Santé › Actualité

La Banque mondiale octroie plus de 72 milliards de F pour la santé et la nutrition

Les fonds alloués par ladite institution sont destinés à financer un projet d’amélioration des services de santé de procréation, de la mère, de l’enfant et de nutrition au Cameroun

Le conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé un nouveau projet d’un montant de 127 millions de dollars (plus de 72, 838 milliards de FCFA , destiné à financer l’amélioration et la généralisation des services de santé de la procréation, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent ainsi que les services de nutrition au Cameroun, a appris APA auprès du bureau local de l’institution.

A travers un crédit de 100 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et un don de 27 millions de dollars du Fonds fiduciaire du mécanisme de financement mondial (GFF), il s’agit de renforcer la prestation des services de santé ainsi que les institutions. L’objectif visé est d’améliorer les résultats du système de santé dans 36 arrondissements dans la partie septentrionale du pays.

Le projet cible prioritairement les femmes, les adolescents et les enfants âgés de moins de 5 ans, mais aussi les populations déplacées et les réfugiés impactés par les exactions de la secte islamiste Boko Haram.

Axée sur une démarche objectifs-résultats, cette approche, encore appelée financement basé sur la performance (FBP), permet d’inciter les structures hospitalières et les centres de santé à améliorer l’efficacité de leurs services.

Selon la BM, ladite approche, déjà en uvre dans 26 districts de santé répartis à travers le pays grâce à un financement de 25 millions de dollars de la même institution, permet également de relever le défi sanitaire en encourageant les structures hospitalières et les centres de santé à améliorer leurs services.

Dans le nord et l’est du Cameroun, précise la même source, «les indicateurs sociaux et sanitaires sont alarmants, notamment parmi les populations de réfugiés et les peuples autochtones», près de 20 % des enfants décédant avant leur 5ème anniversaire dans les régions septentrionales.


Droits réservés )/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut