Culture › Livres

Jean-Alexis Mfoutou décrypte l’usage de la langue française en Afrique noire

Le sociolinguiste vient de publier aux éditions l’Harmattan: «Ecologie sociale et langue française en Afrique Noire»

Le sociolinguiste Jean-Alexis Mfoutou fait une analyse stimulante constructive sur la situation de la langue française en Afrique noire -langue en contact avec les langues locales. L’auteur présente d’abord une réalité diglossique en Afrique noire en ce qu’il y a coexistence sur un même territoire au moins deux codes linguistiques de statuts et de fonctions sociales distinctes, l’une étant représentée comme supérieure et l’autre inférieure au sein de la population. Il montre ensuite une solidarité entre la langue, le sujet parlant et le milieu physico-culturel – avec un désir d’enracinement du français langue venue d’ailleurs.

Voici ci ce que l’auteur écrit: «La langue a donc des propriétés d’être repérée par rapport au lieu où elle est parlée avec ses propriétés physico-culturelles. Dans les différents milieux physico-culturels où elle est parlée, la langue s’accommode, s’adapte aux conditions de vie précises imposées par le milieu où elle est parlée. La langue n’a pas de propriétés uniques, mais des propriétés d’ajustements complexes, puisque la langue signifie précisément « être repérée par rapport à » – un lieu, une communauté, une époque, un contexte culturel (individualiste ou collectiviste), etc. Et chaque fois que la langue intègre un domaine de validation physico-culturel qui n’est pas son domaine de validation d’origine, chaque fois qu’il y a ajustement pour construire des cohérences locales, elle s’enrichit et vit un baptême de renaissance» (p. 55).


Journalducameroun.com)/n

L’auteur traite enfin la délicate question de l’universalisme de la langue qui se situerait dans sa brisure, puisqu’elle est forcément soumise à des réglages, à des ajustements, à des accommodements, et que – dans chaque communauté – c’est aux sujets parlants qu’il revient de déceler l’opportunité, la justesse, la pertinence, l’efficacité de parler de telle ou telle manière : une manière de parler qui se fonde sur le vécu et qui permet aux sujets parlants de savoir, d’analyser des savoirs et d’évaluer leur adéquation réelle. Écologie sociale et langue français en Afrique noire est un livre tonique qui demande à être lu, pour en pénétrer toute la richesse.

Jean-Alexis Mfoutou est linguiste, sociolinguiste et lexicographe, membre du Laboratoire de Sciences du langage, de Sociologie et d’Anthropologie – Dysola (Dynamiques Sociales et Langagières) – de l’université de Rouen. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont Histoire du français au Congo-Brazzaville publié aux éditions L’Harmattan en 2013, et Tendances modernes et contemporaines du vocabulaire du français: le français au Congo-Brazzaville publié aux éditions Publibook Université en 2014.

Jean-Alexis Mfoutou
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé