Santé › Actualité

L’ il vu sous toutes ses coutures ce 13 octobre

La 12e édition de la journée mondiale qui se célèbre ce jeudi est placée sous le thème «les cécités évitables d’origine infectieuse, le trachome»

L’ il est un organe de forme sphérique, il a la forme d’une petite boule. On parle alors de globe oculaire. Il est logé dans une cavité du crâne que l’on appelle orbite, et qui le protège contre les chocs et le maintient. Il est relié aux os du crâne par des muscles qui permettent ses mouvements pour regarder en haut, sur le côté ou au toucher ; l’ il est entouré d’une paupière inférieure et d’une paupière supérieure mobiles. Grâce à celles-ci, il peut être ouvert ou fermé. La paupière a pour rôle de protéger l’ il contre la lumière quand on est ébloui ou quand on veut dormir. Face à un choc, on a le réflexe de fermer les yeux dès que le cerveau perçoit un danger pour eux. De plus, les paupières contiennent des cils qui retiennent la poussière et l’empêchent de tomber dans l’ il. Les sourcils au-dessus des yeux servent aussi à protéger l’ il de la poussière ou de l’eau. Enfin, la surface de l’ il est humidifiée, lubrifiée et nettoyée en permanence par des larmes, un liquide légèrement salé produit par des glandes lacrymales situées sous la paupière supérieure de chaque il. L’intérieur de l’ il est transparent, c’est-à-dire qu’il laisse passer la lumière. Il contient des substances gélatineuses, le corps vitré et l’humeur aqueuse en l’occurrence qui permettent de maintenir la forme de l’ il et de protéger la rétine.

Au moment où la communauté internationale célèbre la 12e édition de la journée mondiale dédiée à la vue, un regard tournée vers le grand Nord laisse observer que les populations du septentrion souffrent de conjonctivite, ce qui amène les uns et les autres à prendre des mesures dans le sens de protéger cet organe vital. Des adultes aux petits enfants, les plaintes sont les mêmes. Entre autres maladies de l’ il, on retrouve le glaucome qui est causée par une tension élevée dans l’ il sans une douleur intense, mais pouvant détruire l’ il en douceur. Les amétropies quant à elles sont des pathologies oculaires traitables exclusivement avec des lunettes à l’instar de la myopie et l’hypermétropie. Le trachome et la conjonctivite qui sont parmi les pathologies les plus fréquentes de l’ il peuvent détruire la cornée. A ce propos, Gervais Issa Ousseini, chirurgien en ophtalmologie au Centre Luthérien d’Ophtalmologie de Ngaoundéré (CLON) précise que certaines personnes banalisent la conjonctivite. Il y a plusieurs sortes de conjonctivite et si nous banalisons cette pathologie, elle peut nous rendre aveugles. Nous avons eu beaucoup de cas de conjonctivites que d’aucuns appellent Apollo. Ils arrivent avec des yeux rouges, parfois ils ont fait un tour chez le guérisseur, ils ont mis des produits dans les yeux. L’ il est un organe sensible et mérite des soins particuliers. Vue la délicatesse de l’ il, certains comportements sont à proscrire. La vue c’est la vie, évitons des traitements indigènes des pathologies de la vue qui peuvent conduire à des infections graves et à la cécité a-t-il déclaré.

A l’occasion de la célébration de cette 12e édition de journée mondiale de la vue à Ngaoundéré, une journée portes-ouvertes et des consultations gratuites sont organisées au Centre Luthérien d’Ophtalmologie de Ngaoundéré (CLON). Il est donc indéniable que l’ il est indispensable dans la vie d’un individu. C’est pourquoi, protéger cet organe qui demeure vital devrait être le souci de tous. La journée mondiale de la vue qui se célèbre tous les 13 octobres se veut donc interpellatrice avec un message en toile de fond : Nos yeux sont précieux, protégeons-les.

Le Cameroun célèbre la journée mondiale de la vue
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé