International › APA

Julien Balkany (Panoro Energy) : « nous avons abordé 2019 avec une volonté de nous concentrer avant toute chose sur le Gabon et la Tunisie, deux pays stratégiques à nos yeux et ayant un fort potentiel pétrolier. »

©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN / SYLVAIN RAVERA - LE 16 12 2010 - Pétrole du Bassin Parisien : Julien Balkany précise son rôle.

La compagnie pétrolière et gazière norvégienne Panoro Energy ASA a réalisé en 2018 une importante découverte lors d’un forage d’exploration sur le champ offshore de Dussafu situé au large du Gabon.  En ayant un actif au Gabon de classe mondiale, l’entreprise a fait le choix d’investir de manière conséquente. Julien Balkany, président du conseil d’administration de Panoro Energy, confirme une campagne de forage intensive avec entre six et huit puits d’exploration, d’appréciation et de production qui seront forer dans un futur proche. A cela il faut ajouter, les 2 acquisitions réalisées en Tunisie en 2018, qui démontrent la volonté affichée par Panoro Energy d’augmenter considérablement la production d’hydrocarbures dans deux pays considérés comme stratégiques par l’entreprise.

Panoro Energy au Gabon : un investissement stratégique et à long-terme

Panoro Energy est présent dans l’amont pétrolier gabonais depuis près de 10 ans et sa persévérance a payé avec l’entrée en production du champ de Dussafu, au large des côtes du pays, au 3ème trimestre 2018. Cette mise en production a été la suite logique d’une campagne de forages réussie avec un puits d’exploration et un puits d’appréciation sur le dit permis. Ces puits offshore, forés avec succès, ont conforté Panoro Energy, sous l’impulsion de son président, Julien Balkany de prendre la décision stratégique de renforcer et d’étendre ses activités en Afrique. Le Gabon est d’ailleurs considéré comme un des pays hautement stratégiques avec la Tunisie, où Panoro Energy compte accroître sa production.

Pour 2019 et 2020, Julien Balkany explique que l’entreprise norvégienne concentrera notamment ses investissements au Gabon, afin d’y augmenter significativement la production d’hydrocarbure. « Nous allons mener une campagne intensive de forages », précise le président, dans une interview accordée au journal Entreprendre, avant d’ajouter : « Nous prévoyons de forer entre 2019 et 2020 au minimum six puits et au maximum 8 puits. Plus précisément, entre 2 et 4 puits d’exploration ainsi que 4 puits de production ».

La compagnie pétrolière multiplie ses acquisitions en Afrique et se diversifie en Tunisie

Déjà présente depuis plusieurs années au Nigeria, la juniore pétrolière cotée à la bourse d’Oslo continue son expansion et fait son entrée au Maghreb. Après avoir racheté durant l’été 2018 la société norvégienne DNO Tunisia As, lui conférant des droits sur les permis d’exploitation offshore de Hammamet et de Sfax Offshore ainsi que sur la concession de Ras El Bech, Panoro Energy a doublé la mise et concrétisé l’acquisition d’OMV Tunisia Upstream GmbH, une filiale d’OMV (major pétrolière autrichienne) produisant en partenariat avec l’ETAP sur les concessions dites de TPS, mitoyennes du permis offshore de Sfax. Julien Balkany ne cache pas son enthousiasme devant les synergies et les très fortes complémentarités existantes entre les concessions de TPS et le permis adjacent de Sfax Offshore, ce dernier ayant un fort potentiel d’exploration et sur lequel Panoro espère forer en 2019 le puits de Salloum-Ouest.

« En parallèle, nous restons très actifs et à l’affût de nouvelles opportunités organiques de développement ainsi que de croissance externe. Nous souhaitons renforcer notre position sur le continent avec pour objectif immédiat de générer de la valeur pour nos actionnaires et cela grâce au savoir-faire et au dynamisme de nos équipes » explique Julien Balkany. Très active ces dernières année la compagnie pétrolière, dont le directeur général est John Hamilton, a vu le cours de son action s’envoler à la bourse d’Oslo, doublant en valorisation courant 2018 et s’appréciant de plus de 50% depuis le 1er janvier 2019. Une performance boursière impressionnante qui a valu à Julien Balkany d’être réélu en tant que président du conseil d’administration de Panoro Energy à l’unanimité des voix des actionnaires en mai 2019 ; fait assez rare pour être souligné qui démontre l’approbation univoque et la confiance renouvelée des actionnaires dans les membres du conseil d’administration et l’équipe dirigeante en place.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé