Sport › Football

Isaac Sinkot et Jean Alain Boumsong nommés à la Fecafoot

Les deux anciens footballeurs ont été portés à la tête de deux commissions nouvellement créées par le président du Comité de normalisation.

Me Dieudonné Happi a procédé, le 11 juin dernier, à la création de deux commissions ad hoc au sein de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Il s’agit de la commission ad hoc en charge de l’amélioration de la condition des anciens footballeurs, et celle chargée de la réforme de la direction technique nationale et de la modernisation de la gestion des équipes nationales.

Pour diriger les travaux qu’effectueront ces commissions, le président du Comité de normalisation de la Fecafoot a nommé deux anciens footballeurs ainsi que 19 autres membres. Le Français d’origine camerounaise Jean Alain Boumsong a été nommé à la présidence de la commission chargée de la réforme de la direction technique nationale et de la modernisation de la gestion des équipes nationales, avec comme vice-président le directeur de l’Anafoot Carl Enow Ngachu. Cette commission comprend 10 membres. Il s’agit de : Tsitsol Hervé (rapporteur), Nono Jean Flaubert, Eugène Ekeke, Ngoumou François, Happy Hervé, Salomon Olembe, Richard Towa, Ghilaine Bebom et Nseke Ufei.

A lire aussi : l’assemblée générale de la Fecafoot reportée

La commission ad hoc en charge de l’amélioration de la condition des anciens footballeurs sera, quant à elle, dirigée par l’ancien Lion indomptable Isaac Sinkot, assisté de Stephen Tataw. Comme membres, on retrouve Jules Denis Onana, Alioum Boukar, Tchami Alphonse, Thimothée Atouba, Vincent Ongandji, Victor Ndip Akem et Enoka Edmond.

La décision du président du comité de normalisation ne précise pas quel sera le cahier de charge de ces commissions nouvellement créées. L’on sait néanmoins qu’elles devront faire des propositions à la Fecafoot dans leurs domaines respectifs. Les membres récemment nommés ne seront pas rémunérés. Ils pourront cependant bénéficier «des indemnités tel que prévue par les textes de la Fecafoot».

À LA UNE
Retour en haut