Politique › Sécurité

Cameroun: les infrastructures à réhabiliter dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest

Environ 350 écoles, 115 centres de santé, 12 000 résidences privées, 500 km de lignes électriques basse tension, figurent entre autres parmi les ouvrages identifiés par le gouvernement

 

La crise dans les régions anglophones du Cameroun, en cours depuis le quatrième trimestre 2016, a déjà occasionné la destruction à ce jour d’environ 350 écoles, 115 centres de santé, 40 ponts, 400 points d’eau, 500 km de lignes électriques basse tension, 600 km de routes rurales, 45 marchés, 12 000 résidences privées, selon les statistiques présentées ce jour dans la presse publique par le coordonnateur national du Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. 

Il est à noter aussi qu’environ 300 000 documents personnels ont été perdus et 25 000 hectares de terre ont besoin d’attention, souligne Paul Tasong qui a été désigné pour coordonner le Plan présidentiel le 03 avril.

Le travail débutera dans les zones à faible risque, précise-t-il.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé