› Eco et Business

Investissement: Le groupe Cfao ouvre une 5e filiale au Cameroun

Cfao Equipement a démarré officiellement ses activités ce mercredi 15 février 2012 à Douala

Trois activités majeures
La nouvelle filiale du groupe français est basée à la zone industrielle de Bonaberi, près de Cami Toyota, une autre filiale de ce groupe présent au Cameroun depuis 1922. Cfao Equipement va s’illustrer à travers trois activités majeures. La vente d’engins lourds, la location courte et longue durée des engins lourds et véhicules de tourisme et les travaux d’ascenseurs. L’énergie et la manutention font également partie des prestations à offrir par cette nouvelle entreprise. Avis et Loxéa sont les deux marques de cette filiale dans le volet location à courte et longue durée. Les marques Jcb, LiuGong, Massey Ferguson, Silla, FG Wilson quant à elles, concernent le matériel de Bâtiment et travaux publics (Btp), agricole et de manutention. Désormais, c’est Cfao Equipment qui va assurer la commercialisation et la maintenance des ascenseurs Otis. Pour ouvrir cette 5e filiale, le groupe français a investi un peu plus de trois milliards de francs CFA. Toutes ces informations ont été données au cours d’une conférence de presse de lancement organisée ce 15 février 2012 au sein de l’entreprise, à Bonaberi. Cette conférence avec deux intervenants principaux, Jean Philippe Petit et Nicolas Richard, respectivement Directeur général de Cfao Equipement et Directeur général de Cfao Equipement Cameroun. Les deux hauts cadres du groupe ont profité de l’occasion pour justifier l’intérêt du groupe pour cette branche d’activités dominée encore par Tractafric.

Programme de développement
Le Cameroun, comme la plupart des pays africains, est engagé dans un vaste programme de développement. Ceci demande beaucoup d’équipements. Il faut que les autorités et les opérateurs économiques aient un choix dans l’achat de ce matériel, justifie Jean-Philippe Petit. En dédiant un réseau spécifique aux activités de construction et de développement des infrastructures sur le continent africain, le groupe Cfao confirme sa volonté d’accompagner durablement la croissance des pays dans lesquels il opère poursuit le Français. Proches de nos clients, entrepreneurs africains, administrations ou groupes internationaux qui opèrent au Cameroun, nous leur proposons des services novateurs pour les accompagner dans leur développement, conclut-il. D’après Nicolas Richard, il est question de permettre aux Camerounais de découvrir de nouvelles expertises et des nouveaux services, et surtout de pouvoir faire un choix. Ce choix était très restreint pour pouvoir s’approvisionner dans diverses sources. Même dans la location, le pays n’avait pas beaucoup de choix. C’est une bonne opportunité qu’on souhaite offrir au marché camerounais, et africain, soutient-t-il. L’entreprise compte vendre à moindre coût tractopelles, groupes électrogènes, bétonnières de toutes tailles, tracteurs, etc.

Le panel des exposants de Cfao
Journalducameroun)/n

Cami Toyota, Laborex, Icrafon et Cfao Technologies
Le groupe Cfao a quatre métiers. L’automobile qui est représenté par Socada et Cami Toyota. Cami Toyota contrôle plus de 50% de la vente des véhicules neufs au Cameroun. D’après les chiffres consolidés de 2010, la branche automobile représente à elle seule 58% des activités du groupe. Elle est suivie de la branche santé (30%) qui est assurée par le groupe Europharma présent dans 20 pays et représenté au Cameroun par la société Laborex créée en 1949. La branche Industries, équipement et services est la 3e du groupe, avec 8% des parts. Jusqu’ici, c’est le sous volet Industries qui était exploité, à travers la société Icrafon, spécialisée dans la production des stylos et rasoirs Bic et la fabrication des produits de grande consommation en matière plastique: des contenants à destination de l’industrie pétrolière, agroalimentaire, brassicole et cosmétique. Cfao Technologies représente le 4e métier du groupe qui est celui des Technologies de l’information et de la communication (Tic). C’est le plus petit du groupe, car il ne représente que 4% des activités. Cfao Technologies a deux principales activités, à savoir l’informatique et le câblage. Dans chacun de ses métiers, le groupe gère et développe un portefeuille équilibré de marques fortes. Cfao est présent dans 34 pays, dont 31 pays d’Afrique et sept Collectivités et territoires d’Outre – Mer, et employait 9240 personnes à fin 2010 dans le monde. Et dans le Cameroun, le groupe emploie 990 personnes. Son représentant au Cameroun est Emmanuel Ugolini, Directeur général de Cami Toyota.

de g à d Olivier Douchelas, Dir.ascenseur Cfao equipement, Yannick Lejeune, responsable équipement Cfao Equipement, Nicolas Richard, Dg Cfao equipement, Guy Wafo, responsable commercial Cfao equipement et Jean Philippe Petit Dg Cfao Equipement
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé