› Eco et Business

Investissement: Fin d’année heureuse pour Bowleven au Cameroun

Le groupe britannique engagé dans l’exploration du pétrole au large de Douala a présenté ces derniers jours de bonnes perspectives sur la place financière londonienne

De nouveaux gisements découverts et une opération boursière réussie
Les travaux du groupe Bowleven au Cameroun semblent aujourd’hui porter ses fruits. Le groupe a récemment annoncé sur la place financière de Londres (La City) la découverte d’importants gisements d’hydrocarbures, au large de Douala, la capitale économique camerounaise. Le 09 novembre dernier, le groupe avait annoncé la découverte d’importants gisements d’hydrocarbure dans sa nouvelle zone d’exploration du bassin de Douala. Le groupe parlait notamment de plus de 500 millions de barils d’hydrocarbure. Le 25 novembre dernier, les responsables de Bowleven ont fait savoir que les projections de découvertes avaient été révisées à la hausse. Le forage du puits Sapele-1 avait permis de découvrir d’autres réservoirs avec des perspectives encore plus grandes d’exploitation d’hydrocarbure. En attendant que des analyses supplémentaires permettent de confirmer les estimations, nous pouvons déjà dire que ces dernières découvertes représentent les plus importantes pour le groupe Bowleven dans la zone, depuis ces dernières années, a fait savoir Kevin Hart, le manager général du groupe. Ces analyses supplémentaires pourraient prendre un mois au maximum. Si elles s’avéraient concluantes, Bowleven aurait reçu son cadeau pour les fêtes de Noël, commente-t-on dans l’entourage de l’entreprise. Le groupe qui mène aussi des travaux de prospection au large du Gabon a indiqué vouloir redéfinir sa stratégie et désormais concentrer des efforts encore plus importants sur ses investissements au Cameroun.

Un renforcement réussi de fonds
Cette nouvelle a rassuré les investisseurs de la place financière de Londres, qui ont pris en quatre heures de temps seulement, les 22 millions d’actions placées sur le marché financier par Bowleven. Le groupe est désormais renforcé de près de 80 milliards de Fcfa. Les choses semblent désormais aller pour le mieux pour le groupe, qui avait accepté de courir le risque d’investir dans une zone que beaucoup de compagnies concurrentes refusaient. Les découvertes des puits Sapele-1 lui ont valu de recevoir des licences d’exploration pour deux autres puits supplémentaires. Le groupe a par ailleurs annoncé qu’il envisageait de commencer l’exploitation des réserves découvertes en territoire camerounais, dans la localité de Bomono, à partir de l’année prochaine. Des études sismiques sont en train d’être menées dans ce sens. Une stratégie approuvée par les meilleurs experts du secteur des investissements sur l’hydrocarbure. Renforcer la rentabilité de ses investissements au Cameroun, c’est exactement ce que Bowleven devrait faire et nous soutiendrons ces différentes initiatives, c’est ce qu’à laissé entendre en substance Fox-Davies Capital, un groupe d’investissement associé à Bowleven. L’entreprise présente aujourd’hui bonne figure, elle est renforcée de près de 80 milliards de Fcfa et sans aucune dette. En 2009 alors que plusieurs statistiques faisaient état de la baisse du potentiel d’hydrocarbure au Cameroun, la compagnie Bowleven Plc avait qualifié de très probable le développement commercial de sa découverte du puit de pétrole sur le bloc MLHP-7, du permis Etinde, situé dans le bassin du Rio Del Rey au large du Cameroun.


Heraldscotland.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé