› Politique

Intox : des arnaqueurs choisissent des ministres pour Paul Biya

S.E Paul Biya et Samuel Mvondo Ayolo

Dans un communiqué signé du 14 février, la présidence de la République  du Cameroun  dément être à l’origine des correspondances adressées à certaines personnalités.

Profitant certainement du contexte de lendemain du double scrutin législatif et municipal, des individus initieraient des lettres à personnalités pour leur faire miroiter un strapontin dans le prochain gouvernement. Le rituel voulant qu’après ces élections le chef de l’Etat procède à une redistribution des cartes, notamment au sein de l’appareil étatique.

Dans un communiqué signé du 14 février, le directeur du Cabinet civil informe l’opinion que : « des fausses correspondances portant le cachet, les références et la signature inexacte, adressée à des personnalités ou à des institutions sont en circulation ».

Samuel Mvondo Ayolo à tous les destinataires de ces faux courriers  d’être vigilants et de procéder à tous les vérifications requises.

Il laisse par ailleurs entendre que : « les auteurs de ces faux documents sont activement recherchés et seront interpelles pour répondre de leurs actes délictueux devant les juridictions compétentes ».



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé