Culture › Musique

Koppo explique les raisons de son silence après son album de 2003

L’auteur de Je go (si tu vois ma go) séjourne à Paris depuis bientôt 3 mois dans le cadre de « visa pour la création », un programme de résidence des réseaux culturels français. Il se confie à Diaf-Tv

L’artiste et animateur radio, Koppo, de son véritable nom Patrice Minko’o Minko’o, est l’un des lauréats de « visa pour la création », programme de résidence des réseaux culturels français pour de jeunes talents. Il séjourne à Paris depuis bientôt 3 mois.

Le slammeur/rappeur qui a été révélé au public camerounais en 2003 avec son premier album, Je go (si tu vois ma go), a accepté notre invitation sur Rencontre Avec l’Artiste (R.A.A) sur Diaf-tv.

Aux côtés d’Aline, il revient sur le succès qu’il a connu avec son premier album, ses rapports avec Blick Bassy, les raisons du silence depuis 2003, ses rapports avec ses parents au moment de faire le choix de la chanson plutôt que celui des études universitaires à Ngoa Ekélé (université de Yaoundé I). Il nous explique également son « atterrissage » dans la radio, et les coulisses de sa décision à postuler pour le projet « visa pour la création ».

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut