› Eco et Business

Jonathan Scott Barrett: «Le Gaz de Logbaba est une opportunité pour l’économie camerounaise»

Le Manager de la filiale camerounaise de Victoria Oil and Gas, revient sur les avantages de ce champ gazier pour l’industrie locale

Le 22 juin 2011, vous avez procédé officiellement au lancement des travaux sur le site de Logbaba qu’est ce qui a déjà été fait et qu’est ce que les clients sont en droit d’attendre de ces travaux.
Nous avons déjà commencé la mise en place des fondations de l’usine de traitement du gaz. Nous envisageons maintenant de la construire. Dans le même temps, nous effectuons la pose du gazoduc qui partira du site de Logbaba pour nos premiers clients qui sont situés sur le domaine de la zone industrielle de Douala, (MAGZI), à moins de 3 kilomètre de nous

À quel niveau sont impliqués les autres actionnaires du projet dans ces travaux de constructions
Les actionnaires du projet comme vous le savez sont Victoria Oïl and Gas (VOG) avec 57%, l’américain RSM avec 38% et pour la partie camerounaise, la société nationale des hydrocarbures (SNH) 5%. Tous ces actionnaires travaillent ensemble pour s’assurer que le projet connaîtra un succès. Rodeo Development Ltd, est l’opérateur sur le terrain et il a par conséquent la responsabilité d’assurer une gestion pertinente de l’exploitation et ensuite d’en rendre compte aux actionnaires qui la lui ont confié.

Pour le lancement des travaux vous avez choisi une entreprise camerounaise. Est ce qu’on doit y voir un message à l’endroit des petites et moyennes entreprises qui voudront sous-traiter avec vous?
Dans notre stratégie nous voulons effectivement autant que possible, utiliser jusqu’à 100% d’entreprises camerounaises en sous-traitance, ou de travailleurs locaux nationaux. C’est la raison pour laquelle pour les travaux de constructions initiales, nous avons confié les travaux à Austin Maritime, une compagnie locale basée à Douala

Les populations qui ont entendu parler du gaz de Logbaba ont eu l’espoir que, le prix du gaz butane utilisé dans les maisons puisse bientôt connaître une baisse. Or il semble que le gaz extrait à Logbaba soit inapproprié à l’usage domestique . Expliquez-nous pourquoi?
Oui, malheureusement, le gaz naturel qui sera extrait de la zone de Logbaba, est constitué en grande partie de Méthane, ce qui ne le rend pas indiqué à une utilisation ménagère, du moins au stade actuel.

Vous avez encore beaucoup de projets en cours. pouvez vous nous donner un détail sur votre plan de développement?
Nos plans prévoient le forage des puits supplémentaires, dans les trois prochaines années, pour répondre à un accroissement de la demande, mais aussi pour permettre la fourniture du gaz aux industries, qui pourront-elles même produire leur énergie électrique.

Est-ce que vous apporterez une assistance aux entreprises qui veulent vous acheter du gaz et dont les installations sont encore dévolues à l’utilisation du fuel lourd?
Nous organisons une conférence sur l’utilisation du gaz dans le secteur des industries le 30 juin 2011, dans la salle de conférence du groupement inter patronal du Cameroun (GICAM). Des spécialistes européens de la fabrication de brûleurs et de chaudières aborderont les sujets concernant la conversion des industries à l’utilisation du gaz comme source d’énergie. Les jours suivant, ces experts devraient visiter certains sites industriels pour voir l’état des investissements qu’il faudra faire. Alors je réponds oui à votre question, nous allons assister nos futurs clients autant que cela sera nécessaire.

Quels sont les avantages que l’économie camerounaise pourra tirer de l’exploitation du Gaz de Logbaba?
Le gaz est d’abord une source d’énergie extrêmement bénéfique. Il contribue à la production d’une énergie plus propre, donc il y a là un gain réel pour l’environnement. Par ailleurs l’utilisation du Gaz devrait permettre aux entreprises d’atteindre des objectifs de production plus pertinents, ce qui signifie: plus d’emplois et plus de compétitivité pour l’industrie camerounaise. L’utilisation du gaz n’engendre pas trop de frais d’entretien, et les installations s’amortissent sur une période plus longue. Il limite en outre des périodes de fermeture pour nettoyage, qui sont facteurs de risque d’interruption dans la chaîne de production. Enfin et c’est l’un des plus grands avantages, les entreprises qui choisissent de se mettre au gaz, aurons avec nous, une vision claire de leurs dépenses énergétiques, puisque nous leur fixeront un prix forfaitaire valable sur cinq ans. Cela permettra d’avoir une maîtrise des coûts de l’énergie consommée sur une période relativement longue.

Pouvons-nous avoir une idée du prix et de la manière dont vos clients pourront se procurer le gaz chez vous?

Nous tablons actuellement sur un prix de 16 dollars américains (environ 8500 FCFA) pour une quantité équivalent à 28 300 mètre cube de gaz/jour – Le gaz sera fourni directement à leurs usines, à travers des pipelines construits par Rodeo Development Limited. Le pipeline longera le bord des routes et des chemins de fer, donc il n’y aura pas de risques de déguerpissement de maisons ou de propriétaires terriens sur le parcours du Pipe line.

Jonathan Scott Barrett, Manager général de la firme Rodeo Development Limited filiale de VOG au Cameroun
journalducameroun)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé