Sport › Autres sports

Jeux universitaires de Dschang 2011: La situation au 4e jour des compétitions

Rendu au 4e jour des compétitions, le classement général est dominé provisoirement par l’INJS et l’Université de Douala

Au 4e jour des compétitions, l’INJS et l’Université de Douala sont dans le peloton de tête, même s’il faut dire que l’Institut national de la jeunesse est des sports a pris une sérieuse avance sur son poursuivant immédiat en remportant 5 nouvelles médailles en or, 4 en argent et une en bronze. Elle s’est particulièrement distinguée au lancer du javelot, au triple saut et en athlétisme. Ce qui porte son capital à 12 médailles d’or, 13 en argent et 6 en bronze. A 72 heures de la fin de la 14e édition des « jeux de la catapulte vers l’émergence », Les Universités de Douala et de Yaoundé I occupent respectivement la deuxième et la troisième position. A la 4e place, on retrouve l’Université de Yaoundé II qui s’est contentée d’une médaille en or à la 4e journée aux. 4 qu’elle avait déjà dans son escarcelle.

A mi-parcours de la compétition, on note une belle prestation de l’université de Ngaoundéré, actuellement classée 5e au classement général. Au 4e jour des compétitions, l’université de Ngaoundéré
totalise 17 médailles dans son escarcelle, dont 4 en or 5 en argent et 8 en bronze.

La plus belle prestation c’était ce mardi avec deux médailles en or décrochées au 800m et au relai 4X400 m messieurs. Grâce à cette prestation, les cop’s de Dang viennent de faire mieux qu’à Soa l’année dernière où ils n’avaient remporté que 3 médailles en or. Le moins que l’on puisse dire c’est que les chances de médaille ne sont pas encore épuisées, puisque l’équipe de basketball messieurs, championne en titre, est qualifiée pour la demi-finale et entend bien conserver sa couronne. Egalement qualifiée pour la demi-finale, les volleyeurs de cette institution qui ont laminé leurs adversaires de l’Université de Dschang sur leurs propres installations sur un score sans appel de trois sets à zéro. Ce mercredi, les yeux seront rivés sur les footballeurs qui disputent leurs quarts de finales fac à l’école nationale des travaux publics de Yaoundé. Aussi au programme, les finales du relai 4X400 m dames et messieurs ainsi que les 5 000 m messieurs et dames.

Après son baptême de feu l’année dernière à Soa, l’Université de Maroua perd toujours le nord. Après quatre journées de compétition, l’institution du Recteur Ako Edouard Oben qui évolue de défaites en défaites court toujours derrière sa première médaille de cette 14e édition des jeux universitaires. Toujours dans le bas du classement, on retrouve égal’école des postes et l’Institut africain d’informatique (IAI).

Les jeux universitaires ont lieu chaque année au Cameroun
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé