International › APA

La BAD débourse 83 millions d’euros pour soutenir le secteur d’électricité en Egypte

Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé un prêt de 83 millions d’euros pour financer la deuxième phase du programme égyptien de soutien à l’électricité et à la croissance verte (EGGSP II). Le financement fait partie de l’appui budgétaire de la Banque au gouvernement égyptien pour renforcer son infrastructure électrique, ce qui devrait renforcer le secteur privé et accélérer la reprise après la crise de Covid-19, indique mercredi un communiqué de la BAD.L’EGGSP vise à améliorer la viabilité financière, la gouvernance et les opérations du secteur de l’électricité. Il fera également progresser la fourniture d’énergie propre et fiable pour stimuler la croissance verte. Les réformes réussies de l’Égypte dans le secteur ont conduit à une augmentation des investissements privés dans des projets d’énergie renouvelable à grande échelle.

« La Vision 2030 de l’Égypte inculque l’éthique de la durabilité dans tous les secteurs. L’énergie et l’électricité sont parmi les principaux secteurs du portefeuille de la Coopération internationale pour le développement de l’Égypte, poussant vers une réforme verte », a déclaré la ministre égyptienne de la Coopération internationale, Rania Al Mashat. « 2021 étant l’année de l’engagement du secteur privé, l’EGGSP contribuera à une croissance durable et à la création d’emplois et catalysera le développement des entités privées égyptiennes », a-t-elle ajouté.

Pour sa part,  directrice générale adjointe de la Banque pour la région Afrique du Nord, Malinne Blomberg, a souligné que la Banque africaine de développement continue de s’engager activement avec le gouvernement égyptien et les entreprises du secteur privé pour soutenir le plan de développement à moyen terme et les réformes économiques du pays, en mettant particulièrement l’accent sur les infrastructures telles que l’énergie, les transports, l’eau et l’assainissement, ainsi que l’industrialisation.

Outre la Banque africaine de développement, l’Agence française de développement et l’Agence japonaise de coopération internationale ont également apporté un soutien financier à l’EGGSP.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé