Politique › Judiciaire

Justice: reprise du procès de Ayuk Tabe et Cie sur fond de crise

Sisiku Ayuk Tabe (c) Droits réservés

Le conseil des avocats des leaders «ambazoniens» ne sera plus porté par Me Fru John Nsoh. L’avocat a été destitué mardi alors que doit se tenir ce jeudi une nouvelle audience devant le Tribunal militaire.

Le climat est électrique entre les avocats de Julius Ayuk Tabe et ses neuf codétenus. Une dizaine d’entre eux a donné une conférence de presse mardi pour annoncer la destitution de Me Fru John Nsoh qui avait jusqu’ici dirigé le conseil de la défense.

Il est reproché à Me Fru John Nsoh d’avoir tenu des propos illégaux qui heurtent l’éthique dans certains médias et d’avoir fait «des allégations qu’il ne pouvait pas prouver»; en déclarant notamment que de fréquentes rencontres ont lieu entre des émissaires de la présidence de la République et les leaders «ambazoniens». Il aurait par ailleurs évoqué le fait que Julius Ayuk Tabe soit en train de revoir ses positions sur la question de la sécession.

Selon certaines sources contactées, les raisons de la destitution de Me Fru John Nsoh seraient plus profondes que cela. Il serait, d’après leurs révélations, reproché à l’avocat de distraire les fonds destinés aux membres du conseil de la défense; de soutenir l’actuel gouvernement de «l’Ambazonie», lequel a destitué Julius Ayuk Tabe, et de recevoir de lui des financements.

Ces évènements surviennent alors que reprend ce mercredi le procès pour terrorisme de Julius Ayuk Tabe et ses compagnons devant le Tribunal militaire. La procédure est parvenue au stade de l’examen des preuves du ministère public. Le commissaire du gouvernement a présenté une série de procès-verbaux d’enquêtes, des vidéos et des enregistrements audio devant étayer ses accusations. Tout cela s’est fait en l’absence des détenus et de leurs avocats qui ont demandé au juge de surseoir à la procédure dans l’attente de l’examen de leur recours devant la Cour suprême.

A lire aussi: Tribunal: la justice examine les preuves en l’absence des leaders ambazoniens

Les avocats conduits mardi par Me Paddy Young ont assuré qu’ils continueraient de défendre les accusés.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé