Personnalités › Success Story

John Ngu Foncha, celui qui uvra pour la réunification du Cameroun

Né en 1916, il est décédé en 1999 en ayant marqué la vie politique camerounaise par son empreinte

Tout commence pour lui en 1959 lorsque qu’il devient Premier ministre du Cameroun britannique. Il garde le poste jusqu’au 1er octobre 1961. C’est la date à laquelle le Southern Cameroon devient indépendant et se réunifie immédiatement avec l’ex-Cameroun français. Ils forment alors la République Fédérale du Cameroun. John Ngu Foncha en devient le Vice-Président. Entre temps, celui qui a commencé sa carrière comme instituteur a fait beaucoup de choses dans l’univers politique devant conduire aux indépendances du Cameroun.

Des bancs de l’école à la politique
Né le 26 juin 1916 à Bamenda, le petit John fait ses études primaires dans la même ville. Il va au Nigéria voisin pour continuer ses études et revient au Cameroun avec un diplôme d’instituteur. Le virus de la politique s’empare de lui lorsqu’il fonde avec quelques camarades les mouvements tels que le Cameroon’s Youth League (CYL), le Cameroon’s National Federation (CNF) ou encore le Kamerun National Congress (KNC). En 1955, il fonde aussi le Kamerun National Democratic Party (KNDP) avant d’accéder en 1961 au poste de Vice-président de la République Fédérale du Cameroun indépendant. Il sera également Premier ministre du Cameroun Occidental de 1961 à 1965.

Lorsqu’en 1966, l’atmosphère politique change, on le retrouve encore aux avant-postes. Il sera de l’aventure lors de la formation du parti unique, l’Union nationale camerounaise (UNC). Son parti, le Kamerun National Democratic Party est phagocyté par l’UNC, le parti du Président Ahmadou Ahidjo. En 1970, la désullision est grande lorsque le président Ahidjo le remplace au poste de Vice-Président du Parti. Il se retire de la vie politique et accède au poste honorifique de Grand Chancelier des Ordres Nationaux bien plus tard, en décembre 1979.

Il reviendra au devant de la scène au sein du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC) jusqu’à sa démission. Le 9 juin 1990, il démissionne de son poste de Vice-Président du RDPC et se retire une fois de plus. Le 18 juillet 1990, il est remplacé au poste de Grand Chancelier des Ordres Nationaux. Il deviendra par la suite un opposant, proche des indépendantistes du Southern Cameroon national council. En 1994, il conduit la délégation du de ce mouvement à l’ONU pour demander plus d’autonomie pour les provinces anglophones. Le 10 avril 1999, John Ngu Foncha décède. L’on retient de l’homme qu’il a été un acteur majeur de l’unification et de la réunification des deux parties du Cameroun. Il s’est impliqué de manière décisive dans le rapprochement entre la partie du pays sous administration britannique et celle sous administration française.

John Ngu Foncha, de retour des Nations unies
Filkr)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé