› Eco et Business

La Banque islamique de développement prête plus de 40 milliards F au Cameroun

Ledit financement servira à l’achat d’intrants agricoles et de graines de coton et leur vente au gouvernement camerounais

La Banque islamique de développement (BID) à travers sa filiale l’International islamic trade Finance corporation (ITFC), a consenti un prêt de 48,5 milliards de francs CFA au Cameroun destiné à l’amélioration du secteur agricole.

Cette information a été publiée mardi à travers un décret du chef de l’Etat camerounais Paul Biya habilitant le ministre de l’Economie à signer cet accord pour le compte du gouvernement du Cameroun.

Ledit financement servira à «l’achat d’intrants agricoles et de graines de coton et leur vente au gouvernement du Cameroun».

Tout laisse croire qu’il s’agit là d’un nouvel appui de la BID à la Société de développement du coton (Sodecoton), le fleuron de l’agro-industrie dans la partie septentrionale du Cameroun.

La BID fait partie des principaux bailleurs de fonds de cette entreprise qui, pour préparer ses campagnes, a recours aux institutions financières nationales et internationales afin de fournir des intrants et rémunérer les producteurs.


Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé