Personnalités › Diaspora

Jérôme Monteu Nana: «Davoc met un accent sur les « Workshops » et non les « Talkshows »»

Entretien avec le président exécutif du réseau Casa-Net qui organise à Paris en novembre 2014 la septième édition du forum «Draw a vision of Cameroon»

Casa-Net organise du 20 au 21 novembre 2014 la septième édition du Forum DAVOC. Quels sont les axes majeurs de cette septième édition ?
La thématique qui sera empoignée à savoir: «Diaspora, coopération décentralisée et investissements étrangers: Focus sur les régions agropastorales» est déjà révélatrice des piliers sur lesquels reposera la 7ème édition du DAVOC. Il s’agira essentiellement de passer au peigne fin la coopération décentralisée en s’appuyant sur les réalités du terrain et d’en dégager les points nodaux qui faciliteraient et optimiseraient l’implication efficace de la Diaspora et ce en synergie avec les responsables et les acteurs au quotidien de toutes les administrations, institutions et secteurs impliqués.

Qui y prendra part ?
D’abord nous tenons à souligner que le DAVOC est une plate-forme d’échange des filles et fils de la Diaspora camerounaise et apolitique qui s’efforce au quotidien de mettre un accent particulier sur les «Workshops» et non les «Talkshows». Nous le faisons en collaboration avec les institutions privées et étatiques afin que nos échanges soient basées sur du concret afin d’aboutir à des réalisations palpables, quel que soit le temps que cela prend. C’est la raison pour laquelle nous privilégions les communications axées sur les réalités du terrain, afin de disposer des arguments forts nous permettant d’avoir un dialogue franc avec les preneurs de décisions qui sont incontournables dans les réalisations et implications de la Diaspora dans le processus du développement du Cameroun. Toute personne physique intéressée par la problématique de la contribution de la diaspora au processus de développement, ou manifestant le désir d’échanger avec les experts et acteurs de la coopération décentralisée, est invitée à y prendre part. Naturellement, les opérateurs économiques désireux de soutenir le Forum y sont également conviés.

A quoi peut-on s’attendre à la sortie d’un tel Forum ?
On ne part jamais d’un Forum DAVOC sans communiquer un plan d’action et des résolutions aux participants. La tenue de chaque Forum est accompagnée de l’élaboration de différents instruments de mesure pouvant permettre son évaluation. Pour ce qui est de l’édition 2014, le participant au sortir saisira mieux:
-Le modèle de coopération inter régions et international des collectivités locales ainsi que le rôle et apport de la diaspora ;
-La traduction des défis de développement des régions rurales et essentiellement agricoles en initiatives visant à combler le fossé avec les zones urbaines, notamment via l’accélération du passage à l’agriculture de seconde génération ;
-Les atouts d’un partage d’expérience sur la question d’une coopération décentralisée intégrant pleinement les acteurs de la diaspora dans un pays en voie de développement.

A l’opposé, y a-t-il quelque chose de fondamental qui a changé dans le regard que le gouvernement camerounais pose sur sa diaspora ?
Effectivement, il y a des changements qui s’opèrent au quotidien. Cependant tout n’est pas parfait, il y a encore beaucoup à faire des deux côtés. Le seul fait de participer activement à notre Forum depuis 2008, en mettant à notre disposition des experts de haut niveau pour nous accompagner dans nos réflexions et échanges, est à saluer, en toute honnêteté. Nous nous devons d’en faire bon usage. Dans l’organigramme du ministère des Relations extérieures, depuis l’année dernière, on est passé de la Division des Camerounais de l’étranger à la Direction des Camerounais de l’étranger. La Diaspora est régulièrement invitée par le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle à participer annuellement aux carrefours des métiers au Cameroun tant sur le plan intellectuel qu’au niveau des expositions. Il y a de plus en plus d’exemple où la contribution du réseau CASA-NET est palpable. Ce n’est pas assez, nous en sommes conscient et c’est la raison pour laquelle nous devons redoubler d’efforts malgré les difficultés que nous avons ici et là. C’est la persévérance qui déterminera où nous voulons aller. Une chose devrait être claire : c’est le travail, l’engagement, l’implication et le dynamisme qui nous conduiront vers l’espérance. Personne ne le fera à notre place. Nous devons être persévérants dans nos revendications.

Lors de l’édition 2013 à Yaoundé, les participants avaient annoncé la mise sur pied d’un Fonds camerounais de la diaspora. A quoi devait-il servir ?
Tel que conçu à la base par CASA-NET et proposé aux participants au Forum DAVOC 2014 à Yaoundé, il servira à proposer des services financiers à la Diaspora camerounaise. Bien entendu, les nationaux ne seront pas exclus.

Où en est-on avec sa mise sur pied ?
Le Fonds camerounais de la Diaspora est un projet conçu par CASA-NET il y a plusieurs années. Il a été proposé aux membres du réseau et participants au Forum DAVOC 2013 à Yaoundé pour échanges autour des statuts et adoption. Les participants ont décidé de sa création effective et la communication officielle sur sa mise en orbite opérationnelle sera faite le moment venue par le Conseil d’Administration élu au sortir des assises du DAVOC 2013.

Le DAVOC parle-t-il pour la diaspora camerounaise dans sa diversité ? ou pour une certaine diaspora camerounaise ?
Je nuancerais ici en parlant de CASA-NET. En fait, CASA-NET est une fédération d’associations des compétences de la diaspora camerounaise avec plusieurs activités. Le Forum DAVOC est la plate-forme annuelle d’échanges entre la diaspora camerounaise, les acteurs du développement de tout secteur d’activité et les institutionnels camerounais. Pour revenir à votre question, je tiens à vous préciser que la diaspora est plurielle à savoir: politique, culturelle, scientifique, technique, laborieuse. CASA-NET quant à elle s’occupe des compétences de la diaspora camerounaise.

Jérôme Monteu Nana, président exécutif du réseau Casa-Net
Journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé