› Eco et Business

Infrastructures: la Turquie présente son savoir-faire au Cameroun

En prélude aux CAN 2016 et 2019, des constructeurs turcs ont démarré ce lundi 11 mai 2015, une exposition de leurs produits et concepts à Yaoundé

Le Turcam Hall de Yaoundé, sis au quartier Mvan, rouvre à nouveau ses portes dès ce lundi 11 mai 2015, au grand public, aux hommes d’affaires, mais davantage aux gouvernants du Cameroun et d’autres Etats de l’Afrique centrale. S’y tient la mini-foire des produits de construction turcs. Une exposition de cinq jours, qui ira jusqu’au 15 mai prochain.

Selon Omer Faruk Dogan, ambassadeur de la République de Turquie au Cameroun, « les neufs plus grands constructeurs de matériels et de projets d’infrastructures turques sont réunis au Cameroun pour cette mini-foire. Notre pays marque là sa forte intention de contribuer à la réalisation des routes, hôtels, stades et autres infrastructures d’accueil de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, dont le Cameroun sera le pays-hôte en 2016 et 2019». Le diplomate turc précise que son pays, 6ème économie européenne et 17ème mondiale, a bâti sa renommée autour du matériel de construction.

«Nous sommes à ce titre le 2ème pays au monde en matière de technologie de construction», affirme-t-il. D’ailleurs, «les exposants viennent montrer leur savoir-faire, mais en plus, ils ont déjà conçu des projets d’hôtels et de stades à construire dans les cinq villes retenues par le Cameroun pour accueillir les jeux. On n’attend plus que les détails et les accords du gouvernement pour nous lancer», souligne Omer Faruk Dogan. A propos des fonds, il indique que «les grandes entreprises turques ont des financements propres. Parallèlement, ils ont des accords avec des banques à des conditions de prêts très favorables».

S’agissant des délais, concernant notamment la CAN féminine en 2016, l’ambassadeur part de l’exemple du complexe des conférences de Malabo, construit par une entreprise turque en six mois, pour montrer que «dès que nous avons l’accord et que nous connaissons les délais, nous nous engageons toujours à finir le travail dans le temps imparti», assure-t-il.

La construction et le textile sont les deux principaux secteurs que la Turquie veut promouvoir au Cameroun et en Afrique centrale. «Et il n’est pas seulement question de vendre mais aussi de s’installer pour contribuer au développement du pays. La preuve, dès juin 2015, nous allons produire du ciment turc au Cameroun», annonce Omer Faruk Dogan.

La Turquie s’expose à Yaoundé du 11 au 15 mai 2015.
neoindependance.canalblog.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé