Sport › Football

Jeux de la francophonie 2009 : les footballeurs Camerounais dans l’arène

Il livrent leur premier match contre le Rwanda dans quelques heures à Beyrouth

Les lionceaux de l’entraîneur Etienne Sockeng vont-ils réussir leur entrée dans cette 6e édition des jeux de la francophonie comme ceux d’Alain Wabo dans le mondial junior Egypte 2009 ? Réponse à cette problématique ce lundi, 28 septembre 2009 dans quelques heures. En effet, les lionceaux pour leur première sortie, affrontent les jeunes guêpes du Rwanda. Un adversaire que les camerounais n’avaient pas prévu de rencontrer de sitôt, mais un changement de dernière minute dans sa poule, a dû mettre le Rwanda sur le chemin des lionceaux. Changement qui fait suite aux désistements du Burkina-Faso et de l’Egypte. Le Rwanda et le Canada sont désormais les adversaires du Cameroun dans cette poule. Après le rendez-vous manqué de samedi, 26 septembre 2009 où le Cameroun devait livrer son premier match tel que prévu dans le calendrier des jeux de la francophonie, les tricolores descendent plutôt dans l’arène tout à l’heure comme nous le soulignons plus haut.

Obtenir la médaille d’or
Même si plusieurs observateurs s’accordent à dire que les jeux de la francophonie ne drainent pas autant de foule que la coupe des nations, la coupe du monde, voire les jeux olympiques, les lionceaux camerounais veulent hisser le plus haut possible, le drapeau national. Ceux-ci sans complexe, visent la médaille d’or, afin de rehausser d’avantage l’image de marque du football Camerounais. C’est d’ailleurs pour cela que le ministre des sports et de l’éducation physique, Michel Zoah a rencontré personnellement les différentes délégations camerounaises avant leur départ du Cameroun. Moment privilégié pour le ministre de dire aux délégations présentes, qu’elles ont le soutien du président de la République, Paul Biya, le sien, ainsi que celui inconditionnel du peuple camerounais. De quoi doper forcément le moral des footballeurs entre autre, et réveiller leur esprit de guerrier. Nul doute alors que ce lundi, 28 septembre 2009, le Cameroun va tenter d’effectuer une bonne entrée en matière à Beyrouth. L’entraîneur camerounais Etienne Sockeng devra compter sur son effectif constitué en grande partie des joueurs évoluant au sein des championnats locaux.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut