Culture › Musique

Interview: Jean Bosco Pouakam, directeur général de publicis Com nous parle d’Afro design

Il est président du comité d’organisation de ce festival

C’est quoi le festival Afro design?
Comme son nom l’indique, le festival Afro design est le rendez-vous de l’art africain, du doigté africain et de tout ce que l’Afrique peut faire en matière de culture. Quand on parle de design, c’est ce qu’on peut imaginer et créer. Nous le ferons dans le contexte africain. Nous avons pensé réunir les artistes africains dans un lieu où ils viendront montrer leur savoir faire. Avec ce festival, nous pouvons mieux nous exprimer à l’étranger surtout dans le domaine de l’art.

Y aura-t-il des artistes des autres pays africains?
Nous avons eu la confirmation de quelques uns qui viendront de la République centrafricaine et du Tchad. Puisque le festival a une dimension africaine, nous pensons qu’avec ses artistes, notre festival sera vraiment africain.

Parlant de musicien, combien seront de la fête et comment se dérouleront les spectacles?
Pour l’instant, ils sont au nombre de vingt et un (21). Le nombre pourra toutefois s’agrandir avec le déroulement du festival. Chaque soir, trois artistes vont prester sur le podium et le tout sera couronné par un défilé de mode organisé par trois stylistes. Car, en journée, on aura sur le site, des expositions et la vente des objets d’art.

Avez-vous assez de moyens pour réaliser ce projet mûri et renvoyé à deux reprises?
Les raisons du report de cet événement ont été évidentes: la visite du Pape au Cameroun. Aucune activité n’était donc possible. C’était ça la cause. Cette fois-ci, c’est la bonne. Pour ce qui est des moyens financiers, je puis vous dire que lorsqu’on démarre une affaire comme celle-ci, il faut au préalable se préparer. On ne peut pas compter sur des annonceurs pour un début. Car, ils sont timides quand il faut réaliser un projet aussi grandiose que celui-ci. Le peu de moyens dont nous disposons, nous l’avons misé sur ce festival pour qu’il soit un véritable rendez-vous culturel.

Que promettez-vous aux férus de la culture à la veille de l’ouverture de la première édition du festival Afro design?
Nous leurs promettons une grande découverte du monde de l’art en général mais de l’art africain en particulier. Parce qu’il y aura de nombreuses expositions faites par des artisans, des peintres, des sculpteurs. en journée. Et en soirée, on va joindre l’utile à l’agréable avec de nombreux artistes. Ce sera la grande attraction.

Jean Bosco Pouakam
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut