International › APA

JO Tokyo 2021: Ruth Gbagbi offre à la Côte d’Ivoire sa première médaille

La taekwondo-in ivoirienne Ruth Marie Christelle Gbagbi a offert, lundi, à la Côte d’Ivoire sa première médaille en décrochant le bronze.

Elle a conservé sa médaille de bronze, à l’issue des combats de classement dans la catégorie des moins de 67 kg disputés lundi à Tokyo au Japon dans le cadre de la 32è édition des Jeux olympiques d’été.

Ruth Gbagbi a gagné au score (12-8) face à la Brésilienne Milena Titoneli. L’ivoirienne de 27 ans conserve ainsi son titre de médaillée de bronze olympique pour la 2è édition consécutive. En 2016, à Rio de Janeiro au Brésil elle avait battu l’Azerbaïdjanaise Farida Azizoua par 7 points à 1 en match de classement pour se hisser sur la 3è marche du podium.

Tout au long de cette journée marathon consacrée au taekwondo depuis 2h 00 du matin Gmt et heure locale, la championne du monde en titre dans sa catégorie a d’abord remporté son premier combat en 8è de finale après la disqualification de son adversaire Naomie Katoka de la République démocratique du Congo.

Ruth Gbagbi s’est ensuite imposée dans les quarts de finale par une victoire au score 21 contre 9 face à la chinoise Mengyu Zhang avant de perdre son combat en demi-finale face à la Britannique Lauren Williams.

L’histoire des JO Rio 2016 se répète donc pour cette désormais double médaillée de bronze olympique.

Cette victoire de Gbagbi vient ainsi mettre un terme à la traversée du désert vécue par la sélection ivoirienne depuis l’ouverture des JO Tokyo 2021. Dans la nuit de dimanche à lundi, le premier espoir de médaille d’or de cette équipe notamment le champion olympique Cheick Cissé a été éliminé dès sa première sortie en 8è de finale au taekwondo dans la catégorie des -80 kg.

Avant lui, ce sont 4 autres athlètes ivoiriens qui ont été sortis de la course aux médailles. Le rameur N’Dri Franck n’a pas réussi à dépasser les séries éliminatoires au Skiff hommes en Aviron. Même son de cloche pour la nageuse Talita Te Flan qui a calé également en série du 400 m nage libre féminine. Quant à la judokate Zouleiha Abzetta Dabonné, elle est tombée à son tour dès les 16è de finale.

La Côte d’Ivoire totalise donc à ce jour, une médaille de bronze depuis l’ouverture des jeux, en attendant, l’entrée en scène de deux autres taekwondo-ins, de 3 sprinteurs et de l’équipe de football ivoirienne encore en lice pour les JO Tokyo 2021.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé