› Eco et Business

La Banque Mondiale, le FMI et la BAD en mission au Cameroun

La mission conjointe des trois institutions internationales a pour objectif d’évaluer l’état de l’économie

Le Cameroun reçoit depuis le début de cette semaine une mission conjointe de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international et de la Banque africaine de développement, conduite par Mario de Zamarocsy, économiste en chef au FMI. C’est la deuxième de l’année 2014 pour le FMI après celle menée en mai dernier.

A la séance de travail qu’elle a eue mardi, 04 octobre, avec le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi, la mission a été édifiée sur l’état d’exécution des projets dits «de première génération» du gouvernement. Elle a recommandé d’accélérer la réalisation de ces travaux avant de passer à d’autres infrastructures, conseillant dans la même veine d’anticiper sur l’usage de la manne énergétique à venir avec les chantiers hydroélectriques en cours.

Les projets «de première génération» présentés par le gouvernement à la mission conjointe Banque mondiale-FMI-BAD le 04 octobre 2014. Source : Minepat

Le complexe industrialo-portuaire de Kribi: les travaux de la première phase sont achevés à plus de 99%, la cérémonie de réception pourrait intervenir à la mi-novembre. Pour les autres phases du projet, les études sont en cours ainsi que la recherche des financements. En ce qui concerne la voie d’accès Lolabé-Kribi, les travaux de réhabilitation sont en cours (60%) en attendant la construction de l’autoroute.

Le barrage réservoir de Lom Pangar : le taux de réalisation global du projet est de 60%. La première mise en eau du barrage est prévue en septembre 2015 et la mise en eau définitive se fera avant la fin 2017.

Le barrage de Memve’ele: la première phase des travaux de construction est en bonne voie : 46% de taux de réalisation des travaux avec une avancée de 06 mois sur la deuxième phase. Les délais seront respectés malgré le retard accusé suite à l’engorgement du port de Douala.

Le barrage de Mekin: le taux d’exécution global des travaux est de 70%. Les premiers essais se feront dès juillet 2015 et le projet sera livré en mai 2016.

L’usine de montage des tracteurs d’Ebolowa : les travaux de construction de l’usine s’achèvent au courant de novembre 2014 ; la chaîne de montage sera opérationnelle dès mars 2015. Il faut noter qu’à ce jour, 354 tracteurs ont été montés en assemblage manuel. Les effets de ce projet pourront se ressentir pendant la campagne agricole 2016.

Le Programme Agropoles : son objectif est la mise en uvre de l’agriculture de seconde génération. La phase pilote (2012-2014) tire à sa fin. A ce jour, 17 agropoles ont été installés pour un coût global de 40 milliards de FCFA dont 28 milliards apportés par les promoteurs privés et 12 milliards par l’Etat.

Le 2ème pont sur le Wouri : les travaux ont déjà été exécutés à hauteur de 25 à 30 %, la livraison du pont est prévue pour 2016.

L’autoroute Douala-Yaoundé : les études sur les 10 premiers kilomètres sont achevées et se poursuivent pour les autres kilomètres.

L’autoroute Yaoundé-Nsimalen : les travaux débutés en mai 2014 peuvent être évalués à 10% pour la section rase campagne. Pour ce qui est de la section urbaine, les termes de référence ont été aménagés pour s’arrimer à l’environnement urbain. La fin des travaux est prévue en 2017.

Séance de travail du 04 octobre au ministère de l’Economie
minepat.gov.cm)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé