Présidentielle 2018 › Joshua Osih

Joshua Osih devra-t-il abandonner la vice-présidence du Sdf ?

 Des appels à la démission du vice-président du Sdf, Joshua Osih, ont été lancés ce jour par les militants de ce parti en Allemagne.

Les résultats de l’élection présidentielle camerounaise ne sont pas encore connus pourtant, au sein du Social democratic front (Sdf), l’on constate déjà que l’on n’a pas atteint les objectifs escomptés. Toute chose qui suscite le courroux de la section Sdf d’Allemagne. Elle appelle Joshua Osih, candidat investit par le parti à « tirer les conséquences politiques et personnelles qui s’imposent ».  Et pour le faire, il devra démissionner de son poste vice-président du Sdf.

Le Social democratic front était jusqu’à cette élection le principal parti de l’opposition camerounaise. Son chairman Ni John Fru Ndi se présentait alors à la présidentielle au compte du parti. Il a cédé la place à Joshua Osih pour le scrutin 2018.

Ce geste avait été salué dans la population. Pourtant, la campagne du challenger s’est avérée timide, tant, les meetings n’ont pas fait courir. A cette situation s’ajoute la crise socio-politique qui causé des déplacements massifs dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, fragilisant la base électorale du Sdf. Toutes choses qui ont peut-être eu un impact important sur le vote. Le Sdf y rend public son échec.

Les militants du Sdf en Allemagne demandent une autopsie des causes internes et externes de cet échec, l’ouverture de consultations pour la refondation et rénovation du parti.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut