› Présidentielle 2018

Cameroun : libération d’une dizaine de militants du MRC

Les concernés ont été interpellés mardi alors qu’ils prenaient part à une manifestation publique du Mrc au rond-Point Nlongkak.

Dix-neuf militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) arrêtés mardi, ont été remis en liberté ce jour. L’information est révélée par le porte-parole de Maurice Kamto, Bibou Nissack,  « Les 19 résistant(e)s pacifiques, détenus à la Police judiciaire mardi, dorment en ce moment chez eux. Ils viennent tous d’être mis en liberté dans le courant de 2h du matin » a-t-il posté sur Facebook ce mercredi.

Ils ont été interpellés en même temps que des hauts cadres de ce parti politique, notamment : Maurice Kamto, Emmanuel Simh, Alain Fogue Tedom, Penda Ekoka, etc.

Ces dernier, après quelques heures passés dans les locaux de la police judiciaire, avaient été reconduits au domicile de Maurice Kamto, le principal opposant du président Paul Biya au terme du récent processus électoral. La résidence située au quartier Santa Barbara a immédiatement été placée sous surveillance policière.

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut