› Economie

Investissements : Le Cameroun obtient des prêts pour 269 milliards de FCFA auprès de la BAD et la BID

Le Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad, pour booster la coopération sous-régionale

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque islamique de développement  viennent d’accorder respectivement 205 et 64,3 milliards de FCFA au Cameroun.  Notamment pour  le projet d’interconnexion des réseaux électriques avec le Tchad et le financement de la saison cotonnière  en cours.

Le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey  a procédé à la matérialisation de ces accord les 6 et 7  avril dernier.  La BAD met à la disposition du Cameroun une enveloppe de 205 milliards, et la BID 64, 3 milliards de FCFA.

le prêt de la BAD est destiné d’une part au financement de la mise en œuvre du Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad d’un montant de 147,65 milliards de Francs CFA, et de l’autre part  pour réaliser le projet de Développement des chaînes de valeurs de l’élevage et de la pisciculture qui  va coûter 5.10 milliards de Francs CFA, et enfin pour le Programme intégré d’adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Niger (4.92 milliards de Francs CFA).

Selon le ministre de l’Economique, de la planification et de l’aménagement du territoire, la réalisation de ces projets va davantage booster  la croissance économique du Cameroun.  A travers, cite-t-il : «  le renforcement du processus d’intégration sous régionale, l’amélioration de l’accès des populations à l’énergie électrique, la préservation de l’environnement,  le développement des chaînes de valeurs dans le sous-secteur de l’élevage et de la pisciculture. porteur d’énormes potentialités de création des richesses et d’emplois« .

Alamine Ousmne Mey  a invité les maîtres d’ouvrage des projets concernés à tout mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs escomptés,  dont la finalité est l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le lendemain, c’est-à-dire le 7 avril, le Cameroun recevait un autre crédit de 64,3 milliards de FCFA pour le financement de la campagne cotonnière 2019/2020. Un prêt de la Société internationale islamique de financement et de commerce (ITFC) organe spécialisé du groupe de la BID. Voir les détails via le lien suivant : https://www.journalducameroun.com/communique-officiel/cameroun-accord-…nniere-2019-2020/ ‎


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé