Santé › Actualité

Israël veut installer une clinique mobile de lutte contre Ebola au Cameroun

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé dimanche qu’il enverrait trois équipes à la frontière des pays africains victimes des risques d’infection

Après le rejet du ministère de la Défense suite à la demande des États-Unis d’établir des hôpitaux de campagne dans des pays d’Afrique occidentale frappés par le virus Ebola, le ministère des Affaires étrangères a annoncé dimanche, 05 octobre, qu’il enverrait trois équipes – en coordination avec l’Agence pour la coopération internationale au développement (MASHAV) – à la frontière des pays africains victimes des risques d’infection.

Les trois cliniques seront établies dans trois pays «périphériques» en Afrique, probablement le Cameroun, la Côte-d’Ivoire et le Sénégal, bien que la décision n’a pas encore été finalisée, selon un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Les Israéliens étaient préoccupés par rapport au risque d’infection. L’aide d’Israël a été demandée au Libéria et en Sierra Leone.

Suite à cette décision, le ministère des Affaires étrangères a décidé d’envoyer de l’aide civile, qui, selon le chef du MASHAV Gil Haskel est beaucoup plus limitée que les ressources militaires.

«Le titre de gloire» d’Israël avec ses hôpitaux derniers cris établis en Haïti, en Turquie, au Japon, au Kenya à la suite de catastrophes naturelles, correspondait à des hôpitaux militaires, a précisé Haskel.

Néanmoins, Haskel a tenu à ce que les équipes israéliennes traitent les premiers cas du virus Ebola dans les pays voisins afin d’empêcher la propagation de la maladie – «élément clé» dans les efforts internationaux visant à contenir la maladie.

Le MASHAV et le ministère des Affaires étrangères mettront en place trois cliniques mobiles pourvues de médecins formés pour traiter le virus mortel. Ils «vont instruire les habitants dans le domaine de l’exploitation de la clinique et de son équipement», selon un communiqué.

«En outre, l’équipe fournira des instructions pour prévenir la propagation de la maladie et la prise de conscience de la relance» du virus, a indiqué le communiqué.

Israël a déjà envoyé une équipe médicale au Cameroun – où le virus n’a pas encore été détecté – ainsi que du matériel médical pour le gouvernement du Sierra Leone et de l’équipement de protection pour les travailleurs de l’Union africaine, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

A la demande du Secrétaire général des Nations unies, de l’Organisation mondiale de la santé, et de divers groupes d’aide internationaux et israéliens, le gouvernement a décidé d’augmenter son soutien.

Les cliniques mobiles fourniront des instructions pour prévenir la propagation de la maladie
breakingisraelnews.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé