Dossiers › Présidentielles 2011

Kah Walla choisit Douala pour le lancement de sa campagne

La candidate du Cameroon People’s Party (CPP) a choisi trois sites majeurs de l’histoire du Cameroun à Douala pour le lancement officiel de sa campagne

Place du Gouvernement ce samedi 24 septembre, près d’une cinquantaine de militants du CPP sont déjà présents, tous vêtus aux couleurs de leur parti. Au fur et à mesure, d’autres militants et militantes de la ville de Douala se joignent au groupe. 11h, départ vers la place de la Marine Marchande. Au même moment, les hommes et femmes de médias font leur arrivée. Ils sont pour la plupart surpris du retard accusé sur l’heure. Les militants en profitent pour distribuer aux curieux et aux passants les dépliants-programme du projet de société de la candidate: «Le Cameroun leader».

Dans l’attente, quelques militants perdent patience, certains d’entre eux se démobilisent et se dispersent pour se ressourcer. D’autres restent sur place, assis ou couchés sur le gazon. Encore quelques minutes, et ouf! C’est l’explosion de joie. Il est 12h 40min: Mme Walla Edith Kahbang arrive enfin sur la place de la Marine Marchande à Bonanjo dans un cortège constitué d’une cinquantaine de Bendskins et quelques taxis. C’est le point de départ de la tournée pour le lieu de la pendaison du résistant Douala Manga Bell et son secrétaire Ngosso Din. Parallèlement, au lieu du rassemblement, un camion d’Hysacam commence un grand nettoyage de la rue qui produit un grand soulèvement de poussière qui étouffe les militants et menace de troubler la suite de l’évènement. Heureusement, l’équipe parviendra à convaincre de chauffeur d’interrompre son activité.

1ère escale: dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe de Douala Manga Bell
A la tête de la forte délégation de militants de son parti, Walla Edith Kahbang se dirige vers la tombe de Douala Manga Bell. Là, elle fait une déclaration empreinte d’une émotion vive. Que retenir? Il faut tirer les leçons des évènements de cette période de notre histoire afin d’établir l’intégrité émiettée de la société camerounaise. Elle prend l’engagement de restituer la vérité sur cette période de l’histoire de notre pays à travers son enseignement dans nos écoles et universités. Elle rend hommage aux héros de la lutte contre l’apartheid colonial, et dépose une gerbe de fleurs sur la tombe du martyr Douala Manga Bell. Aussitôt, Walla Edith Kahbang lève ses deux bras vers le ciel en signe de victoire. Ce recueillement se termine par un bref échange avec la presse. 13 h30min: les centaines de militants se dirigent vers les différents véhicules pour la prochaine destination

2ème escale: Ancien siège de l’UPC, engagement de poursuivre l’ uvre des nationalistes
La prochaine destination n’est autre que l’ancien bureau de l’UPC devenu aujourd’hui un dépôt de boisson. A la mémoire de Ruben Um Nyobe et des martyrs de la lutte pour l’indépendance, M. Nyobe Nyobe, petit-fils du héros national Um Nyobe, présent pour la circonstance, a apporté son soutien à la candidate et surtout son admiration pour cet engagement héroïque pour le Cameroun et les Camerounais.

La candidate Kah Walla dépose la gerbe de fleurs sur la tombe du résistant Douala Manga Bell
Journalducameroun.com)/n

3e et dernière escale: Pont du Wouri, elle honore la mémoire des victimes de la contestation de la réforme constitutionnelle de février 2008
Le cortège parti de New-Bell pour le rond point Deido s’est renforcé par l’arrivée d’une voiture avec des hauts parleurs. Sur les lieux, la candidate au-dessus d’un véhicule s’adresse à la foule présente. Elle souligne l’importance de ce lieu pour le retour du multipartisme au Cameroun. Après un bref entretien avec la presse, le cap est mis sur le pont du Wouri. Cette fois-ci c’est à pieds que la forte délégation rallie le pont sur le Wouri en mémoire des victimes de la contestation de la reforme constitutionnelle de février 2008. Sur le Pont, à nouveau sur le capot d’un véhicule, la candidate d’un ton décidé et ferme, prend l’engagement de parachever le processus de transfert du pouvoir au peuple. C’est la devise du parti The People first!, Le peuple d’abord. Elle a alors présenté les grands axes de son programme politique. Elle s’est aussi engagée à conduire de grands changements et d’apporter d’importantes innovations pour le Cameroun et les Camerounais(es): construire le «Cameroun Leader». Elle a alors invité les militants et le peuple à voter massivement pour le CPP le 09 Octobre. C’est sur cette note d’espoir, d’engagement et d’exhortation à la mobilisation massive pour un changement au Cameroun que la tournée de prise d’engagement devant les hommes de l’histoire s’est terminée. Le cortège s’est alors dirigé vers le QG de campagne du parti à Bali.

Mobilisation au Rond -Point Deido à Douala
Journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé