Culture › Musique

Kora 2012: Lady Ponce, Charlotte Dipanda, X-Maleya et N’Laurette représenteront le Cameroun

La cérémonie de récompense aura lieu le 29 décembre 2012 en Côte d’Ivoire

Quatre artistes camerounais défendront les couleurs nationales lors de la 12e édition des « Kora Music Awards 2012 », qui aura lieu le 29 décembre 2012 à Abidjan en Cote d’Ivoire. Nominées dans la catégorie « meilleure artiste féminine d’Afrique centrale », Lady Ponce avec son titre « secouer secouer », et Charlotte Dipanda et son titre à succès « coucou », extrait de son dernier album solo baptisé « Dube l’Am » sorti en 2011, soit deux ans après l’album « Mispa », défendront le Cameroun face à d’autres concurrentes comme la talentueuse tchadienne Mourina Mitchala, ou encore la diva Barbara Kanam de la République Démocratique du Congo. Dans la catégorie « meilleur groupe africain », le Cameroun sera représenté à juste titre par le groupe X-Maleya avec son tube « tchokolo ». Ici, le groupe camerounais est en compétition avec le Magic System de la Cote d’Ivoire, Malaika de l’Afrique du sud, Toofan du Togo, Gal Level et Camp Mulla respectivement de la Namibie et du Kenya.

Et aussi N’Lauretta
Outre les artistes Lady Ponce, Charlotte Dipanda et le groupe X-Maleya, on retrouve également sur la liste l’artiste de gospel N’Lauretta, auteure de «Hommage à Jésus». Elle est nominée dans la catégorie « meilleure artiste féminine musique religieuse». Dans cette catégorie, N’Lauretta a pour challengers la célèbre SR L’Or Mbongo, véritable or de la musique gospel en Afrique, Lydie Nseya de la République Démocratique du Congo, Rebecca du Nigeria, Tonzi Shima du Rwanda et enfin Bernice Blackie du Liberia. Voilà donc les quatre artistes camerounais qui devront batailler dur sur scène, pour espérer ramener des trophées au bercail.

A propos des « Kora 2012 »
Pour cette édition, le comité d’organisation a retenu au total 144 candidatures reparties dans 24 catégories, après l’examen de près de 500 candidatures envoyées de part le continent. Les 144 artistes sont issus de 41 pays. Concernant les critères de sélection, le comité affirme qu’il y’avait la qualité des vidéogrammes, l’importance de la représentativité des cinq régions du continent ainsi que celle du rajeunissement de la musique africaine. De même, les titres en compétitions sont ceux qui sont sortis entre le 1er mai 2010 et le 10 octobre 2012. « Les artistes que nous avons finalement retenu font l’unanimité dans leur zone d’influence », a déclaré le comité de présélection au cours d’une sortie médiatique. Initié par l’homme d’affaire béninois Ernest Adjovi en 1994, l’événement culturel africain baptisé Les Trophées KORA de la Musique Africaine ou plus simplement les « KORA- All Africa Music Awards », récompensent les meilleurs artistes du continent africain et de la diaspora. L’événement s’est déroulé pendant dix ans exclusivement en terre sud-africaine, avant d’être délocalisé vers d’autres pays africains. C’est ainsi que le Nigeria et le Burkina-Faso ont eu l’honneur d’abriter cet événement culturel panafricain relayé par les télévisions du monde. Annoncé en Côte d’Ivoire en 2011, le rendez-vous n’ avait pas eu lieu en raison de la grave crise post électorale qui secouait le pays à ce moment là. Cette année, les ivoiriens sont impatients d’accueillir enfin cette grandiose cérémonie de récompense, qui est placée sous le signe de la Paix en Afrique. Pour cette 12e édition, les KORA Music Awards 2012 ont pour porte-parole Reine Victoire AKA, Miss District, Miss Intégration 2012.

Rendez-vous le 29 Décembre 2012 au Palais des Congrès de l’hôtel Ivoire à Abidjan.

Quatre artistes camerounais défendront les couleurs nationales lors de la 12e édition des « Kora Music Awards 2012 »
spla.pro)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé