Culture › Musique

Inorie Fotso: « Je voudrais partager mon univers et mon expérience avec mon premier titre Solo »

Jeune artiste camerounaise vivant à New York, elle présente ce jour au grand public son premier single solo intitulé «Tonight»

Bonjour Inorie, votre dernier single n’était pas déjà sorti que de nombreux médias au Cameroun et même aux Etats Unis d’Amérique où vous résidez en ce moment en parlaient déjà. Cette chanson « tonight », comment voulez-vous qu’on la perçoive?
La chanson « Tonight » décrit un amour intense et un sentiment d’attachement que deux êtres aimant partagent mutuellement au point d’en perdre la tête. Il est vrai que le c ur a des raisons que la raison ne connaît pas, mais la raison peut enseigner au c ur la direction à prendre et comment reconnaître les indices précurseurs de l’essoufflement de l’émotion. L’amour est certes la plus belle chose qui puisse exister, le plus beau sentiment qui nous offre le plaisir de vivre, la joie, le bonheur! Cependant à chaque plaisir goûté dans la vie a hélas un risque. Voilà en quelques mots la traduction de ma chanson. Comment voudrais-je qu’on la perçoive? La musique est une langue universelle, elle n’a pas de frontières, de couleur et n’aura jamais de rides car ce qui importe c’est qu’elle soit agréable à l’oreille et notamment le message qui en découle. J’espère que vous dégusterez cette chanson autant que moi son auteur compositeur.

Est-ce qu’on doit trouver une corrélation entre le titre de votre chanson, son message et les images de la pochette où on voit apparaitre le symbole de Ying et du Yang chinois?
Pour ce qui est de l’image de la pochette, elle démontre en détails ma vision artistique tout en définissant mon style qui correspond avec ma morphologie et ma personnalité. Colorée et débordante de vie qui accentue ma féminité, ma classe et surtout des habits dans lesquels je suis à l’aise en harmonie avec moi-même. Pour ce qui est du sens des paroles de ma chanson, elles parlent d’amour, de bonheur et de stabilité au sein d’un couple. Tandis que le symbole du Ying et du Yang selon la philosophie chinoise, représente le féminin, le noir, la peine, la lune, le négatif, le froid, etc. Le Yang par contre représente le masculin, A savoir : le blanc, la joie, le soleil, le positif, la chaleur d’où la corrélation entre ma chanson, son message et sa pochette. Moralité de l’histoire, dans tous ce qui est blanc, il y aura toujours du noir. Personne ne sera totalement méchant ou totalement bon. Au grand jamais le noir sera total ou le blanc sans tache et telle est en outre la société dans laquelle nous nous vivons.

Lorsqu’on écoute ce single, vous nous sortez de l’univers worldmusic où on retrouve plein d’africains, pour nous plonger dans un monde très électro-pop qui lui-même est un courant musical très freelance. La question est pourquoi avoir choisi ce rythme et pas de l’afro beat avec des sonorités de chez nous?
Très bonne question mais c’est comme si on demandait à un peintre abstrait de décrire ce qu’il a voulu dire. Justement quand j’écris mes chansons, je rentre en contact avec mon univers émotionnel et fictif. Si je pouvais décrire mes chansons, j’aurais besoin de beaucoup de phrases donc je n’aurais plus besoin de les écrire… A travers L’électro pop je me perds dans un univers lumineux qui m’appartient et dans lequel il n’existe aucune restriction. Je suis libre, je m’évade et je m’exprime. Comme l’a dit l’artiste « Bjork », La musique n’est pas une question de style mais de sincérité et cela s’applique à mon cas.

Si nous tenons en compte le fait que vous revendiquez aujourd’hui ne faire qu’un avec la musique, quels sont les idées qui vous ont traversées l’esprit lorsque vous écriviez cette chanson?
Je pense que la musique jouit d’une liberté totale. On peut parler de mort, d’amour, de sexe, de religion. Il n’y a pas de règles. Mais en écrivant ma chanson, « un être résidait dans mon esprit » d’où ma source d’inspiration. Il y’a des gens comme ça, qui nous donnent le sourire sans le faire exprès. Des gens dont vous ne connaissez pas spécialement toute l’histoire, mais qui par leur simple présence vous englobent de bien être, parce qu’ils font partie d’une routine agréable, comme une chanson. Y’a des moments comme ça, où on se dit que finalement, la vie vaut vraiment la peine d’être vécue, juste pour les avoir connus. Bref je préfère rester évasive et ne révéler aucun nom (rires).

Inorie Fotso, jeune artiste camerounaise vivant à New York

Finalement qui est Inorie Fotso ? Qui est celle que les amis d’enfance reconnaîtront bientôt dans un clip?
Je ne me sens pas une autre. Je suis une adulte, évidemment. Il n’y a pas eu de rupture avec l’enfant que j’étais, juste une évolution d’une femme maintenant mûre et déterminée qui sait ce qu’elle veut et ce qu’elle vaut.

Est-ce que le fait de s’appeler Fotso du nom de votre célèbre papa vous a rendu les choses plus faciles?
Mon père est mon sang. Je suis sa représentation féminine, je détiens ma détermination de réussite et ma persévérance de lui. C’est lui qui a forgé mon parcours et c’est lui qui est ma source d’inspiration y compris ma maman bien-sûr. En ce qui concerne mon papa, il a toujours joué son rôle de père de près et de loin. Alors je dirai plutôt que mon succès est également le sien avec ou sans sa renommée. Dieu l’a voulu ainsi, car entre ses mains repose mon avenir.

Vous présentez aujourd’hui votre musique au monde, est ce que dans votre plan de campagne il y a un voyage prévu pour rencontrer vos fans du Cameroun?
Je suis camerounaise et je dois d’abord honorer mon pays. C’est évident, surtout que Cela fait partir de ma carrière. Je reçois déjà des offres venant de partout que j’étudie et considère d’ailleurs. Ma descente pour le Cameroun est pour très bientôt.

Comment est-ce qu’on pourra se procurer votre album ou l’écouter?
Son écoute en intégral est disponible sur Youtube en tapant « Inorie Fotso. Lien de téléchargement: http://www.cdbaby.com/cd/inorie. Nous travaillons encore sur sa distribution internationale, à savoir la vente physique des Maxi Singles dans les grandes surfaces au Cameroun et nos pays africains voisins. En attendant tous mes fans et ceux qui veulent me découvrir peuvent me retrouver sur mes réseaux sociaux pour la mise à Jour des évènements.


À LA UNE
Retour en haut