› Sport

Jeux francophonie : les autorités ivoiriennes rassurent sur les questions de sécurité

©Droits réservés

L’ouverture des 8e Jeux de la Francophonie va se dérouler vendredi soir dans une relative inquiétude, suite aux tirs qui ont été entendus ces derniers jours à Abidjan, la capitale économique.

Les organisateurs se veulent sereins car les mesures de sécurité ont été renforcées sur tous les sites retenus pour l’événement. « Le niveau d’organisation est tel que notre capacité de réaction sera toujours au rendez-vous », a signalé jeudi Hamed Bakayako.

Le nouveau ministre ivoirien de la Défense a assuré que la sécurité des participants aux jeux est garantie. L’ambassadeur de France Georges Serre a déclaré, jeudi, que les événements de ces derniers jours ne remettaient pas du tout en cause les Jeux de la Francophonie. Il a rassuré lors d’une conférence de presse qu’il n’y a aucun problème de sécurité.

Les jeux vont s’ouvrir par le vernissage des œuvres de sculpture, de peinture et de photographie au musée et à la bibliothèque nationale d’Abidjan. Dans l’après-midi, il y a quatre matches de football avec à l’affiche : Côte d’Ivoire – Guinée, Burkina Faso – Liban, Congo Brazzaville – Niger, Cameroun – Mali.

Mercredi, vers 22h, des hommes en arme et en cagoule ont pénétré le camp de l’école de police vers 22 heures. Ils ont tiré en l’air et auraient saisi du matériel, des armes, des kalachnikovs, des caisses de munitions également, avant de s’enfuir à bord de véhicules, de taxis volés, en direction du quartier de Yopougon, raconte le site d’informations de Rfi.

A Yopougon, des tirs ont été signalés et un accrochage a eu lieu avec les forces de l’ordre. Le bilan provisoire fait état d’un mort. L’identité des assaillants n’est pas encore connue.

 

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé