Dans cette mouvance, le gouvernement espère tirer un peu plus des recettes non fiscales. Initialement projetées à 213 milliards cette année dans la loi de finances initiale puis ramenées à 187 milliards par l’ordonnance du 7 juin 2021, les recettes non fiscales devraient atteindre 205,2 milliards dans le budget 2022.

    • Cameroun : les recettes d’exportations du Cameroun augmentent de 21,5% au 1er semestre 2021

      ecomatin.net - 17h39

      Un aperçu de la balance commerciale du Cameroun, au premier semestre 2021, affiche un déficit de 52 milliards par rapport à la même période en 2020. « Au premier semestre 2021, le déficit de la balance commerciale se creuse davantage de 52 milliards de F CFA (en hausse de 7,5%) par rapport au premier semestre 2020 et se chiffre à 744 milliards de FCFA », renseigne l’Institut national de la statistique (INS), dans sa note sur le ‘‘Commerce extérieur au premier semestre 2021’’. Cette situation se justifie par une hausse des dépenses d’importations de 15,4% par rapport au premier semestre 2020 et à la hausse des recettes d’exportations de 21,5%, sur la même période.
      Dans le détail donc les recettes d’exportation se chiffrent à 1 080 milliard de FCFA, pour 3,8 millions de tonnes de marchandises. Soit une augmentation en glissement annuel de 191 milliards de Fcfa (21,5%). Ceci pourrait s’expliquer par « l’amélioration des ventes de certains principaux produits d’exportation. Il s’agit essentiellement des huiles brutes de pétrole qui augmentent de 30,7%; du cacao brut en fèves (34,2%); du coton brut (59,3%); du bois sciés (6,6%) et du bois grumes (13,8%) », lit-on dans le document. Il convient de préciser que c’est en plein premier semestre 2020 que le Cameroun découvrait son premier cas de Covid et mettait en place les mesures visant à endiguer sa propagation.

    • Archives nationales : les travaux de réhabilitation entamés depuis 2 ans pour 5 milliards piétinent

      ecomatin.net - 17h37

      Annoncé pour une durée de 16 mois, le chantier de réhabilitation des archives nationales lancé en 2016 par le ministre des arts et de la culture piétine. Un retard qui plonge d’avantage cette structure essentielle dans la gestion du patrimoine culturel camerounais dans la tourmente.
      Les palissades installées par la China Machineray engineering company (CMEC) renseigne d’emblée des activités qui se déroulent sur le site abritant les archives nationales du Cameroun. A l’Intérieur, des ouvriers s’activent sur un chantier de construction. Certains de ces travailleurs appartiennent à la compagnie chinoise CMEC et d’autres aux bureaux d’étude Bati Concept et Ama consultant, toutes trois retenues en avril 2016 pour le projet de réhabilitations des locaux abritant les archives nationales.
      La structure en construction commence certes à prendre forme, mais la livraison de l’ouvrage n’est visiblement pas imminente. Le 27 mai 2019, le ministre des arts et de la culture Pierre Ismael Bidoung Mkpatt annonçait pourtant des travaux devant s’étaler sur 16 mois. A cette époque, le projet de réhabilitation des locaux abritant les archives nationales était présenté comme la matérialisation de l’engagement de notre pays à assurer la préservation et la sécurisation pérenne de la documentation, ceci dans le cadre du plan de sauvetage engagé la même année pour sortir nos archives de l’ornière dans laquelle elle se trouvait. Seulement plus de deux ans après, les camerounais continuent de s’interroger sur le sort réservé aux 5 milliards déboursés par le contribuable et affectés à ce projet.

    • Cameroun : le ministre chargé de la Défense Joseph Beti Assomo est au front

      gazeti-237.com - 17h32

      Le ministre délégué à la Défense, Joseph Beti Assomo, est en visite de travail au Centre d’entrainement et d’aguerrissement de l’armée à Motcheboum dans la Région de l’Est. Le membre du gouvernement y présidera la cérémonie de remise des étendards au 8eme contingent camerounais de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République Centrafrique (MINUSCA), Apres une formation de trois mois, ce contingent prendra bientôt la route pour Bangui en RCA..

    • RDPC : renouvellement des organes de base dans le Lom et Djerem

      gazeti-237.com - 17h28

      Les opérations de renouvellement des organes de Base du RDPC dans la section Lom et Djerem Sud 2/Bertoua 2 auront lieu le dimanche 19 septembre 2021. Pour une organisation sereine et transparente dudit scrutin, Blaise Moussa, le Président de la Commission électorale de Section Lom et Djertem Sud 2/Bertoua 2, a invité les Présidents des commissions électorales locales de renouvellement, à communiquer les sites retenus pour abriter les élections dans leurs Sous-Sections respectives. « La date limite de recevabilité des dossiers de candidature complets est fixée au vendredi 17 septembre 2021 à 15h30 à la permanence du parti RDPC de Bertoua » a indiqué Blaise Moussa dans un communiqué publié le 13 septembre 2021.

    • Cameroun : Douala abrite les 15 et 16 septembre un forum économique

      gazeti-237.com - 17h22

      Best Western Hôtel à Douala abrite demain mercredi 15 et jeudi 16 septembre 2021, le Pro Meet up and Learn, un forum économique international sur le thème : « Zone de libre libre-échange continentale africaine: comment le financement et le développement de l’industrie peuvent être un support à la dynamique de croissance des pays membres ». A cette occasion, le Comité d’organisation indique que Certains des meilleurs experts du continent en matière économique croiseront le verbe et les idées pour l’émergence de l’Afrique. Blaise Etoa, Directeur Marketing, Communication et Qualité chez Société Générale Cameroun, va introduire les échanges lors de la plénière d’ouverture.

    • Cameroun : les étrangers sont les plus nombreux à Kentzou

      gazeti-237.com - 17h13

      Dans la commune de Kentzou, région de l’Est, en territoire camerounais, il y a plus d’étrangers que de Camerounais. Lors d’un entretien accordé au poste national, Donatien Marka, le maire de Kentzou, indique que sa municipalité compte environ 33 mille réfugiés centrafricains contre 22 mille habitants camerounais. « Au début, la cohabitation était un peu tendue, mais aujourd’hui, les deux parties ont compris qu’elles ont intérêt à vivre ensemble » a tenté de rassurer l’élu local. Le manque d’infrastructures diverses, les incursions et enlèvements ciblés menés par les rebelles centrafricains, sont les maux quotidiens dont souffre la localité.

    • Cameroun : un concours pour la sélection de 80 jeunes à former au niveau « Master en planification des transports ».

      gazeti-237.com - 17h10

      En effet, le gouvernement du Cameroun a reçu un financement de la Banque Mondiale dans le cadre de son projet de développement du secteur des transports. Le ministre de l’enseignement supérieur et le ministre des travaux publics informent le public que le consortium composé de l’école nationale avancée des travaux publics de Yaoundé, Université Libre de Bruxelles (ULB) en Belgique, l’Université de Padoue et de l’Université de Rome Sapienza en Italie ont été sélectionnés pour mettre en œuvre cette formation. À cette fin, pour l’année académique 2021/2022, l’École Nationale Avancée des Travaux Publics lance un concours pour la sélection de 80 étudiants de nationalité Camerounaise.

    • Cameroun : déception pour l’artiste Ténor et son conseil

      gazeti-237.com - 11h10

      Le chanteur, impliqué dans une affaire d’accident mortel, espérait suivre hier lundi 13 septembre 2021 au Tribunal de première instance de Douala-Bonanjo, le verdict de l’affaire qui l’oppose à la famille d’Erica Moulioum. Le dossier a été de nouveau renvoyé au 20 septembre prochain, « le temps pour le nouveau juge de prendre connaissance de ce dossier » a expliqué à une source au TPI. Erica, jeune étudiante, avait trouvé la mort dans la nuit du 15 juillet 2021 alors qu’elle se trouvait à bord du véhicule de Ténor. Soupçonnant « quelque chose de louche » dans le jugement de cette affaire, le parent de la victime, a demandé et obtenu le changement juge. L’artiste qui a pris connaissance de cette nouvelle donne sur place au palais de justice, est retourné mécontent à la prison de New-bell.

    • lundi 13 septembre
    • Ligue 1 : Jean Onana buteur avec Bordeaux qui perd face à Lens de Ganago, spectateur

      237lions.com - 12h48

      Bordeaux recevaient le RC Lens ce dimanche, dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1. Seul Camerounais sur la pelouse du stade Matmut Atlantique, Jean Onana a inscrit un but pour les Girondins, battus 2-3.
      Tantôt sur le banc de touche, tantôt pas dans l’équipe, Jean Onana a disputé son premier match de la saison en Ligue 1 ce dimanche. Le milieu de terrain camerounais et son club, les Girondins de Bordeaux recevaient le RC Lens d’Ignatius Ganago, absent de la liste. Le duel de Lions Indomptables n’a donc pas eu lieu.
      La rencontre a cependant très bien débuté pour les Lensois. Privés de leur numéro 9, pourtant de retour d’un séjour avec l’équipe nationale du Cameroun, Gaël Kakuta (39e) et Médina (43e) permettaient aux visiteurs de mener 0-2 avant la pause. De retour des vestiaires, Mangas réduisait le score (60e, 1-2) et Jean Onana égalisait ensuite (88e, 2-2). Mais la joie du milieu de terrain camerounais était de courte durée ; puisque dans le temps additionnel, le RC Lens bénéficiait un penalty transformé par Sotoca (90e+5, 2-3). Les partenaires d’Ignatius Ganago se relancent donc, après le nul 2-2 face à Lorient, tandis que Bordeaux porte à 5, sa série de matchs sans victoires en Ligue 1.

    • LDC : Fovu de Baham tenu en échec

      Camfoot.com - 10h21

      En concédant le nul 2-2 au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé dimanche, Fovu de Baham est condamné à une victoire contre les Angolais du Petro Athletico de Luanda cette semaine. Qu’il est difficile et frustrant de supporter un club camerounais autre que Coton Sport de Garoua en compétition africaine. Désigné par la Fécafoot pour prendre part à la Ligue des champions de la CAF, 21 ans après sa dernière apparition sur la scène continentale, Fovu de Baham a laissé filer la victoire dimanche au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo. Le club des rochers sacrés de l’Ouest a concédé le nul 2-2 contre les Angolais du Petro Atletico de Luanda, à l’occasion du match aller du Tour préliminaire.
      Le club camerounais avait pourtant réussi à ouvrir le score après 11 minutes de jeu par l’entremise d’Alexandre Nsangue. Les visiteurs ont réagi neuf minutes plus tard. Sur un corner, le capitaine Tiago Azulao a repris un ballon de la tête, au premier poteau, pour l’égalisation (1-1). Les champions d’Angola remettent ça peu avant la pause et prennent l’avantage grâce notamment à une belle frappe de Jaredi. Les Camerounais ont ensuite poussé et se sont créés de nombreuses occasions. Mais la finition n’était pas au rendez) vous. Il aura fallu attendre la 90e minute et une frappe de Stéphan Ikpeme pour arracher le nul (2-2). Fovu de Baham est condamné à une victoire à Luanda, le week-end prochain.

    • jeudi 09 septembre
    • Surliquidité des banques : 100 milliards de Fcfa à prendre

      Cameroon tribune - 17h43

      La BEAC vient de lancer une opération visant à réactiver la reprise des liquidités dans le système bancaire ceci à certaines conditions. Le 6 septembre dernier, la BEAC a lancé une opération de reprise des liquidités à maturité longue sur le marché monétaire pour un montant de 100 milliards de F. Les conditions sont définies dans l’avis d’appel d’offres signé du gouverneur de la BEAC, notamment celle sur les contreparties éligibles.
      Ainsi, il se dit que les établissements admis au compartiment des interventions de la BEAC sur le marché monétaire en qualité d’offreurs de ressources sont ceux n’ayant pas sollicité le refinancement de la BEAC au moins une fois sur une période glissante de douze mois. Les soumissionnaires avaient jusqu’au 7 septembre dernier, pour souscrire à cette opération. La date d’échéance quant à elle est fixée pour le 7 octobre prochain.

    • Faits divers : décès tragique de trois personnes à Mataba dans le département du Noun

      Journal du Cameroun - 17h30

      L’accident est subvenu dans la nuit de mardi mercredi dernier après une très forte adverse dans le département du Noun, région de l’ouest. Les victimes, une femme et ses deux enfants, se trouvaient à bord d’une voiture de tourisme qui s’est retrouvée dans un cours d’eau « parce que, le chauffeur qui est le chef de cette famille, voulait esquiver un nid de poule sur la chaussée » a expliqué un riverain. Seul le chauffeur a été sauvé par les riverains.

    • Cameroun : retour au calme à Tonga, après une altercation qui a causé un mort

      gazeti-237.com - 17h17

      Cette commune de la région de l’Ouest a été pendant trois jours, le théâtre d’une grande pagaille « qui n’a rien à voir avec un affrontement intercommunautaire comme je l’ai lu sur les réseaux sociaux » a tenu à démentir le Maire de Tonga. Selon des sources, la confusion est partie de l’assassinat à coups de couteau le 5 septembre d’un natif de la ville par des agresseurs venus d’ailleurs qui convoitaient le téléphone de leur victime. Le lendemain, l’un des agresseurs a été arrêté et remis à la gendarmerie. Mais, ce dernier a été sorti plus tard des cellules de la brigade et brûlé vif par une foule en furie. Le trouble qui s’en est suivi a fait partir de Bangangté le préfet du département du Ndé. La concertation présidée par l’autorité a permis un retour au calme hier, 8 septembre. « C’est l’apaisement, il n y a aucun problème avec les anglophones. Cette communauté est ici chez elle » a déclaré le Maire de Tonga,

    • Cameroun : la douane table sur des recettes de 77,2 milliards au mois de septembre

      ecomatin.net - 16h53

      Pour l’exercice 2021, il est attendu de cette institution des recettes de 804 milliards de FCFA. A trois mois de la clôture de l’année budgétaire, l’administration douanière met les bouchées doubles pour atteindre cet objectif fixé par le gouvernement camerounais.
      Pour le mois de septembre 2021, le cap des résultats de recettes a été fixé à un montant de 77,2 milliards de FCFA à fournir par les 12 secteurs des douanes composant les unités de recouvrement de l’institution. Le secteur douane Littoral 1, plus important du Cameroun en termes de recettes, devra collecter au terme du mois en cours, 50,8 milliards de FCFA. Des prévisions de recettes de 13,5 milliards de FCFA ont été affectées au secteur Sud 2, basé au port de Kribi. Le secteur Littoral 2 est assigné à un montant de recettes de l’ordre de 4,6 milliards de FCFA. Des performances respectives de 640 millions de FCFA, 503 millions de FCFA et 509 millions de FCFA sont attendues respectivement des secteurs douane Sud-Ouest, Nord et Extrême-Nord. Centre (360,6 millions de FCFA), Adamaoua (129 millions), Sud 1 (91,2 millions), Est (44,5 millions), Nord-ouest (10,7 millions), et Ouest (18,4 millions).

    • Cameroun : 3211 milliards dorment dans les caisses des bailleurs de fonds

      ecomatin.net - 15h55

      Une partie de ces ressources concerne les emprunts contractés pour financer certains projets structurants dits de première génération. A fin juin 2021, les soldes engagés non décaissés (Send’s), qui représentent la somme des emprunts contractés auprès des bailleurs de fonds par l’administration centrale, s’élèvent à quelque 3 211,6 milliards de FCFA. Ce montant ne prend pas en compte les ressources de l’eurobond d’environ 450 milliards Fcfa émis le 30 juin et bouclé avec succès le 07 juillet 2021, pour refinancer le premier eurobond 2015. Les appuis budgétaires accordés par la Banque mondiale dans le cadre d’appui aux politiques de développement pour la consolidation budgétaire et la croissance inclusive au Cameroun, pour un montant de 100 millions de dollars US, soit 54 Fcfa, n’entrent pas non plus en ligne de compte. Dans sa note de conjoncture sur la dette publique dont sont tirées ces informations, publiée fin juillet, la Caisse autonome d’amortissement (Caa) fait savoir que ces Send’s sont constitués uniquement des emprunts extérieurs. Ceux intérieurs ont été totalement décaissés à la date sous-revue, en raison de la souplesse des procédures.
      Dans le détail, ces fonds oisifs représentent 49,3% de la dette contractée auprès des bailleurs de fonds multilatéraux, 21,6% des financements provenant des partenaires bilatéraux, dont la Chine qui constitue 77,7% des Send’s bilatéraux, et 29,1% de prêts issus des créanciers commerciaux. A l’analyse du document de la Caa qui est l’organisme chargé de la gestion de la dette de l’Etat, une bonne partie de ces ressources provient des financements extérieurs sollicités pour supporter le coût des projets structurants de première génération lancés en 2010 dans le cadre de la mise en œuvre du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (Dsce). Début 2020, les autorités révélaient que 11 « grands » projets de première génération, annoncés dans ce document de planification qui couvrait la période 2010-2020, ont déjà coûté au pays plus de 1 500 milliards de FCFA. Le soutien financier des partenaires pour ces 11 projets s’élevait au moins à 1 195 milliards Fcfa, les fonds de contrepartie y afférents étant estimés à 348 milliards de FCFA.

    • Cameroun : la masse salariale de la fonction publique inquiète

      ecomatin.net - 15h38

      Le traitement des agents de l’Etat augmente plus vite que les recettes fiscales. Le Cameroun ne respecte pas la norme Cemac en la matière. Désormais, le pays ne peut recruter qu’à peine 6000 agents par an, sans marge pour une augmentation des salaires. Pour 2022, le président de la République a prescrit au gouvernement de corriger cette situation.
      Maîtrise des effectifs et de la masse salariale ; optimisation de la cartographie des postes de travail et des plans de recrutements ; plafonnement des crédits budgétaires réservés aux recrutements planifiés, retrait systématique du fichier solde de tous les agents suspendus au terme de l’opération Coppe, etc. les instructions du président de la République en matière de gestion du personnel de l’Etat transpirent une préoccupation majeure : “ne pas dépasser le seuil de soutenabilité de la masse salariale dans le budget de l’Etat.”
      Au vu de la persistance des contraintes socio-économiques actuelles et compte tenu du poids des salaires dans le budget de l’Etat qui s’élève à 21,6% dans la Loi de finances 2021 et 38,5% des recettes fiscales, la soutenabilité de la masse salariale demeure l’un des enjeux prioritaires de l’objectif de rationalisation des dépenses publiques. Elle permet d’adresser à la fois la question de la qualité des ressources humaines et des dépenses salariales sous-jacentes, nécessaires pour accompagner la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND30).

    • Cameroun : le congrès de l’UPC annonce pour les 11 et 12 septembre

      Journal du Cameroun - 15h14

      Un rendez-vous très attendu : les militants et sympathisants de l’Union des populations du Cameroun (UPC) vont se rendre en nombre au palais des Congrès de Yaoundé du 11 au 12 septembre 2021 pour participer activement aux travaux du 8e congrès ordinaire du parti historique.
      Les assises ont été convoquées par le Comité Directeur de l’UPC à l’issue de sa réunion du 12 décembre 2020 à Boumnyebel. Le Comité d’organisation explique que la particularité de ce 8e congrès, est d’associer dans le même temps, et sur un même lieu, un programme politique alléchant, proposant près de 5 séances plénières et des travaux en commission.
      Ceux qui avaient pensé que l’Assemblée générale des cadres de l’Upc du 3 août dernier à Yaoundé allait faire l’unité du parti dont l’effigie porte le crabe, se sont lourdement trompé une énième fois. L’onction donnée à cette instance par le Dr. Simon Bolivar Njami Nwandi et Simon Mbilla, n’a pas suffi à exorciser le parti de ses vieux démons de la division.

    • Cameroun : 62.000 litres de carburant de contrebande saisis par la Marine

      InvestirauCameroun - 14h58

      Le 6 septembre Le Ntem, un patrouilleur de la Marine nationale a arraisonné une pirogue de fortune au large des côtes camerounaises à Limbe, dans la région du Sud-Ouest. D’après la Marine nationale, l’embarcation transportait « environ 62.000 litres d’essence et 6 passagers dépourvus de pièces d’identité ». Cette pirogue arraisonnée par l’armée au large d’Issongo était en « provenance d’un pays voisin et à destination de Limbe ».
      Ces opérations d’arraisonnement d’embarcations transportant du carburant de contrebande se sont multipliées ces derniers mois au large des côtes camerounaises. En juillet dernier, c’est le patrouilleur La Sanaga qui arraisonnait deux pirogues transportant 75 et 30 fûts de gazole ; et en juin, un autre bâtiment de la Marine nationale déroutait une pirogue chargée de 25.000 litres de carburant frelaté.
      Ce même mois, le 2 juin, trois pirogues transportant au total environ 60.000 litres d’essence frelatée et 190 palettes d’une bière étrangère ont été saisies. En mars, « 170 fûts de 250 litres de gazole chacun, soit 42.500 Litres, et ayant à son bord 7 membres d’équipage sans pièces d’identité « , étaient arrêtés toujours au large de Limbé a informé la Marine.
      A la suite de ces actions entreprises par la Marine dans le cadre de la Zone économique exclusive, les personnes arrêtées sont remises aux autorités compétentes une fois sur terre.

    • mercredi 08 septembre
    • Cameroun : peine capitale pour quatre criminels à Kumba

      gazeti-237.com - 16h04

      La peine de mort pour 4 personnes dans le cadre du massacre de Kumba dans le Sud-Ouest. Il s’agit essentiellement de membres de groupes armés séparatistes. Ils étaient jugés à 12 au total. 7 comparaissaient libres. Des complices. Ils sont condamnés à des peines pécuniaires. Cinq personnes étaient détenues à la Prison de Buéa. Ce sont quatre de ces cinq détenus qui ont été condamnées. Leurs noms YEMELI LONGTSI GILDA, PATRICK KONTE, Emmanuel ANGU, EYABE KELVIN ELANGWE. Encore prévue dans la loi au Cameroun, la peine de mort est souvent remplacée lorsqu’elle est prononcée par la peine à vie. En rappel, 08 écoliers avaient été tués en octobre 2020 lors de l’attaque de la Mother Francisca College à Kumba

    • Cameroun/football : terre d’accueil de l’As Sonabel

      Journal du Cameroun - 15h48

      Le Cameroun, pays à l’hospitalité légendaire, va à nouveau dépanner un autre pays du continent. Après les sélections nationales du Libera et de RCA, c’est autour d’AS Sonabel de Ouagadougou de bénéficier des infrastructures sportives modernes du pays, « Afrique en miniature ». Le club Burkinabè dont le pays ne dispose pas de stade homologué pour les matches internationaux, va recevoir Stade Malien, son adversaire des Préliminaires de la Ligue africaine des Champions 2021/2022, le 11 septembre au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Deux camerounais parmi les officiels. L’ancien arbitre international, Evarist Menkouande est désigné commissaire du match et le Dr Jean Marc Ngalle Mbondjo est désigné Covid19 Officer

    • Comment protéger la CAN « Cameroun 2021 » de football d’éventuelle attaque terroriste ?

      gazeti-237.com - 15h44

      La question est au centre d’une conférence qui se tient au Ministère de la défense à Yaoundé «Les travaux qui sont pilotés par le Groupe Interministériel de Planification Stratégique (GIPS) visent selon le Mindef, à familiariser les participants avec les procédures de gestion d’une crise terroriste de grande ampleur. Occasion d’acquérir des connaissances pointues dans ce domaine et de les mettre en pratique à travers un exercice grandeur nature qui se tiendra le 28 septembre prochain. Le but étant de permettre au Cameroun d’assurer une sécurité optimale des personnes et de leurs biens avant, pendant et après cette importante échéance» a expliqué la communication du MINDEF.

    • Patrimoine foncier : l’Etat cherche ses immeubles à Yaoundé

      ecomatin.net - 15h02

      Des équipes du ministère des Finances et du ministère des Domaines, du cadastre et des affaires foncières vont sillonner, du 1er au 30 septembre, le département du Mfoundi en vue du recensement des immobilisations appartenant à l’Etat. Une précédente opération du genre avait permis de récupérer 156 hectares.
      Dans un communiqué de presse signé le 11 août dernier, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, porte à la connaissance de l’opinion publique que des équipes conjointes de son administration et du ministère des Domaines, du cadastre et des affaires foncières (Mindcaf) seront déployées, du 1er au 30 septembre 2021, dans le département du Mfoundi, région du Centre, en vue du recensement et de l’évaluation des immobilisations (terrains et bâtiments) appartenant à l’Etat. Cette opération vise à intégrer dans les comptes du Trésor l’ensemble des actifs de l’Etat. Ce qui est un préalable à la mise en œuvre de la comptabilité patrimoniale au 1er janvier 2022 tel que prescrit par la loi du 11 juillet 2018 portant Régime financier de l’Etat et des autres entités publiques.

    • Cameroun: 04 individus soupçonnés d’avoir volé 21 millions de FCFA près d’Edéa aux arrêts

      - 09h39

      Quatre présumés braqueurs soupçonnés d’avoir volé 21 millions de FCFA près d’Edéa arrêtés mardi à Bertoua par les éléments de de la police Judiciaire de l’Est.

      Ils avaient  participé au vol de 21 millions de Francs CFA survenu le 7 Août 2021 à 55 kilomètres d’Edéa.

      La somme volée était destinée à payer des employés d’une société de travaux routiers.

      Ils avaient saisi ce butin à l’arrachée lors d’une embuscade. « Au niveau d’un bourbier, sachant que le véhicule allait arriver à l’heure précise, ils ont tendu l’embuscade. Quand le véhicule y est arrivé, il s’est embourbé et les concernés sont sortis de leur cachette cagoulés. Ils avaient des poignards et une arme. A l’aide de ces armes, ils ont tenu en respect les cinq passagers qui étaient à bord du véhicule », a déclaré le chef de la division régionale de la police judiciaire de l’Est Hervé Djeumo.

      Ces  présumés malfrats se sont retrouvés dans un hôtel de Bertoua pour festoyer.  Ils se préparaient à quitter le pays à destination de l’Europe via le Maroc au moment de leur arrestation.

    • mardi 07 septembre
    • Can de volley « Rwanda 2021 » : bonne entame des camerounais

      Journal du Cameroun - 17h35

      Entrée en compétition réussie ce mardi 7 septembre 2021 pour l’équipe du Cameroun de volleyball Messieurs qui se trouve à Kigali au Rwanda pour la phase finale de la CAN de volleyball. Le Cameroun a gagné son premier match en battant la RDC sur le score de 3 sets à 1. Le prochain match des Lions indomptables de volleyball est prévu demain contre le Mali.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité

SondageSorry, there are no polls available at the moment.