Linfo en continu

    • mercredi 17 août
    • Au Mali, les mercenaires russes désormais en première ligne face aux djihadistes

      Rfi.fr - 13h35

      La coïncidence est fortuite et néanmoins signifiante: le jour même du retrait des militaires français du Mali,  Vladimir Poutine a lancé mardi une nouvelle charge contre les actions «déstabilisatrices» de l’Occident en Afrique et sur d’autres continents. La France n’a pas été citée et le Kremlin n’a pas immédiatement réagi à l’arrivée, au Niger voisin, du dernier détachement de la force Barkhane présent jusqu’alors sur la base de Gao, au Mali.

      L’événement marque pourtant une étape symbolique de l’offensive tous azimuts de Moscou sur le continent. Désormais, en lieu et place de la force militaire française qui compta à une époque plus de 5000 soldats, quelques centaines de mercenaires du groupe Wagner  – ils étaient environ 300 au Mali début 2022 – sont en première ligne face aux divers groupes djihadistes sévissant dans cette partie du Sahel.

    • Kenya: le perdant Raila Odinga rejette les résultats de la présidentielle

      Rfi.fr - 11h20

      Raila Odinga a rejeté mardi les résultats de l’élection présidentielle du 9 août donnant son rival William Ruto vainqueur, les qualifiant de « parodie » et promettant de poursuivre toutes les options légales à sa disposition.

      Six jours après l’élection du 9 août, marqués par le calme en dépit d’une impatience grandissante, le vice-président sortant Ruto a été déclaré lundi soir vainqueur avec 50,49 % des voix contre 48,85 % pour Raila Odinga, par une Commission électorale secouée de divisions internes.

      Les yeux du pays étaient désormais tournés vers cette figure de l’opposition, qui, à 77 ans, concourait pour la cinquième fois et restait invisible et muet depuis lundi.

    • Liberia: sous pression, George Weah lâche ses proches sanctionnés par les États-Unis

      Rfi.fr - 10h40

      Coup de tonnerre au Liberia après la suspension, mardi 16 août, de trois hauts fonctionnaires, accusés de corruption dans un récent rapport. Les trois hommes, dont le chef du cabinet du président George Weah, ont été sanctionnés lundi par les États-Unis pour « avoir sapé les institutions démocratiques au Liberia pour des intérêts personnels ». George Weah, qui avait fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille, a fini par sévir. Les hauts fonctionnaires sanctionnés ne sont pas des inconnus : il y a Nathaniel McGill, le chef de cabinet du président de la République, Sayma Syrenius Cephus, le procureur général, et Bill Twehway, le PDG de l’Autorité portuaire nationale.

    • mardi 16 août
    • Liberia: des proches du président George Weah sanctionnés par les États-Unis

      Rfi.fr - 16h23

      Au Liberia, la pression monte sur le président George Weah au lendemain de sanctions imposées par les États-Unis à l’encontre de trois de ses proches pour corruption. Les sanctions visent notamment son chef du cabinet et le procureur général du pays. Ils sont accusés « d’avoir abusé de leurs positions pour saper l’indépendance des institutions démocratiques pour des gains personnels ». L’ambassadeur américain Michael McCarthy a exhorté lundi 15 août le chef d’État libérien à « prendre de bonnes décisions », rappelant au président George Weah sa promesse de campagne de 2017. À l’époque, l’ancien footballeur avait promis aux Libériens de réduire l’écart entre les riches et les pauvres et de faire en sorte que les fonds publics ne finissent pas dans les poches de hauts fonctionnaires.

    • Kenya : William Ruto élu président dans une ambiance chaotique

      Le Point - 15h10

      A 55 ans, William Ruto a été déclaré lundi vainqueur de la présidentielle au Kenya face à Raila Odinga , selon des résultats annoncés par le président de la Commission électorale (IEBC), mais rejetés par la majorité des membres de cet organe indépendant. Wafula Chebukati a annoncé que le vice-président sortant Ruto avait cumulé plus de 7,17 millions de votes, soit 50,49 % des voix, contre 6,94 millions, soit 48,85 % pour Raila Odinga, figure historique de l’opposition soutenue cette année par le pouvoir, remportant l’une des élections les plus serrées de l’histoire du pays.

    • vendredi 12 août
    • Italie : un voleur présumé enseveli sous le tunnel qu’il creusait

      Le Point - 15h02

      Les carabiniers ont retrouvé un homme coincé dans l’ouvrage. Une enquête est en cours, il semblerait que l’individu cherchait à dérober une banque. Le cambriolage a mal tourné pour ce voleur. Celui-ci creusait avec ses complices un tunnel à Rome jeudi pour vraisemblablement dérober une banque, avant d’être enseveli pendant huit heures environ sous les décombres quand le plafond s’est effondré. Les carabiniers ont confirmé ce vendredi qu’il avait finalement été secouru. « Deux hommes, de Naples, ont été arrêtés pour résistance à un officier public et deux autres, de Rome, ont été interpellés pour les dégâts provoqués, dont l’un est celui qui était dans le trou et se trouve maintenant à l’hôpital », a indiqué le service de presse des carabiniers.

    • L’Éthiopie dit avoir terminé la 3e phase du remplissage de son mégabarrage sur le Nil

      Rfi.fr - 14h49

      Addis-Abeba avance dans la mise en route du barrage de la Renaissance. L’Éthiopie a annoncé ce matin avoir achevé la troisième phase du remplissage du réservoir de ce mégabarrage construit sur le Nil Bleu.

      La hauteur de l’eau atteint désormais les 600 mètres, et le réservoir est rempli au tiers de sa capacité environ. Et ce, malgré les protestations du Soudan et de l’Égypte, situés en aval du barrage, et qui craignent pour leur approvisionnement en eau. À l’heure actuelle, ni le Caire ni Khartoum n’ont réagi à cette annonce.

    • jeudi 04 août
    • France : depuis le début de la guerre, 100 000 réfugiés ukrainiens sont arrivés

      Le Point - 13h33

      La France avait promis d’ouvrir ses portes aux Ukrainiens qui le désiraient. Le seuil des 100 000 réfugiés ukrainiens  dans l’Hexagone a été franchi cette semaine, a indiqué jeudi 4 août à l’AFP le directeur général de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), Didier Leschi. « Depuis mercredi soir, la barre des 100 000 » déplacés ukrainiens couverts par l’allocation pour demandeurs d’asile (Ada) « a été franchie », a déclaré Didier Leschi, confirmant des informations parues dans Le Figaro. Depuis plusieurs semaines, « on est entre 200 et 250 nouvelles délivrances de protection temporaires par jour en moyenne », un niveau « très bas », a-t-il ajouté.

    • Le Royaume-Uni prévoit une récession de fin 2022 à fin 2023

      Le Point - 13h27

      La Banque d’Angleterre a annoncé, jeudi 4 août, une hausse de ses taux directeurs de 50 points de base, mesure drastique pour contrer l’inflation qu’elle voit désormais dépasser 13 % sur un an en octobre, quand le Royaume-Uni entrera, selon elle, en récession jusqu’à fin 2023.

      « Le comité de politique monétaire a opté à une majorité de 8 contre 1 pour une hausse du taux directeur de 0,5 point de pourcentage, à 1,75 % », explique l’institution monétaire dans les minutes de la réunion, emboîtant le pas à la Réserve fédérale américaine et à la Banque centrale européenne  en accélérant le rythme de ses hausses. C’est la plus forte augmentation de taux de la BoE depuis 1995, alors que l’inflation britannique a déjà atteint en juin 9,4 % sur un an, un record en quarante ans, alimentant une crise du coût de la vie qui menace particulièrement les ménages britanniques les moins riches.

    • L’ONU confirme des attaques de l’armée rwandaise en RDC

      Rfi.fr - 13h18

      L’armée rwandaise est intervenue dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), directement et en soutien à des groupes armés, depuis novembre 2021, selon un rapport d’experts missionnés par les Nations unies consulté jeudi par l’AFP. L’armée rwandaise a «lancé des interventions militaires contre des groupes armés congolais et des positions des Forces armées congolaises» depuis novembre 2021 et jusqu’en juin 2022, selon ce rapport transmis au Conseil de sécurité.

    • La Chine a commencé des exercices militaires autour de Taïwan

      Le Monde Afrique - 13h13

      Les exercices auront parfois lieu à seulement 20 kilomètres des côtes taïwanaises, et dureront jusqu’à dimanche midi. La visite sur l’île de la speaker de la Chambre des représentants américains, mercredi, est considérée comme une provocation par Pékin. L’armée chinoise a démarré, jeudi 4 août, les plus importantes manœuvres militaires de son histoire autour de Taïwan, une réponse musclée de la visite  de la speaker de la Chambre des représentants américains, Nancy Pelosi, sur l’île. « Les exercices commencent », a fait savoir la télévision publique chinoise CCTV dans un message posté sur le réseau social Weibo.

    • Au Burkina Faso, les habitants d’une ville sous blocus djihadiste menacés de famine

      Le Monde Afrique - 12h59

      Soumis à un « blocus » de groupes djihadistes depuis un mois, les habitants de Sebba, chef-lieu de la province du Yagha, dans le nord du Burkina Faso, ont lancé un cri d’alarme, se disant menacés de famine, ce qu’a confirmé une ONG.

      « L’axe qui relie cette ville à Dori [le chef-lieu de la région du Sahel] est coupé et la population se retrouve aujourd’hui de plus en plus est isolée », a déclaré Ulrich Crépin Namfeibona, chargé de mission de Médecins sans frontières (MSF) au Burkina Faso. Selon lui, « il y a un manque criant de nourriture, les gens se nourrissent avec des feuilles, tous les jours »« Si rien n’est fait pour donner de quoi se nourrir à cette population, dans les jours à venir nous pourrions assister à une catastrophe, une crise nutritionnelle qui va beaucoup plus frapper les enfants », a-t-il ajouté.

    • mercredi 03 août
    • Un Français tué par balle en Côte d’Ivoire, une enquête ouverte en France

      Le Figaro - 15h21

      Une enquête a été ouverte à Paris après le meurtre par balle d’un Français mi-juillet à Abidjan, a-t-on appris mercredi 3 août auprès du parquet de Paris, sollicité par l’AFP. «Une enquête a été ouverte du chef d’homicide volontaire. Les investigations ont été confiées à l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP)», a indiqué le parquet.

      Les faits se sont déroulés dans la nuit du 17 au 18 juillet, vers 1h00, selon une source proche du dossier, confirmant des informations de la presse locale ivoirienne. La victime, un homme âgé de 31 ans, rentrait en voiture à son domicile accompagné d’un ami après un dîner, selon cette source. Il descendait du véhicule lorsque deux hommes lui ont tiré dessus, lui ont volé son argent et son téléphone, et ont pris la fuite, toujours selon cette source. La personne qui l’accompagnait n’a pas été touchée par les tirs.

    • Blinken se rend en Afrique pour contrecarrer l’influence russe

      Le Figaro - 15h14

      Le chef de la diplomatie américaine va voyager ce mois d’août en Afrique du Sud, en République démocratique du Congo et au Rwanda, a annoncé  le département d’État. Les États-Unis cherchant à contrecarrer l’influence diplomatique russe. Antony Blinken aura pour but de montrer «aux pays africains qu’ils ont un rôle géostratégique essentiel et sont des alliés cruciaux sur les questions les plus brûlantes de notre époque, de la promotion d’un système international ouvert et stable à la lutte contre les effets du changement climatique, l’insécurité alimentaire et les pandémies mondiales», a indiqué le département d’État dans un communiqué. L’ambassadrice américaine à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, se rendra de son côté le mois prochain au Ghana et en Ouganda quand la directrice de l’agence américaine d’aide au développement Samantha Power a achevé récemment un déplacement au Kenya, allié de longue date des États-Unis, et en Somalie.

    • Chine : trois morts après l’attaque d’une école maternelle

      AFP - 14h59

      Une attaque, mercredi 3 août, dans une école maternelle du centre de la Chine a fait trois morts et six blessés, le principal suspect ayant pris la fuite, a indiqué la police locale. « Un malfaiteur armé portant une casquette et un masque a fait irruption » à 10 h 22 (4 h 22, heure française) dans cet établissement de la province du Jiangxi (est de la Chine), indique le communiqué.

    • mardi 02 août
    • Kenya: la commission électorale promet «un scrutin libre et crédible»

      Rfi.fr - 15h24

      En 2017, fait sans précédent dans l’Histoire africaine, la Cour suprême avait annulé le scrutin, reprochant à la commission électorale (IEBC) d’avoir « échoué » à conduire des élections respectueuses de la Constitution. Cette fois, son président promet « un scrutin libre et crédible ». Il a donné une conférence de presse ce lundi.

      Le mot d’ordre pour la commission électorale kényane est clair, à une semaine du vote :  rassurer, rapporte notre correspondante à Nairobi, Florence Morice. « Je veux confirmer ici et au monde entier que nous sommes prêts à donner aux Kényans ce qu’ils méritent : une élection libre, équitable et crédible, a déclaré Wafula Chebukati, le président de cette commission. Et pas seulement cela. Nous voulons le faire de manière transparente et responsable. »

    • Okhtyrka, la ville ukrainienne qui a dit « niet » à l’occupation russe

      Le Point - 15h19

      A Okhtyrka, un automobiliste hurle sur un cycliste, des fidèles de l’église évitent un marchand ambulant, une retraitée en survêtements dévore du pain à l’ail et les miettes tombent attirant l’attention d’un pigeon.

      Si l’on ignore les décombres qui parsèment la rue, cette scène pourrait se dérouler dans nombre de villes européennes. Mais Okhtyrka, dans le nord-est de l’Ukraine, n’est pas un endroit comme un autre.

      Alors que les villes et villages de cette région située près de la frontière russe sont tombées comme des quilles lors de l’invasion par les forces de Moscou lancée le 24 février, cette localité de 48.000 habitants située sur la rivière Vorskla a dit « niet ».

    • Les Etats-Unis « paieront le prix » si Pelosi visite Taïwan, prévient Pékin

      Le Point - 15h15

      Un ultime avertissement: la Chine a prévenu mardi que les Etats-Unis « devront payer le prix » d’une probable visite à Taïwan de la cheffe des députés américains Nancy Pelosi, qui pourrait enflammer des relations sino-américaines déjà tendues.

      En tournée en Asie, Nancy Pelosi, 82 ans, serait la plus haute responsable américaine élue à se rendre sur l’île en 25 ans. Sa visite, non confirmée, pourrait intervenir dans les prochaines heures. Elle risque de provoquer un fort regain de tension dans la région et d’entraîner des mesures de représailles chinoises contre les intérêts américains et taïwanais.

    • Figure historique du djihadisme, le chef d’al-Qaida tué au centre de Kaboul par un drone américain

      Le Figaro - 13h24

      Ayman al-Zawahiri a été éliminé samedi soir dans une frappe alors qu’il prenait le frais sur son balcon. Sa mort a été annoncée par Joe Biden depuis la Maison-Blanche lundi soir. « Justice est faite », a dit le président américain, « ce chef terroriste n’est plus, et les gens dans le monde entier n’ont plus à craindre cet assassin vicieux et implacable ».

      Biden a rappelé qu’Ayman al-Zawahiri avait été le bras droit de Ben Laden, et l’un des organisateurs des attentats du 11 septembre 2001.  « Il était l’un des principaux responsables des attaques qui ont assassiné 2977 personnes sur le sol américain », a-t-il dit. « Pendant des décennies, il a aussi été le cerveau d’autres attentats… notamment l’attaque du destroyer USS Cole en 2000, qui a tué 17 marins américains et en a blessé des dizaines d’autres. Il a aussi joué un rôle clef dans les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie » en 1998 qui avaient tué 224 personnes et fait des centaines de blessés.

    • mercredi 27 juillet
    • Testé négatif au Covid-19, Joe Biden sort de l’isolement

      Le Point - 16h34

      Malade du Covid-19 depuis une semaine avec des symptômes légers, Joe Biden va pouvoir sortir de l’isolement. Le président américain a été testé deux fois négatif au Covid-19 après cinq jours de confinement et de traitement, a annoncé son médecin dans une lettre publiée, mercredi 27 juillet, par la Maison-Blanche.

      « Hier soir, et à nouveau ce matin, il a testé négatif », a écrit le Dr Kevin O’Connor, qui ajoute que Joe Biden, « avec ces résultats rassurants », va « mettre un terme à ses mesures d’isolement strict ».

      Joe Biden « a terminé son traitement de cinq jours au Paxlovid (un médicament antiviral) il y a 36 heures », a précisé le Dr O’Connor, précisant qu’il demeurait « sans fièvre » et que son état de santé s’était « progressivement amélioré et ses symptômes (avaient) quasiment disparu ».

    • mardi 26 juillet
    • L’effet limité des sanctions occidentales sur l’économie russe

      Le Point - 17h01

      Si l’économie mondiale est prise dans une spirale inflationniste, la Russie devrait, cette année, être moins pénalisée par les sanctions internationales que ce qui était attendu, a souligné, mardi 26 juillet, le FMI. De surcroît, les pays européens, en revanche, souffrent plus des sanctions que prévu. La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Russie devrait se contracter de 6,0 % en 2022, anticipe le Fonds monétaire international, soit bien moins que le plongeon de 8,5 % sur lequel il tablait lors de ses précédentes prévisions, publiées en avril.

    • RDC: des morts lors de manifestations contre les installations de la Monusco à Goma

      Rfi.fr - 16h53

      Difficile encore de comprendre les circonstances exactes des morts à Goma. La police et l’armée congolaises tentent depuis ce lundi de disperser les manifestants, tandis que la Monusco lance des tirs de sommation.

      Les premiers morts ont été annoncés dans un tweet par le porte-parole du gouvernement. Patrick Muyaya a également promis une conférence de presse conjointe avec le chef adjoint de la mission de l’ONU sur « le bilan humain et matériel et les conséquences à tirer de ces manifestations ». Depuis hier, des centaines de personnes cernent le QG et la base logistique de la mission des Nations unies à Goma, la Monusco, qu’ils jugent inefficace à lutter contre les groupes armés dans l’est du pays. Pneus et plastique brûlés devant le portail, lundi, la manifestation a viré au saccage et au pillage des locaux.

    • Burkina Faso: l’ancien président Compaoré présente ses excuses à la famille Sankara

      Rfi.fr - 16h48

      Blaise Compaoré demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes qu’il a pu commettre durant son mandat, plus particulièrement à la famille de son « frère et ami » Thomas Sankara, a-t-il précisé.

      « J’assume et je déplore du fond du cœur toute la souffrance et les drames vécus par toutes les victimes durant tout le temps que j’ai passé à la tête du Burkina Faso. » Il demande à toutes les familles de lui accorder le pardon.

      « Je souhaite que nous puissions aller de l’avant désormais, pour reconstruire notre destin commun sur la terre de nos ancêtres », a-t-il précisé dans ce message adressé au peuple burkinabè et au président Paul-Henri Sandaogo Damiba.

    • jeudi 21 juillet
    • Maroc-Israël : au-delà de l’alliance militaire, des projets industriels

      Le Point - 18h36

      Le chef de l’armée israélienne, Aviv Kochavi, a achevé ce mercredi une visite de trois jours au Maroc commencée le 18 juillet. C’est la première visite officielle par un chef d’état-major d’Israël dans le royaume chérifien. Si le symbole est fort, les enjeux économiques et géopolitiques de cette visite sont également très importants.

      Les liens entre le Maroc et Israël – y compris, discrètement, militaires – remontent à des décennies. Les deux pays avaient établi des relations diplomatiques au début des années 1990, avant que le Maroc n’y mette fin au début de la seconde intifada, le soulèvement palestinien du début des années 2000.

    • « Je vais très bien », dit Biden, positif au Covid à 79 ans

      Le Point - 18h33

      Mes amis, je vais très bien »: le président américain Joe Biden a donné jeudi de ses nouvelles sur Twitter, après avoir été testé positif au Covid-19 à l’âge de 79 ans.

      « Toujours occupé ! », a ajouté le chef de l’Etat, dont les symptômes sont « très légers » selon la Maison Blanche, dans ce message accompagné d’une photo très clairement destinée à montrer qu’il reste aux commandes.

      On y voit Joe Biden souriant, en costume et chemise, sans cravate, à un bureau de la Maison Blanche. Stylo en main, il a devant lui ses téléphones, des papiers et une bouteille d’eau.

      Dans un communiqué, son médecin Kevin O’Connor précise que le président a d’abord eu jeudi un résultat positif après un test antigénique, qui a ensuite été confirmé par un test PCR.

    • Après la démission de Mario Draghi, le président italien dissout le Parlement

      Rfi.fr - 18h28

      « La situation politique a conduit à cette décision », a déclaré Sergio Mattarella lors d’une allocution télévisée, en référence à la démission du Premier ministre Mario Draghi après la défection jeudi de trois partis importants de sa coalition lors d’un vote de confiance au Sénat.

      « La discussion, le vote et les modalités dans lesquelles ce vote a été exprimé hier au Sénat » ont démontré l’absence de « soutien parlementaire au gouvernement et l’absence de perspectives pour donner naissance à une nouvelle majorité », a expliqué le président italien. « Cette condition a rendu inévitable la dissolution anticipée du Parlement », qui « est toujours la dernière option », a-t-il ajouté.

    • mercredi 20 juillet
    • Mali : la Banque mondiale lève la suspension de ses opérations financières

      Le Point - 18h01

      Quelques semaines après que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a décidé de lever, le dimanche 3 juillet, les sanctions économiques et financières imposées au Mali en janvier dernier, c’est au tour de la Banque mondiale d’annoncer la levée de la suspension de ses opérations financières dans ce pays, selon une note du ministère de l’Économie et des Finances malien. Cette mesure avait été prise en mai 2021 après deux coups d’État en moins d’un an.

      Depuis la mise en place de l’embargo de la Cedeao, il y a six mois, le pays n’a pas pu régler 236,1 milliards de francs CFA de paiements d’intérêts et de capital sur les bons du Trésor malien.

    • Le Mali expulse le porte-parole de la Mission de l’ONU

      Rfi.fr - 17h52

      Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali a annoncé, mercredi 20 juillet, inviter « Monsieur Olivier Salgado, porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies, pour la stabilisation au Mali (Minusma) à quitter le territoire national dans un délai de 72 heures. »

      Cette mesure fait suite « à la série de publications tendancieuses et inacceptables de l’intéressé » sur le réseau social Twitter, pour avoir déclaré « sans aucune preuve que les Autorités maliennes auraient été préalablement informées de l’arrivée des 49 militaires ivoiriens par vol civil », le 10 juillet 2022, précise le communiqué.

    • Quand Erdogan fait attendre Vladimir Poutine au sommet tripartite de Téhéran

      Rfi.fr - 17h46

      En politique, les mots, les gestes ont un sens… Et quarante-cinq secondes d’attente, quand on est le président d’une des grandes puissances mondiales, c’est long. Vladimir Poutine le sait bien et il peinait à cacher son malaise devant les caméras et appareils photos.

      Le président russe est resté debout, devant son fauteuil et le drapeau russe, les mains croisées sur le ventre. Gêné alors que les secondes passaient, il s’est mis à basculer son poids d’un pied sur l’autre… puis à faire des grimaces. Le sens de ces quelques dizaines de secondes d’attente, Vladimir Poutine les connaît d’autant mieux que c’est une pratique à laquelle il a lui-même souvent recouru.

    • CAF Awards : Mohamed Salah, Sadio Mané et Edouard Mendy finalistes pour le prix de joueur africain de l’année

      Lequipe.fr - 11h23

      La cérémonie des CAF Awards aura lieu à Rabat, au Maroc, jeudi soir. Y seront remis plusieurs trophées, notamment celui de Joueur de l’année. Déjà récompensé en 2019, Sadio Mané fait figure de grandissime favori après son titre de champion d’Afrique  et sa belle saison à Liverpool, avec qui il a remporté la League Cup et la FA Cup, et atteint la finale de la Ligue des champions.

      Les deux autres finalistes se nomment Mohamed Salah, qui avait décroché le gros lot en 2017 et 2018, ainsi qu’Edouard Mendy. Nommés à leurs côtés dans la liste initiale  Riyad Mahrez, Vincent Aboubakar, Karl Toko Ekambi, Sébastien Haller, Naby Keïta, Achraf Hakimi et Kalidou Koulibaly restent donc à quai.

Page 3 sur 9812345...102030...Dernière page »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité

SondageSorry, there are no polls available at the moment.