Politique › Sécurité

Kribi-Cameroun : un navire italien débarque pour la sécurité du Golfe de Guinée

Un navire de sécurité italien arrive au port de Kribi
Navires assurant la défense dans le Golfe de Guinée (Droits réservés)

La frégate Luigi Rizzo de la Marine militaire italienne est arrivée au port en eau profonde de Kribi dans la région du Sud, annonce l’ambassadeur d’Italie à Yaoundé.

 

 

 

La frégate Luigi Rizzo  de la classe Carlo Bergamini vient  participer  pour  la troisième fois à l’opération de surveillance maritime dans le Golfe de Guinée. Dans un communiqué, l’ambassadeur d’Italie annonce que la visite du navire est prévue du 10 au 11 avril 2022. Selon le diplomate, le navire est développé à partir du programme de frégates polyvalentes Fremm.

La frégate Luigi Rizzo est un équipage de 190 marins dont  un groupe de fusiliers de la brigade de San Marco. Elle est dotée d’armements puissants et de deux hélicoptères NH-90 avec des armes anti-navales, déclare l’ambassadeur. Il rappelle que le navire  en question participe à l’opération « Gabinia », laquelle contribue à assurer la sûreté dans le Golfe de Guinée depuis février 2022.

Selon la même source, l’Italie est présente dans le Golfe de Guinée dans le cadre de la « Coordinated Maritime Présence » lancée par l’Union européenne en janvier 2022. Cette mission permet de maintenir la présence d’au moins un navire européen dans le Golfe de Guinée tout au long de l’année. Cette présence continue est l’une des mesures prises par l’Union européenne pour soutenir depuis 2013, la sûreté dans le Golfe de Guinée.

Le Golfe de Guinée est la partie de l’océan Atlantique qui s’enfonce vers le centre du continent africain. Il constitue un point sensible du commerce maritime et contient au moins 7% des resserves mondiales offshore d’hydrocarbures.

 La zone s’étend de la Côte d’Ivoire jusqu’en Angola en passant par le Cameroun, le Nigéria, le Togo… Elle est considérée en 2016 par le Centre français du Maritime information coopération & Awareness,  comme « la zone maritime la plus dangereuse au monde ». C’est en raison de la récurrence des actes de piraterie maritime, des actes de brigandage, la prise de navires, enlèvement d’équipages contre rançon, etc.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé