› Politique

Jean Baptiste Bokam : « La dĂ©cision du chef de l’Etat est une dĂ©cision de sagesse »

Le secrĂ©taire d’Etat Ă  la DĂ©fense chargĂ© de la Gendarmerie nationale s’est exprimĂ© sur la libĂ©ration des leaders de la revendication anglophone, dans une interview accordĂ©e ce jour Ă  une chaĂ®ne locale.

Le secrĂ©taire d’Etat chargĂ© de la Gendarmerie nationale, Jean Baptiste Bokam dit de la libĂ©ration des leaders de la revendication anglophone qu’elle est une « dĂ©cision de sagesse, d’humanisme et d’apaisement« . C’est la substance de l’interview qu’il a accordĂ©e ce 31 aoĂ»t 2017, Ă  nos confrères de la Crtv, la tĂ©lĂ©vision nationale, qui l’interrogeait sur les mesures prises pour garantir une rentrĂ©e scolaire sereine sur le territoire national.

Selon Jean Baptiste Bokam, cette dĂ©cision « pourra  faciliter un retour rapide de la paix et de la sĂ©curitĂ© dans les rĂ©gions » du Nord-ouest et du Sud-ouest. Le patron de la Gendarmerie nationale pense qu’elle pourra Ă©galement diminuer la pression de ses collaborateurs sur le terrain, qui continuent Ă  veiller Ă  ce que le droit Ă  l’éducation garanti par la Constitution du Cameroun, soit respectĂ©.

Il affirme par ailleurs : « Dans ces conditions, nous avons pris des mesures pour que les parents puissent envoyer leurs enfants Ă  l’Ă©cole, puissent se dĂ©placer sans difficultĂ©s… De manière concrète, nous avons renforcĂ© les ressources matĂ©rielles et logistiques dĂ©ployĂ©es dans ces rĂ©gions« . Il y a quelques semaines en effet, des mĂ©dias en ligne ont annoncĂ© que le secrĂ©taire d’Etat Ă  la gendarmerie avait sollicitĂ© la somme de 370 millions de francs CFA de sa hiĂ©rarchie, ainsi qu’un renfort de 400 hommes pour assurer la sĂ©curitĂ© dans les rĂ©gions anglophones.


Jean Baptiste Bokam a profitĂ© de cet entretien pour Ă©voquer le cas des rĂ©gions du Septentrion oĂą « les forces de la gendarmerie se dĂ©ploient Ă©galement aux cĂ´tĂ©s des autres forces militaires« . A cet effet, il rassure que lĂ  aussi, les forces de la gendarmerie ont accru leur dĂ©ploiement, pour garantir une rentrĂ©e sereine aux populations de cette zone.

Pour finir le secrĂ©taire d’Etat Ă  la DĂ©fense a annoncĂ© qu’une campagne spĂ©ciale de rĂ©pression des mauvaises pratiques sur nos routes va commencer ce 31 aoĂ»t, après les rĂ©cents accidents enregistrĂ©s dans notre pays. Jean Baptiste Bokam qui se dit personnellement interpellĂ© par cette situation, promet que la Gendarmerie nationale saura rĂ©pondre prĂ©sente sur ce front.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut