Linfo en continu

    • mercredi 23 novembre
    • Plusieurs dizaines de soldats tchadiens tués dans une attaque de Boko Haram

      Rfi.fr - 09h29

      L’attaque a visé un poste avancé de l’armée qui était en train d’être installé sur l’île de Bouka Toullorom, près de Ngouboua, dans le cadre d’une réorganisation du dispositif militaire pour faire face à des jihadistes que le pouvoir disait affaibli. Les assaillants, très nombreux, ont attaqué par vagues successives. Ils sont finalement parvenus à entrer dans le poste avancé qu’ils ont détruit, avant d’emporter des armes, précisent des sources locales. Le bilan est lourd. La présidence évoque une vingtaine de morts et des blessés dans les rangs de l’armée. D’autres sources parlent de plus de 35 tués, ainsi que d’une vingtaine de blessés et de plusieurs soldats portés disparus. Selon ces mêmes sources, les jihadistes ont également tué au moins quatre civils alors qu’ils se repliaient vers leurs repaires. Aucun bilan côté Boko Haram n’était disponible ce soir.

    • jeudi 17 novembre
    • Environ 500 000 électeurs de la Guinée équatoriale doivent se rendre aux urnes dimanche 20 novembre pour départager trois candidats, à l’occasion de l’élection présidentielle. Nombreux veulent continuer avec le président sortant Teodoro Obiang Nguema, présenté comme « faiseur de la paix ». D’autres souhaitent se séparer de lui, évoquant notamment le manque d’emploi et de justice.

      Rfi.fr - 09h53

      Environ 500 000 électeurs de la Guinée équatoriale doivent se rendre aux urnes dimanche 20 novembre pour départager trois candidats, à l’occasion de l’élection présidentielle. Nombreux veulent continuer avec le président sortant Teodoro Obiang Nguema, présenté comme « faiseur de la paix ». D’autres souhaitent se séparer de lui, évoquant notamment le manque d’emploi et de justice.

    • Nouvelle vague massive de frappes russes contre l’Ukraine

      Rfi.fr - 09h34

      Une nouvelle vague de frappes russes a touché jeudi matin plusieurs régions d’Ukraine, faisant au moins un blessé, ont annoncé les autorités ukrainiennes. A Dnipro (centre-est), deux sites d’infrastructure ont été touchés et une personne a été blessée, a indiqué la présidence. A Kiev, deux missiles de croisière ont été abattus par la défense ukrainienne alors que près d’Odessa (sud), des infrastructures ont été touchées, selon les autorités régionales respectives.

    • mardi 15 novembre
    • Deux Israéliens tués dans une attaque en Cisjordanie, l’assaillant abattu

      Rfi.fr - 11h25

      Deux Israéliens ont été tués mardi dans une attaque près d’une colonie israélienne dans le nord de la Cisjordanie occupée et l’assaillant a été abattu, ont rapporté des responsables. L’armée israélienne a fait état d’une «attaque au couteau» près de la zone industrielle d’Ariel et indiqué que l’assaillant avait été «neutralisé». Deux Israéliens sont morts dans l’attaque, selon les secouristes israéliens. Dans le même temps, le ministère palestinien de la Santé a rapporté la mort d’un «citoyen» tué par des balles israéliennes dans ce secteur.

    • La population mondiale dépasse les 8 milliards d’habitants, selon l’ONU

      Le Figaro - 10h59

      La population mondiale dépasse mardi 15 novembre les 8 milliards d’habitants  selon l’estimation officielle des Nations unies, qui y voit «un important jalon du développement humain» et un rappel, en pleine COP27,  , de «notre responsabilité partagée de prendre soin de notre planète».

      Pour l’ONU, «cette croissance sans précédent» – il y avait 2,5 milliards d’habitants en 1950 – est le résultat «d’une augmentation progressive de la durée de la vie grâce aux progrès réalisés en matière de santé publique, de nutrition, d’hygiène personnelle et de médecine». Mais la croissance démographique pose aussi de redoutables défis aux pays les plus pauvres, où elle se concentre.

    • La guerre en Ukraine s’invite au G20, la Russie sous pression

      Le Point - 10h54

      La pression s’est accentuée sur la Russie, mardi 15 novembre, au sommet des grandes économies du G20. Malgré les divisions entre les pays face à l’invasion de l’Ukraine, tous veulent que Vladimir Poutine mette fin à cette guerre au coût considérable. Neuf mois après le début de cette guerre meurtrière, les prix de l’énergie et de l’alimentation ont flambé et la menace nucléaire a de nouveau surgi.

    • mardi 08 novembre
    • RDC : bombardements sur des positions des rebelles du M23

      Le Figaro - 14h10

      L’armée congolaise, qui a notamment déployé dans l’est de la RDC deux avions de chasse Sukhoï-25, a bombardé mardi matin des positions du mouvement rebelle M23, a-t-on appris auprès d’habitants et de source sécuritaire. Le M23, ancienne rébellion tutsi, a repris les armes fin 2021 et conquis plusieurs localités du territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, dont Bunagana, cité stratégique à la frontière ougandaise, en juin dernier.

      Après plusieurs semaines d’accalmie, les rebelles ont repris l’offensive le 20 octobre et étendu leur emprise vers l’ouest, occupant plusieurs localités sur la route nationale 2, axe stratégique desservant la capitale provinciale Goma.

    • Quand Poutine s’inspire de Ben Laden

      Le Point - 13h57

      Comme Oussama ben Laden ou l’imam Khomeiny avant lui, Vladimir Poutine est en guerre contre le diable. Il a échoué à « dénazifier » l’Ukraine ; il va la « désataniser ». Le glissement n’est pas que sémantique. Le recours à un discours apocalyptique pourrait annoncer des crimes encore plus abjects que ceux que Moscou a perpétrés depuis neuf mois. La guerre russo-ukrainienne est désormais assimilée par les propagandistes du Kremlin à une lutte entre le Bien et le Mal, entre l’archange Michel, en la personne du président russe, et l’Antéchrist, incarné par l’Occident.

    • Afrique : «Une véritable guerre d’ingérence se déroule sous nos yeux»

      Le Point - 13h47

      Au regard des enjeux qui entourent la COP27 de Charm el-Cheikh sur fond de conséquences de la pandémie de Covid-19 et de dégâts collatéraux de la guerre russo-ukrainienne, le monde actuel est bien loin de ce que d’aucuns avaient espéré de la mondialisation et de la globalisation qui ont marqué la fin du XXe siècle et le début du XXIe. Dans l’ouvrage qu’ils viennent de publier dans la collection « Antidoxa » et intitulé Stratégies d’entreprises dans un monde fragmenté, avec comme sous-titre « Surmonter les risques liés à la pandémie et à la guerre en Ukraine », Alexandre Medvedowsky et Xavier Desmaison mettent en lumière la mue qui sied désormais à tout chef d’entreprise qui veut se déployer à l’international, en général, et en Afrique en particulier.

    • Turquie : de nouvelles arrestations parmi les partisans du prédicateur Fethullah Gülen

      Rfi.fr - 13h34

      Les autorités turques ont annoncé mardi l’arrestation de 27 personnes, dont des militaires précédemment limogés, soupçonnées de liens avec le prédicateur Fethullah Gülen, bête noire du président Recep Tayyip Erdogan qui l’accuse d’avoir orchestré une tentative de putsch en 2016. Ces 27 personnes, dont un général et deux officiers de l’armée déjà victimes des purges qui ont suivi le coup d’État raté, ont été interpellées à Ankara et à Istanbul et sept autres personnes sont encore recherchées, a rapporté l’agence officielle Anadolu. L’opération, menée dans cinq provinces turques, vise au sein de l’armée et de la justice des proches ou sympathisants de « l’organisation terroriste Fetö », acronyme utilisé par le régime pour désigner le mouvement güléniste.

    • Égypte : l’ONU demande «la libération immédiate» du militant Alaa Abdel Fattah

      Rfi.fr - 12h54

      Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Volker Türk a réclamé mardi la libération du détenu politique le plus célèbre d’Égypte, Alaa Abdel Fattah, qui a cessé de s’alimenter et de boire. Voker Türk « regrette profondément que les autorités égyptiennes n’aient toujours pas libéré le blogueur et militant » dont « la vie est en grand danger », a indiqué Ravina Shamdasani, porte-parole du Haut-Commissariat, lors du briefing régulier de l’ONU à Genève. 

    • mercredi 02 novembre
    • Éthiopie: Abiy Ahmed rejette les ingérences extérieures au conflit dans le Tigré

      Rfi.fr - 17h32

      Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed ne s’était pas exprimé depuis plusieurs semaines sur la guerre dans le Tigré qui endeuille de nouveau le nord de son pays depuis la fin du mois d’août. Mardi 1er novembre, au détour d’un reportage de la télévision publique chinoise, il a pour la première fois évoqué les négociations en cours en Afrique du Sud avec les autorités du Tigré, conduites par le parti TPLF.

    • Israël : Netanyahu se rapproche du pouvoir avec l’extrême droite

      Le Point - 17h26

      Au lendemain des législatives en Israël ayant placé son parti en tête, Benjamin Netanyahu semble en passe de revenir au pouvoir grâce à l’extrême droite, même si les résultats définitifs pourraient changer la donne.

      « Netanyahu cherche une victoire décisive, Lapid espère l’égalité, Ben Gvir fête la victoire », titre mercredi le Yediot Aharonot, le journal israélien le plus vendu.

      Ce soir, environ 87 % des bulletins avaient été dépouillés, a indiqué la commission électorale. D’après ses résultats partiels, le Likoud (droite) de M. Netanyahu obtient 32 sièges, devant la formation centriste Yesh Atid (« Il y a un futur ») du Premier ministre sortant Yaïr Lapid qui récolte 24 sièges, sur les 120 du Parlement.

    • Les États-Unis condamnent les tirs de missiles de la Corée du Nord

      Rfi.fr - 17h13

      Les États-Unis « condamnent » la dernière salve de missiles envoyée par la Corée du Nord. C’est ce qu’a dit ce mercredi 2 novembre John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. Il a en particulier critiqué la « dangereuse décision » de Pyongyang de tirer un missile à proximité des eaux territoriales sud-coréennes.

    • mardi 01 novembre
    • Ukraine : l’eau et l’électricité rétablies à Kiev après les attaques russes

      Le Point - 17h30

      L’approvisionnement en eau et en électricité a été « rétabli » dans l’ensemble de Kiev, la capitale de l’Ukraine, au lendemain d’attaques russes ayant provoqué des coupures massives, a indiqué, mardi 1er novembre, le maire Vitali Klitschko. L’approvisionnement en eau et en électricité « a été entièrement rétabli », a déclaré le maire sur le réseau social Telegram. Les frappes russes massives contre des infrastructures ukrainiennes lundi matin avaient privé d’eau 80 % des habitants de la capitale et coupé le courant à 350 000 foyers.

    • Mali: des témoins accusent l’armée et des «militaires blancs» de la mort de civils

      Rfi.fr - 17h25

      Alors que les combats entre groupes djihadistes rivaux se sont poursuivis lundi 31 octobre dans le nord du Mali, l’inquiétude monte chez des élus et associations communautaires du centre du pays : au moins 13 civils ont été tués dimanche dans la région de Mopti, dans une descente d’hommes armés, selon de témoignages. Ceux-ci pointent du doigt l’armée et les troupes russes de Wagner. Deux sources militaires maliennes rejettent « catégoriquement » ces accusations : « Nous sommes une armée républicaine qui respecte les droits de l’Homme », martèle par exemple un officier supérieur de l’armée de terre.

    • jeudi 27 octobre
    • Le Sénégal, nouveau venu sur l’échiquier gazier et pétrolier

      Le Figaro - 17h08

      Depuis la côte de Saint-Louis, on l’aperçoit figée dans l’océan: la gigantesque plateforme de la Grande Tortue Ahmeyim (GTA), projet d’exploitation gazier partagé entre le Sénégal et la Mauritanie. D’ici à quelques mois, le terminal offshore extraira 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an, puisé à près de trois kilomètres de profondeur. Une première pour le Sénégal, qui rejoindra en 2023 la liste des pays exportateurs de gaz et de pétrole. Le timing est idéal, alors que l’Europe cherche à répondre aux pénuries d’énergie causées par la guerre en Ukraine, et que la consommation mondiale de pétrole devrait atteindre cette année le niveau pré-Covid.

    • En Côte d’Ivoire, le défi de l’électrification rurale

      Le Figaro - 17h04

      Toullakro est un village comme il y en a des centaines en pays baoulé, dans le centre de la Côte d’Ivoire. Les maisons aux murs de terre jouxtent celles en béton des familles les plus riches. Depuis quelques mois, des poteaux de béton sont fichés dans la latérite rouge de la rue principale. Ces poteaux électriques ont amené le courant dont le village était jusqu’alors dépourvu. À côté d’une niche de béton qui abrite deux compteurs, Kouako Ingeta, cultivateur de cacao et chef d’une famille de dix enfants, est ravi. Pour 1000 francs CFA par mois (1,50 €), il dispose désormais de l’électricité chez lui.

    • Elon Musk rachète Twitter pour offrir un espace de débats « sain »

      Le Point - 16h55

      Après de longues semaines de péripéties, Elon Musk a officialisé son intention ferme de racheter Twitter, même si le processus n’est pas finalisé. Il a déclaré jeudi 27 octobre sur la plateforme que, selon lui, il était « important pour l’avenir de la civilisation d’avoir une place publique en ligne où une grande variété d’opinions peuvent débattre de façon saine, sans recourir à la violence ». « Ceci dit, Twitter ne peut évidemment pas être un endroit infernal ouvert à tous, où tout peut être dit sans conséquence », a-t-il aussi relevé dans un message adressé aux annonceurs.

    • Léon Gautier, dernier Français vivant ayant participé au Débarquement, fête ses 100 ans

      AFP - 16h51

      Léon Gautier, dernier Français vivant à avoir participé au débarquement des alliés en Normandie le 6 juin 1944, a fêté jeudi ses 100 ans à Ouistreham (Calvados), où une cérémonie en son honneur a eu lieu, a constaté un journaliste de l’AFP.

      En fauteuil roulant et sous les applaudissements, Léon Gautier a pu découvrir une plaque commémorative portant l’inscription : « Cet arbre centenaire a été planté le 27 octobre 2022 à l’occasion des 100 ans de Monsieur Léon Gautier, habitant de la commune de Ouistreham Riva-Bella et vétéran des 177 Français du Commando Kieffer ayant débarqué le 6 juin 1944 en Normandie ».

    • RDC: les combats entre l’armée et le M23 se rapprochent de l’axe Goma-Rutshuru

      Rfi.fr - 16h47

      Dans l’est de la RDC, les combats se poursuivent ce jeudi 27 octobre 2022 dans le Rutshuru. Le bruit des armes s’est réveillé jeudi dernier après plusieurs semaines d’accalmie entre l’armée congolaise et les rebelles du M23. Les affrontements se rapprochent depuis l’aube de la Route Nationale 2 qui relie Rutshuru à Goma. Ce qui suscite beaucoup d’inquiétude et d’importants mouvements de populations.

    • Tchad: Succès Masra réagit à la démission du vice-président des Transformateurs

      Rfi.fr - 16h44

      Moustapha Mascri dit avoir démissionné parce que la lutte des Transformateurs « a été dévoyée et détournée de ses valeurs fondamentales » à savoir la non-violence. Succès Masra réplique que « les Transformateurs n’ont pas encore décidé d’avoir recours à la lutte armée » et que « si un jour on devait le faire, moi en tant que premier porte-parole, je l’annoncerai au monde », a-t-il averti. Le patron des Transformateurs reconnait que son binôme subissait des pressions depuis plusieurs années. « Ces pressions venaient de toute part. Tu as tenu, mais tu es arrivé au bout de ce que tu peux humainement supporter », concède-t-il.

    • mercredi 26 octobre
    • Paris 2024 : Gérald Darmanin très à cheval sur la sécurité

      Le Point - 14h55

      Les Jeux olympiques de Paris 2024 sont encore loin, mais le gouvernement français compte bien ne pas être pris au dépourvu et être prêt, surtout d’un point de vue sécuritaire, pour accueillir les dizaines de milliers de supporteurs étrangers qui afflueront du 26 juillet au 11 août 2024. Gérald Darmanin a annoncé mardi 25 octobre que « 600 000 personnes pourront assister à la cérémonie d’ouverture » qui se déroulera sur la Seine à Paris. Il en a profité pour détailler le dispositif de sécurité qui sera instauré, et a notamment mis la pression sur les préfets, auxquels il demande de mettre en place « des plans zéro délinquance ».

    • Droits à l’image : les Bleus ont adressé un projet de texte à la FFF

      Le Point - 14h35

      Les joueurs de l’équipe de France, représentés par leur capitaine Hugo Lloris, ont transmis mercredi 26 octobre un projet modifié de convention des droits à l’image des internationaux au président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graêl. Les Bleus ont expliqué, au travers d’un communiqué, qu’ils souhaiteraient que le nouveau texte entre en vigueur en janvier 2023 et ramène la durée de la convention « à deux ans ». Ils ont également demandé que le texte revienne sur « la clarification des droits de la FFF sur l’image collective de l’équipe de France » mais aussi sur le « droit de chaque joueur sur son image individuelle ».

    • L’Iran annonce des sanctions contre des institutions et des médias basés en Europe

      Rfi.fr - 14h09

      Le 17 octobre, l’Union européenne a adopté des sanctions contre la police des mœurs et onze dirigeants iraniens, dont le ministre des Télécommunications, les accusant d’être impliqués dans la répression des manifestations après la mort de Mahsa Amini. En riposte, le ministère iranien des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué des sanctions contre huit institutions et douze individus basés en Europe pour avoir « soutenu des groupes terroristes », « incité à la violence » et « provoqué des émeutes, des violences et des actes terroristes » en Iran. Sur la liste noire iranienne figurent notamment The International Committee in Search of Justice (ISJ), la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), et les versions en persan de la Deutsche Welle et de Radio France international (RFI).

    • Tchad: Moustapha Masri, vice-président des Transformateurs, quitte ce parti d’opposition

      Rfi.fr - 14h05

      Moustapha Masri, le vice-président du parti d’opposition les Transformateurs, annonce qu’il démissionne de ce parti. Les Transformateurs, parti de Succès Masra, avait appelé à manifester jeudi 20 octobre. Ces manifestations ont été réprimées dans le sang. « Les idéaux du parti ont été dévoyées, je ne me reconnais plus dans nos objectifs et moyens d’action », déclare Moustapha Masri.

    • vendredi 21 octobre
    • Famine en Somalie: l’ONU tire de nouveau la sonnette d’alarme

      AFP - 17h00

      L’ONU a une nouvelle fois tiré vendredi la sonnette d’alarme sur la situation en Somalie, où seule la distribution d’aide humanitaire permet pour l’instant au pays d’échapper à une famine d’ampleur, et appelle à renforcer urgemment l’aide internationale.

      Les humanitaires craignent le pire. La situation risque d’être pire que lors de la dernière famine de 2011 qui avait fait 260.000 morts, dont plus de la moitié d’enfants de moins de cinq ans.

      Sans un accroissement rapide de l’assistance humanitaire, « la famine est attendue avant la fin de l’année », a déclaré aux journalistes à Genève la numéro deux du bureau national du Programme alimentaire mondial (PAM), Laura Turner, depuis Mogadiscio.

    • Soudan: 150 morts en deux jours dans des affrontements intercommunautaires

      Rfi.fr - 16h08

      La mission de l’ONU au Soudan a dit sa « grave inquiétude concernant l’escalade des violences » meurtrières entre tribus au Nil Bleu ainsi que dans l’État du Kordofan-Ouest, appelant les autorités à s’attaquer « aux racines du problème » et à garantir « le droit des habitants à la sécurité ».

      Depuis lundi, les autorités avaient imposé un couvre-feu nocturne dans cette zone frontalière de l’Éthiopie après la mort de 13 personnes. Mais rien n’y a fait. Les violences ont repris malgré le déploiement d’importantes forces de sécurité dans le secteur.

      Des affrontements se poursuivaient encore jeudi soir dans la localité de Wad el-Mahi, à 60 kilomètres de Damazin, la capitale de l’État du Nil Bleu.

    • Nigeria : 18 personnes tuées dans des affrontements entre éleveurs et agriculteurs

      Le Monde Afrique - 16h04

      Dix-huit personnes, dont deux policiers, ont été tuées dans des violences intercommunautaires entre éleveurs nomades et agriculteurs dans l’Etat de Benue, dans le centre du Nigeria, ont annoncé jeudi 20 octobre des responsables.

      Les violences ont éclaté tôt mercredi. Des éleveurs ont pris d’assaut le village de Gbeji, dans le district d’Ukum, tirant sans discernement, a déclaré Paul Hemba, conseiller à la sécurité du gouverneur de l’Etat de Benue.

      Les différends entre éleveurs de bétail et agriculteurs concernant les droits fonciers, de pâturage et d’eau sont courants dans les régions du centre et du nord-ouest du Nigeria.

    • Accalmie partielle au Tchad après une journée de violentes manifestations

      Le Point - 15h59

      La tension est partiellement retombée vendredi au Tchad au lendemain d’une journée de violence inédite lors de manifestations anti-pouvoir qui ont fait une cinquantaine de morts à travers le pays, et de la suspension des activités des principales structures de l’opposition.

      Plusieurs manifestations, parmi les plus meurtrières de l’histoire du Tchad, se sont déroulées dans différentes villes jeudi, notamment à N’Djamena la capitale et à Moundou (Sud), la deuxième ville du pays. Elles ont fait « une cinquantaine » de morts et « plus de 300 » blessés, selon le Premier ministre Saleh Kebzabo, qui a décrété un couvre-feu de « 18h à 6h du matin » à N’Djamena, Monudou et dans deux autres ville jusqu’au « rétablissement total de l’ordre ».

Page 1 sur 9712345...102030...Dernière page »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité

SondageSorry, there are no polls available at the moment.