Société › Société

Infrastructures: Un boom annoncé à l’Université de Dschang en 2015

Le Recteur a annoncé la construction de plusieurs édifices au sein de différents campus de l’institution, à l’occasion de la cérémonie de présentation des v ux de nouvel an 2015

Plusieurs chantiers d’infrastructures vont marquer l’année 2015 à l’Université de Dschang. Le Recteur, le Prof. Anaclet Fomethe, en a déclinés la liste dans le discours de circonstance qu’il a prononcé à l’occasion de la cérémonie de présentation des v ux à sa personne. L’événement a eu lieu le 05 février 2015 à l’amphi 700 du campus B. Grâce à une dotation de 03 milliards de F CFA des pouvoirs publics, a-t-il souligné, l’institution va engager la construction de : trois décanats, un bloc de huit laboratoires dont un consacré à la biologie moléculaire , un bloc pédagogique de à la Faculté d’Agronomie et des Sciences agricoles, l’achèvement de l’amphi 1000 sur le campus principal, un bloc d’atelier et administratif à l’Institut des Beaux arts à Foumban, un bloc atelier et administratif à l’Institut universitaire des Technologies Fotso Victor à Bandjoun, un bloc administratif à l’antenne d’Ebolowa, de nouveaux bureaux d’enseignants sur tous les campus.

Le numéro un de l’Université de Dschang a également annoncé une révolution numérique, pour permettre de faire face aux effectifs de plus en plus croissants d’étudiants. Pour ce faire, une plateforme numérique est en construction. Chaque établissement y aura un portail. Les institutions privées placées sous la tutelle de l’UDS sont également concernés. Le Recteur a par conséquent demandé à tous les chefs d’établissements de tout faire pour meubler leurs pages. Ils devront surtout commencer à imaginer des formations en ligne. Quant aux enseignants, ils devront s’offrir des technologies du numérique qui leur permettront de numériser leurs cours et les publier en ligne au bénéfice des étudiants.

L’Université de Dschang, a insisté le Recteur, doit un peu plus s’impliquer dans le processus de développement en 2015. Chaque département et chaque laboratoire devrait monter des projets qui peuvent être financés. D’ores et déjà, le ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat va installer un incubateur d’entreprises à l’UDS, avec un budget de 150 millions F CFA. L’UDS a déjà conduit quatre projets pour quatre ministères : ministère de l’Agriculture et du Développement rural (projet de production des semences améliorées de maïs), ministère des Forêts et de la Faune (un projet sur les perroquets), ministère de l’Eau et de l’Energie, ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation.

Le Recteur reçoit les voeux de Nouvel An de ses collaborateurs
West-Cameroon Regional News Agency)/n

Performance comme objectif
L’année 2015 va marquer le début du classement, par le ministère de l’Enseignement supérieur, des universités nationales. Le patron de l’UDS, tout en se félicitant de ce que l’institution qu’il dirige soit la plus cotée des universités camerounaises sur le web selon un classement international, a recommandé à tous ses collaborateurs d’avoir le souci de la performance. Il faudra former des étudiants compétitifs, a-t-il souligné. D’où la devise des actions à mener à l’Université de Dschang en 2015 : paix, sécurité et ardeur au travail.

S’agissant de la sécurité, le Pr Anaclet Fomethe a demandé à tous les membres de la communauté universitaire de se tenir aux côtés du chef de l’Etat dans la lutte contre la secte Boko Haram. Tous devront dénoncer, aux autorités sécuritaires des villes de Dschang, Foumban, Bandjoun, Bambui, Maroua, Ebolowa et Yaoundé, tout comportement suspect observé sur les campus de l’UDS. D’ailleurs, une minute de silence a été observée en la mémoire des Camerounais massacrés par Boko Haram à Fotokol le 04 janvier 2015. Ce moment de recueillement s’adressait également à la mémoire de l’ancien président du conseil d’administration de l’institution, Francis Nkwain, et à celle de Françoise Foning, tous deux décédés. C’est en respect des victimes des tueries de l’Extrême-Nord que la cérémonie s’est faite dans la sobriété et la brièveté.

Les enseignants promus au grade de MC et de Prof titulaire
West-Cameroon Regional News Agency)/n

Cette cérémonie de présentation des v ux au Recteur de l’Université de Dschang a permis à l’intéressé de dresser un bref bilan de l’année écoulée. L’on retient qu’une trentaine de thèses de doctorat ont été soutenues et que la paix a régné sur le campus. Il a félicité les vingt-cinq enseignants promus au grade de Maître de Conférences et les trois admis au grade de Professeur titulaire, à l’issue des sessions 2014 du Comité consultatif des institutions universitaires. Les vingt-cinq travailleurs de l’UDS admis à faire leurs droits à la retraite ont reçu des félicitations pour les services rendus à l’institution et des cadeaux spéciaux.

Quoiqu’étant absent, le Pr François Anoukaha, nommé Doyen honoraire de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Dschang, a également reçu des ovations. Les prix de la Ndasi Moses Award, récompensant les meilleurs étudiants de la filière sciences de la terre ont été remis à : Ludovic Achu (meilleur étudiant -75 000 F CFA), Bernice Kenyo Wamba (meilleure étudiante féminine – 50 000 F CFA), Viviane Pauline Mandah (meilleur étudiant anglophone : 25 000 F CFA). Les poignées de main au Recteur ont constitué la dernière étape de cette cérémonie.

Ludovic Achu, le meilleur étudiant de Sciences de la terre en 2014 reçoit son prix
West-Cameroon Regional News Agency)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé