Sport › Autres sports

Jeux Universitaire 2013: Yaoundé II sanctionnée

Pour avoir engagé une athlète présentant un faux baccalauréat tchadien, l’Université de Yaoundé II paiera une amende de 500.000 FCFA

Selon le Dr. Mindje Elos Jules, membre de la Coordination technique des Jeux Universitaires, « l’INJS (Institut National de la Jeunesse et des Sports) a introduit une requête portant réserve de qualification d’une athlète de Yaoundé II qui présentait un faux baccalauréat tchadien. La coordination technique a jugé recevable cette requête parce qu’elle était cautionnée ». Face à cette situation, des sanctions ont été prises : « les compétitions de judo n’étant pas encore lancées, le badge de l’athlète a été retiré et l’Institution qui l’a engagée (Université de Yaoundé II, ndlr), écope avec circonstances atténuantes, d’une amende de 500. 000. FCFA pour fraude. Si les compétitions avaient déjà commencé, c’est toute l’équipe qui aurait été disqualifiée », précise le Dr. Mindje.

Pourtant, à l’ouverture de cette 16ème édition des Jeux Universitaires, le Ministre de l’Enseignement supérieur reprenant les propos du Professeur Paul Henri Amvam Zollo, Recteur de l’Université de Ngaoundéré et Président de la FENASU, martelait que cette messe sportive devait bannir « la brutalité, la tricherie, le mercenariat, la fraude, la corruption et la haine », qu’il fallait « cultiver l’esprit olympique, privilégier la fraternité, la solidarité, la saine compétitivité et la convivialité ». Cette ligne directrice n’est pas suivie à la lettre par l’Université de Yaoundé II. Malgré les efforts fournis par le comité anti-dopage et anti-fraude mis en place pendant ces jeux, les esprits malsains s’éveillent toujours.


journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut