Société › Education

Kribi-Cameroun : au moins 30 élèves traînés en justice pour pornographie

Au Cameroun, 30 élèves poursuivis en justice pour pornographie
Le Minesec en concertation avec les 14 élèves réintégrés en 2021 et leurs parents

Ils ont comparu devant le juge lundi 11 avril 2022 dans le cadre de la première audience portant sur l’affaire.

Encore une affaire de jambes en l’air dans cet établissement scolaire du cycle secondaire. 30 élèves du lycée bilingue de Kribi dans le département de l’océan, région du Sud au Cameroun, ont comparu devant le tribunal lundi 11 avril dernier. Ils sont poursuivis pour «pornographie » et « proxénétisme ».

Selon le récit de nos confrères de Koaci, c’est une élève qui dépose la première plainte auprès du surveillant général de l’établissement. Elle accuse quatre de ses camarades de l’avoir abusée sexuellement, après qu’elle a été entraînée par camarade présentée comme proxénète.

Des enquêtes déclenchées à la suite de l’introduction de cette plainte ont permis de démanteler un groupe constitué en majorité d’élèves. La bande aurait pour habitude de tourner les vidéos des ébats sexuels et de les revendre sur les réseaux sociaux.

C’est au moins la deuxième fois que le lycée bilingue de Kribi est cité dans une affaire de vidéos érotiques impliquant les élèves. Le 03 mars 2021, 14 élèves dont 10 filles et quatre garçons ont été exclus par le conseil de discipline du même lycée pour avoir tourné une vidéo obscène au sein de l’établissement pendant une heure creuse.

Le 29 mars 2021, le ministre des Enseignements secondaires (Minesec) Pauline Nalova Lyonga les a tous réintégrés en précisant qu’ils seront accompagnés par des psychologues dans une salle de classe de classe spéciale.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé