Sport › Autres sports

Jeux universitaires 2012: La flamme olympique brille sur l’université de Buéa

La compétition a démarré samedi dernier. Retour sur les temps forts de la cérémonie d’ouverture et les premiers couacs enregistrés

C’est officiellement parti pour la 15ème édition des jeux universitaires. Samedi, 05 mai 2012, la flamme olympique s’est allumée sur le campus universitaire de Buea, située dans la région du sud-ouest du Cameroun. La cérémonie d’ouverture a rassemblé comme il fallait s’y attendre de nombreuses personnalités à l’instar du ministre des sports et de l’éducation physique, Adoum Garoua, le ministre de l’enseignement supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo, ainsi que les différents recteurs des universités et directeurs des grandes écoles d’enseignement supérieur. C’est par exemple le cas du « vice-chancelor » de l’université de Buea, le Pr Vincent Titandji, le recteur de l’université de Douala, le Pr Bruno Bekolo qui a d’ailleurs tenu un discours en sa qualité de président de la fédération nationale des jeux universitaires FENASU. Après lui, le ministre de l’enseignement supérieur l’a succédé au pupitre dans un long discours dans lequel il a tenu à rappeler que la venue de tous à Buéa était pour célébrer « le talent et l’excellence ». Il a souhaité beaucoup de succès à ces jeux universitaires, qu’il a qualifié de « festival de l’amitié, de fair-play », car « c’est un moment que nous attendions tous ».

Le Pr Fame Ndongo après son discours, a déclaré officiellement ouverts les 15è jeux universitaires Buéa 2012. La cérémonie s’est poursuivie dans une bonne ambiance. Il y’a eu l’allumage de la flamme olympique, suivie de la traditionnelle prestation de serment. Le représentant des athlètes s’est engagé à respecter les règles de ces jeux pour la gloire du sport, et celui des officiels s’est également engagé à bien diriger les jeux en complète impartialité. Le défilé des 19 universités et grandes écoles qui a suivi cette prestation de serment, a été très applaudi. Moment d’ambiance et surtout d’émotion impulsé par les différents fans clubs, venus massivement soutenir leurs camarades à Buéa. C’est plus de 3 000 athlètes et 450 supporters qui ont ainsi défilé. Il n’y a certes pas eu le défilé de l’université de Buéa mais plutôt l’association des étudiants de cette institution. Certaines sources ont indiqué que l’institution n’avait pas payé ses droits de passage, mais on apprendra que les étudiants étaient occupés à préparer la chorégraphie riche en couleur, qui a été présenté au public, juste avant le coup d’envoi du match de football donné par le Pr Fame Ndongo.

Malgré la bonne ambiance qui a régné sur le campus universitaire de Buéa, l’on a pu voir les premiers dysfonctionnements dans ces jeux. Plusieurs délégations participantes à cette compétition n’ont toujours pas trouvé de logement. De même, l’on se plaint de la qualité, voire de la rareté de la nourriture servie au restaurant. Démarrés le 05 mai, ces jeux s’achèvent le 12 mai prochain avec l’identité du successeur de l’institut national de la jeunesse et des sports, vainqueur de la 14eme édition de cette compétition.

Les jeux universitaires ont lieu chaque année au Cameroun
Afrikéo)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé