Sport › Autres sports

Jeu de dames : Le Littoral remporte l’Excellence

Le trophée de la plus grande des catégories à ce jeu cérébral est revenu à Emmanuel Tamga.

Un damier posé sur une table, un chronomètre à deux temps, deux joueurs qui fixent intensément le tableau avant de déplacer les pions disposés sur les 100 cases du tableau ; et le tout, dans une atmosphère silencieuse où seuls les bruits des pas de l’arbitre principal et ceux des spectateurs se font entendre. C’est dans ce contexte que s’est déroulé dimanche dernier la finale de la coupe du Cameroun du jeu de dames, plus connu sous le nom de « damier ». C’est l’espace culturel Oyenga, sis au quartier Fouda, qui a abrité cette nouvelle édition baptisé « tournoi Valérie Judith Fongue », en l’honneur de la marraine de la Fédération camerounaise de jeu de dames, récemment décédée.

A l’issue des compétitions dans les catégories Excellence, Honneur, Promotion et Dames, les finalistes ont reçu des primes et les vainqueurs ont reçu leur trophée en présence du représentant du ministre des sports et de l’éducation physique. Emmanuel Tamga, candidat de la province du Littoral, a remporté le trophée de la catégorie Excellence (celle des plus forts). Pour cet habitué du jeu de dames qui joue depuis plus d’une vingtaine d’années, sa victoire n’est que le fruit de ses efforts ; lui qui, malgré son état de santé fébrile, a tenu a se déplacer : « C’est tout à fait normal que je remporte ce trophée puisque je joue au damier depuis 1974. Ce n’est pas le fait du hasard », a-t-il déclaré.

Liliane Youta Njamfa, candidate du Centre, a été sacrée championne chez les dames en l’absence de sa concurrente de l’Ouest qui n’a pas pu se déplacer pour raison de santé. Toutefois, la championne de cette édition, qui participait pour la première fois, à la finale de la coupe du Cameroun, n’a pas démérité ; puisqu’elle s’est qualifiée en battant d’autres candidates aux éliminatoires « Je suis très contente. Je ne m’y attendais vraiment pas. Je ne savais pas que ma concurrente allait être absente », dit-elle.
Le jeu de dames est un jeu d’esprit qui fait appel à une grande capacité de réflexion et de concentration. Pour les profanes, il pourrait apparaître comme une simple distraction. Mais ce n’est pas du tout le cas puisque le jeu de dames est en plein essor avec la création d’une fédération en 1995. Mais alors, cette discipline reste encore peu connu d’une grande partie des Camerounais, qui étaient absents durant toute la compétition. En effet, les spectateurs présents n’étaient que les malheureux perdants des éliminatoires.


www.innovationlejournal.fr)/n
À LA UNE
Retour en haut