› Eco et Business

La Banque mondiale accorde plus de 40 milliards de F au Cameroun

Les fonds accordés mercredi, après la signature d’une convention y relative, permettront de lancer les activités du programme national de développement participatif

Les deux parties ont signé mercredi, 03 février 2016. La banque mondiale accorde 42 milliards de FCFA au Cameroun pour la 3e phase du Programme national de développement participatif (PNDP). Pour signer la convention qui officialise ce prêt, l’Etat du Cameroun était représenté par le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT), Louis Paul Motaze. Concernant l’institution financière, c’est la directrice des opérations au Cameroun, Elisabeth Huybens, qui a ratifié l’accord.

A travers ce financement, la Banque mondiale entend aider le Cameroun à renforcer la gestion des finances publiques locales et le processus de développement participatif dans les communes. Cela passe par la fourniture des infrastructures socio-économiques durables. A terme la 3e phase du PNDP permettra de réaliser 2500 micro-projets qui visent l’amélioration des conditions de vie des populations.

Selon Elizabeth Huybens, la mise en place de cette troisième phase permettra de consolider les acquis des phases précédentes et d’étendre l’appui à la décentralisation aux 31 communes d’arrondissement restantes.


Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé