Sport › Football

Jean-II Makoun met un terme à sa carrière internationale

Le milieu de terrain du stade rennais ne jouera plus sous les couleurs du Cameroun. Il n’a pas été convoqué par Volker Finke pour les éliminatoires de la CAN 2015

Dans une interview accordée au magazine Jeune Afrique ce 26 août 2014, Jean-II Makoun, le milieu de terrain de Rennes, annonce qu’il prend sa retraite internationale. Il ne jouera donc plus avec la sélection nationale du Cameroun. « Pour moi, les choses sont claires: les Lions Indomptables, c’est fini. Je mets un terme à ma carrière internationale. Je resterai le premier supporter du Cameroun, mais je passe à autre chose », assène-t-il.

La décision de celui qu’on appelle familièrement « Sergent » intervient quatre jours après la publication de la liste des joueurs appelés à participer aux éliminatoires de la CAN 2015. Son nom, ainsi que celui de Samuel Eto’o, et une dizaine d’autres mondialistes ne figure pas sur la liste de Volker Finke. Jean-II Makoun soutient pourtant que son choix avait été fait avant. « Je n’ai pas été convoqué par Volker Finke pour les deux matches de septembre, mais si cela avait été le cas, je lui aurais fait part de ma décision. Je voulais l’annoncer officiellement après la fin du mercato, le 1er septembre, car je voulais d’abord régler ma situation. Je suis sous contrat avec Rennes, mais un départ n’est pas à exclure », explique l’ex-Lion indomptable.

Jean-II Makoun affirme également, dans l’interview accordée à Jeune Afrique, que les choix de l’entraineur de se désolidariser d’anciens joueurs s’apparente à la recherche de « boucs émissaires » pour le Mondial foireux du Cameroun. c’est souvent comme ça, après un échec. On cherche des boucs émissaires, soutient-il.

Sur les choix qui auraient motivé la décision de Makoun figure entre autres les problèmes d’organisation au sein de la tanière. « Cela fait presque onze ans que je la fréquente. J’ai vécu de très bon moment, mais j’éprouve une forme de lassitude. Les problèmes de primes, d’organisation, font partie de notre quotidien, et c’est assez difficile à gérer. J’ai l’impression qu’au lieu d’avancer, on régresse ».

Le milieu de terrain affirme par ailleurs que Samuel Eto’o – qui n’a pas été retenu comme lui pour les éliminatoires et qui a perdu de surcroît le brassard de capitaine des Lions – pourrait suivre sa voie. « Je ne suis pas à sa place, je ne connais pas vraiment ses intentions, mais je ne serais pas vraiment étonné s’il décidait de ne plus jouer pour le Cameroun », indique l’international camerounais.

Jean-II Makoun est le deuxième footballeur camerounais à prendre sa retraite internationale cette année, après le départ de Armel Kana Biyik. Les deux footballeurs ont en commun de jouer pour le même club: Rennes. Jean-Armel Kana Biyik avait décidé de prendre sa retraite internationale après sa non-sélection pour le Mondial brésilien.

Jean-II Makoun prend sa retraite internationale après près de 11 années sous les couleurs du Cameroun
lequipe.fr)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé