Culture › Musique

Interview de la fantasque chanteuse Clarisse Wopso

Elle nous relate avec émotion son passé sentimental tourmenté, nous parle de sa vie future et de «La chicotte de Dieu», son nouvel album

Depuis quelque temps, vous défrayez la chronique avec les divers épisodes liés à votre désormais ex-mari. Que s’est-il passé exactement?
Vous êtes tous au courant de ce qui s’est réellement passé dans cette histoire. J’ai tourné la page, je suis à présent une femme très heureuse et épanouie, comblée d’amour et d’affection par mon bébé Mucho Ferary qui m’aime à la folie. Je suis heureuse…

Votre ex mari vous aurait trompée avec une camerounaise qu’il a rencontré sur Internet et dont le prénom est Marie Rose?
Cette folle est sorcière j’espère qu’à travers moi, elle ne fera plus jamais de mal…aux autres…tout ce que je peux dire d’elle c’est la renvoyer à la confession devant Dieu car elle a échoué dans ses plans. Je dis échec. Elle est Chaooo. On ne touche pas à l’enfant de Dieu. Ses marabouts et mystico magiques n’ont pas donné ce qu’elle voulait. Qu’elle s’occupe d’entretenir son mari qu’elle a mis en prison pour une histoire de viol plutôt que de briser les ménages des autres….

Dans cette histoire, on a beaucoup parlé de pratiques mystiques. Comment est-ce que vous avez réussi à vous tirer de cette affaire?
J’ai fait des prières pendant très longtemps et ce sont mes prières et ma foi qui m’ont fait gagner car Dieu est plus fort que le diable…

Certains disent que votre ex-mari a «signé» sous votre jupe et qu’il aurait même retiré sa demande de divorce en vous promettant un immeuble pour vous demander pardon. Qu’en est-il exactement?
J’ai gardé des bonnes relations d’amitié simple avec mon ex. Il a simplement compris qu’il s’était fait avoir. Et grâce à mes prières, il a été sauvé du négatif, il va bien. Il y a une chose qu’il faut savoir, on ne peut pas faire découvrir un pays grand comme le Cameroun à une personne qui par contre arrive à mépriser la beauté et le contenu de ce pays en se comportant d’une manière vulnérable. C’est inadmissible. Et lorsqu’on n’est pas ordonné dans la tête, on est complètement perdu. C’est qu’il faut d’abord se respecter. Respecter la nature, respecter la vie humaine, respecter les hommes, les femmes, les enfants. Si vous ne respectez pas la vie humaine, il faut s’attendre à tout et c’est quand on a tout perdu qu’on se rend bien compte de la valeur de ce que l’amour vrai peu apporter et là, il ne faut pas en vouloir à quelqu’un. Vous n’en voudrez qu’à vous-même.

Aujourd’hui on parle de Clarisse Wopso et non plus de Clarisse Valery. Le divorce est consommé entre Paul et Clarisse Valéry?
C’est fait depuis car je ne fais jamais marche arrière. J’aime avancer et je n’aime pas lorsqu’on me fait reculer pour des conneries…

Est-ce que vous vous êtes déjà suffisamment remise de ce choc?
Dieu m’a sauvée depuis très longtemps. Je pète la vie, je suis encore plus belle qu’avant, je déborde d’énergie au point de vouloir soulever les montagnes. Dieu me donne tout ce que je lui demande. Je suis comblée.

A peine sorti de ce pétrin, vous avez rencontré un nouveau fiancé italien. Est-ce que vous n’avez pas peur qu’il vous fasse la même chose?
Il ne le fera pas car il ne court pas après les femmes, il est stable dans sa vie et il a une bonne éducation de base. Sa devise c’est l’amour vrai et non se faire entretenir par les femmes…

Qui est le nouvel élu de votre c ur et à quand votre mariage?
Mucho Ferary le bébé de mon c ur, il est mignon et encore très jeune. Je l’aime et le mariage a lieu au Cameroun en décembre.

Clarisse Wopso, vous êtes à votre troisième mariage, décidément la vie pour vous est un éternel recommencement. Qu’est-ce que cela vous fait?
J’affronte et je suis le parcours destiné pour moi par la volonté de Dieu et je suis heureuse de mes expériences de mariage à mariage avec joie et bonheur…

Vous venez de mettre sur le marché du disque, votre quatrième album à résonance religieuse intitulé  » La Chicote de Dieu », comment se porte ce nouveau bébé?
Je déchire avec le Bikutsi La chicotte de Dieu qui fait mal en ce moment. J’adore cet album. C’est la vraie Clarisse libérée. Dans la joie, le boulot est top. Je reconnais avoir bien évolué dans tous les sens du Lead vocal. Partout je suis comblée.

Clarisse Wopso en limousine rose bonbon!
Mathurin PETSOKO)/n

Les paroles de votre nouvel album sont fortement religieuses. Est-ce que vous connaissiez Dieu avant, sinon comment expliquer que ce ne soit que maintenant que vous commenciez à le louer?
Je chante Dieu depuis très longtemps dans tous mes albums et je l’ai bien expliqué. Je suis née dans une famille chrétienne et j’ai hérité d’une éducation de base chrétienne religieuse. J’aime Dieu, je ne chanterai que pour lui, il est ma passion. Mon devoir est de faire découvrir à toute la jeunesse ses merveilles qui n’apportent que du bonheur.

En dehors de l’exaltation de la puissance de Dieu, quels sont les autres thèmes que vous développez dans cet album?
La résistance, la persévérance, l’endurance au quotidien d’où le mouvement du wopso. Je dénonce également les tromperies, les trahisons, les filles qui vont dans les chemins faciles pour détruire les autres etc.

Clarisse Wopso, vous êtes restée égale à vous-même, que ce soit sur le plan des rythmes, de la cadence que des clips. D’où vous vient cette inspiration et qu’est-ce qui fait votre force?
La foi, la croyance en Dieu, la prière, la détermination. Ne jamais baisser les bras quel que soit l’adversaire qui est devant vous! Voilà mon secret.

Clarisse Wopso vous êtes titulaire d’un diplôme d’ingénieur de son, est-ce que vous enregistrez vous-même vos albums ou alors vous les confiez à un autre studio de music?
J’ai mon studio de music qui s’appelle clarissewopso.com et j’enregistre moi-même mes chansons.

Dans vos clips généralement et notamment sur le plan des tenues, vous ne faites pas dans la dentelle. Des personnes disent que vous avez hérité d’une fortune colossale de votre premier époux en Belgique et que vous êtes très riche. Est-ce que cela est vrai?
Laissez parler les gens. J’adore … (Rires)…

Votre dernier mot en guise de porte de sortie à cette interview?
Merci à toi Mathurin Petsoko pour le travail que tu fais de valoriser les artistes du continent, merci également pour votre site Journalducameroun.com qui fait bien la promotion des cultures du monde. Merci de tout c ur et à toute la jeunesse: Abstinence, protection au VIH/SIDA.

Clarisse Wopso dans une des tenues dont elle seule a le secret!
Mathurin PETSOKO)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut