Politique › Institutionnel

Inscription sur les listes électorales: On reprend ce 5 janvier au Cameroun

Cette révision des listes électorales s’ouvre en prélude aux élections législatives, municipales et éventuellement sénatoriales de 2012

Alors que la loi prévoit que l’opération d’inscription sur les listes électorales s’étend du 1er janvier au 31 août de chaque année, le président du Conseil électoral d’Elections Cameroon (ELECAM), Samuel Fonkam Azu’u a indiqué que le 1er janvier étant un jour non ouvrable, et que le jour suivant pouvant également tomber sous le coup d’un férié, les opérations ne pouvaient pas effectivement commencer à la date prévue par la loi. C’est pour cette raison que le directeur général des élections, Mohaman Sani Tanimou, dans un communiqué signé le mardi 27 décembre dernier, a indiqué que les opérations de révision des listes électorales, au titre de l’année 2012, débuteront le jeudi 5 janvier. Au moment où les principaux leaders de l’opposition et des chancelleries occidentales réclament la refonte des listes électorales avant la tenue des prochaines consultations électorales, ELECAM a une fois de plus, comme à l’occasion des élections présidentielles d’octobre 2011, opté pour une révision des listes électorales. Pourtant, dans son adresse du 31 décembre dernier à la nation, l’invite, mieux la mise en garde du chef de l’Etat est claire: les dysfonctionnements qui ont été constatés lors de la dernière consultation doivent être corrigés avant les prochaines échéances électorales. ELECAM doit donc rectifier le tir. Pour cela, l’institution doit partir des différentes observations et critiques émises à l’issue de la présidentielle du 9 octobre 2011 qui a constitué le premier test pour cet organe.

A en croire les responsables de la délégation régionale d’ELECAM pour l’Adamaoua, toutes les dispositions pratiques sont prises pour assurer un bon déroulement de l’opération. Selon Laurent ABOUBAKAR le chef service de la communication, de la documentation et des archives de cette structure, l’opération de révision des listes électorales consiste tout simplement à permettre aux différents électeurs et à ceux là qui ont déjà atteint la majorité électorale, c’est-à-dire 20 ans, de se rapprocher auprès de nos structures afin de s’inscrire sur les listes électorales d’une part. D’autre part, cette opération permet à ceux qui n’ont pas pu s’inscrire sur les listes électorales de le faire. Enfin, cette opération vise également à permettre à ceux-là qui se sont déjà inscrit et qui ont eu à voter, de parcourir une fois de plus le fichier électoral pour avoir un certain nombre d’informations. En un mot, cette opération devrait permettre à ELECAM de retrancher de la liste électorale les noms des personnes décédées, celles qui ont été indûment inscrites, celles qui ont perdu les conditions requises par la loi. Cette révision, permettra aussi d’apporter toutes les modifications sur la liste électorale relatives aux changements de résidence ou à des erreurs matérielles constatées notamment sur les noms, prénoms, filiation date et lieu de naissance des électeurs. Pour ce qui est de sa réalisation pratique, Aboubakar Laurent rassure qu’elle est menée auprès des antennes communales. Pour ceux-là qui voudraient se faire inscrit, des commissions mixtes de révision des listes électorales ont été mises sur pied à cet effet auprès des antennes communales. Des équipes mobiles vont également sillonner les différents quartiers et les artères de la ville pour inscrire tous les nouveaux électeurs.


Journalducameroun.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé