Politique › Institutionnel

Infrastructure: Paul Biya à Memve’ele ce vendredi 15 juin 2012

Le président camerounais procédera au lancement officiel des travaux de cet ouvrage qui rentre dans la catégorie des grands projets du pays

Le président Paul Biya du Cameroun sera ce vendredi 15 juin dans l’arrondissement de Nyabizan, dans la région du sud du pays, pour procéder à la pause de la première pierre en vue de la construction du barrage hydroélectrique de Memve’ele. Cette visite scelle une longue semaine de préparatif, qui a été marquée par la visite de plusieurs responsables du gouvernement et de la présidence de la république. Le 08 juin dernier, Le directeur adjoint du cabinet civil de la présidence de la République, Joseph Le, a effectué une descente sur le site du projet vendredi, en compagnie de plusieurs ministres, dont celui de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna, des Travaux publics, Patrice Amba Salla et de la Communication, Issa Tchiroma Bakary. Vendredi dernier, c’est une mission du gouvernement conduite par Monsieur Motaze, secrétaire général des services du premier ministre qui avait fait le déplacement. Dans un reportage de la télévision nationale, on pouvait voir que le site de l’évènement est entièrement dominé par des drapeaux camerounais et chinois. La Chine, il faut le rappeler, est le premier financeur de l’opération, avec l’équivalent de près de 243 milliards de FCFA d’engagement. Ce projet est le tout premier qui soit effectivement lancé, depuis l’annonce par le président Camerounais, de sa volonté de transformer le Cameroun en un « vaste chantier ».

Les travaux de construction de l’aménagement hydroélectrique sont censés durer 5 ans. L’Energie produite sera évacuée sur le réseau Interconnecté sud au moyen d’une ligne de transport de 225 KV d’environ 300km reliant le poste de sortie usine à Yaoundé en passant par Ebolowa où un poste de transformation et d’interconnexion 225/90/30 KV sera construit. L’investissement chinois se concentre sur la construction du barrage proprement dit. D’autres opérations sont prévues, comme la construction d’une route bitumée d’accès au site du projet et les autres composants de mise en fonction du barrage, qui ont reçu l’appui d’autres partenaires comme la Banque Africaine de Développement (BAD) pour plus de 110 milliards, et la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC). Au plan environnemental, l’étude d’impact environnemental et social est terminée et le certificat de conformité environnemental a été délivré. Le site de Memve’ele se situe dans une zone classée « d’usages multiples », à proximité du parc national de Campo Ma’an. En raison de cette proximité du parc, le mode de fonctionnement a été défini de manière à limiter les impacts en aval du point de restitution des eaux. Les populations à déplacer avec le remplissage de la retenue sont limitées à quelques familles du hameau de Nkolessong et d’Aloum. En plus du plan de gestion environnemental et social, le gouvernement a décidé d’associer au projet des mesures d’accompagnements socio-économiques au profit des populations résidants dans sa zone d’influence. Réunies dans le cadre d’un Programme d’Accompagnement Socio-économique de Memve’ele, le PASEM, ces mesures feront partager les bénéfices du projet avec les populations riveraines et contribueront ainsi à la réduction de la pauvreté dans une zone difficile d’accès.

Le Président camerounais va procéder à la pause de la première pierre du barrage de Memve’ele
Prc)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé