International › APA

Kenya : Hausse de 9,6% des revenus malgré une activité économique morose

Les revenus du Kenya pour la première moitiĂ© de l’exercice 2017/18 ont augmentĂ© de 61 millions de dollars pour atteindre 7,1 milliards de dollars, contre 6,4 milliards de dollars l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, a rĂ©vĂ©lĂ© mardi le fisc kenyan (KRA).Selon la Kenya Revenue Authority, les revenus du ministère des Finances ont augmentĂ© de 10% pour atteindre 6,5 milliards de dollars, contre 5,9 milliards de dollars en 2016/17.

« Cette croissance est en phase avec la croissance moyenne de 3,5% du revenu du TrĂ©sor public sur trois ans (2014/15 Ă  2016/17). La croissance globale, reprĂ©sentant une hausse de 9,6% a Ă©tĂ© enregistrĂ©e dans un climat Ă©conomique dĂ©primĂ© par le cycle Ă©lectoral prolongĂ© qui a durĂ© pendant la majeure partie de l’annĂ©e civile 2017 « , a indiquĂ© dans un communiquĂ©, le Commissaire gĂ©nĂ©ral de la KRA, John Njiraini.

Cette prolongation, selon des sources bien informées a nui à la confiance des entreprises et causé la baisse des dépenses de consommation, entraînant une faible collection des taxes liées à la consommation, en particulier dans les secteurs des biens non essentiels, notamment les boissons.

Dans l’ensemble, la croissance Ă©conomique pour la pĂ©riode a flĂ©chi d’environ 4,4%, contre les 6% utilisĂ©s dans les projections de la DĂ©claration de politique budgĂ©taire (BPS).

La KRA a dĂ©clarĂ© que l’accent avait dĂ©sormais Ă©tĂ© mis sur l’amĂ©lioration de l’environnement des affaires, après la fin des Ă©lections, un dĂ©veloppement qui devrait aboutir Ă  un programme budgĂ©taire normalisĂ© pour le gouvernement et Ă  un meilleur climat des affaires.

L’activitĂ© politique prolongĂ©e qui conduit Ă  la reprise de l’Ă©lection prĂ©sidentielle, couplĂ©e Ă  la remise tardive des fonds aux fournisseurs du gouvernement et aux gouvernements des comtĂ©s a eu pour effet de ralentir la collecte des recettes.

Cependant, la KRA a notĂ© que la croissance rĂ©alisĂ©e pour la première moitiĂ© de l’exercice s’explique en grande partie par de meilleurs efforts d’amĂ©lioration de la conformitĂ© largement soutenus par la technologie et d’autres rĂ©formes mises en Ĺ“uvre dans un passĂ© rĂ©cent.

Ă€ LA UNE
Retour en haut